Cassini a réalisé son premier rase-motte d’un anneau de Saturne

pia21052-1045

Comme prévu, le vaisseau spatial Cassini de la NASA a complété le premier des 20 passages à proximité des anneaux les plus à l’extérieur de Saturne. Il a eu lieu le 4 décembre et la sonde est passée à seulement 11 000 km du centre de l’anneau F. Cette série de 20 orbites représente l’avant-dernière phase de la mission longue de dizaines d’années (depuis 1997) de Cassini, avant le début du “Grand Final”, sa destruction kamikaze dans Saturne.

Ce graphique présente les plus proches survols des deux dernières phases orbitales de Cassini. Les orbites pour le rase-motte (“ring-grazing”) des anneaux sont représentées en gris (à gauche); Les orbites du “Grand Final” sont représentées en bleu. La ligne orange montre dernière trajectoire de l’engin spatial pour sa destruction dans Saturne en septembre 2017. (NASA /JPL)
cassini-orbite-grand final
Une autre représentation, cette fois animée : Cassini vient d’entrer dans dernière phase de sa mission, où elle exécutera les orbites dites de “ring-grazing” (rase-motte des anneaux, en jaune). Les boucles bleues représentent les orbites qu’elle a réalisées auparavant dans sa mission de près de 20 ans. (NASA /JPL)
orbite Cassini GF

Malheureusement, la première orbite de Cassini ne produira aucune image étonnante des anneaux de Saturne, car les caméras de la sonde ont été désactivées pendant le passage.

Mais elle a quand même put prendre des images de l’hémisphère nord de Saturne, avec son intriguant jet-stream hexagonal autour de la tempête qui fait rage sur son pôle. Le  gros plan de la tempête, en image d’entête (clic pour agrandir), a été photographié avec la caméra grand-angle de Cassini. Chaque pixel de l’image représente une zone de 22 km de large.

Ci-dessous,  cette série d’images obtenues par Cassini montre l’hémisphère nord de Saturne et les anneaux à travers 4 filtres spectraux différents. Chaque filtre est sensible aux différentes longueurs d’onde de la lumière et révèle des nuages et des brumes à différentes altitudes. (NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute)
pia21053

Trente minutes avant de traverser l’anneau, Cassini a activé pour la 183e (et peut-être la dernière fois) son moteur principal. Les opérateurs de la sonde pensent que les manœuvres nécessaires pour placer le vaisseau spatial dans les audacieuses orbites de son  "Grand Final" peuvent être complétées en utilisant un ensemble de propulseurs habituellement utilisés pour le contrôle de l’attitude et pour de petits ajustements orbitaux.

Selon Earl Maize, directeur de projet Cassini au Jet Propulsion Laboratory de la NASA :

Grâce à ce petit ajustement de trajectoire du vaisseau spatial, nous sommes en excellente position pour tirer le meilleur parti de cette nouvelle phase de la mission.

En traversant le plan de l’anneau le 4 décembre, Cassini a volé à travers un anneau incroyablement fin, qui se serait formé à partir des débris éjectés lorsque des météores ont frappé les petites lunes saturniennes, Janus et Epiméthée.

Cet été, quelque chose a déformé l’anneau F de Saturne. (NASA/JPL-Caltech/Cassini)

Les opérateurs de la mission de Cassini pensent que, même si la sonde est passée directement à travers l’anneau, le risque que pose la poussière pour l’engin spatial reste très faible, en raison de l’éloignement du vaisseau spatial des anneaux principaux de la géante gazeuse. Cependant, par mesure de précaution, le capot moteur de Cassini a été  fermé pendant qu’elle passait à travers l’anneau.

Au cours des 19 autres orbites à frôler les anneaux, les caméras de Cassini seront de nouveau disponibles pour capturer les vues les plus détaillées de plusieurs lunes de Saturne, comme Pandore, Atlas, Pan et Daphnis, tout en réalisant une analyse complète de la structure des anneaux.

Il est prévu que, lorsque Cassini effectuera son passage le plus proche de Saturne, à seulement 90 000 km de la couche nuageuse la plus élevée de la géante gazeuse, la caméra prendra des images de ses anneaux avec une résolution de 1 km par pixel. Ces images permettront à l’équipe scientifique de discerner la nature des caractéristiques à petite échelle de l’anneau A de Saturne, connu sous le nom d’hélices, que l’on estime avoir été créé par l’influence gravitationnelle des petites lunes intégrées dans les anneaux.

Le prochain survol des anneaux aura lieu le 11 décembre et le dernier passage aura lieu le 22 avril 2017. Après celui-ci, les opérateurs de Cassini utiliseront la gravité de la lune Titan de Saturne pour manipuler la trajectoire orbitale de la sonde pour passer entre le plus interne des anneaux de Saturne et sa surface, commençant ainsi la phase finale du grand voyage de Cassini, le “grand Final”.

Sur le site de la NASA : Cassini Makes First Ring-Grazing Plunge et Over Saturn’s Turbulent North

Tags: , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser une réponse