La sonde Cassini va frôler les anneaux de Saturne pour en récupérer leur substance avant son “Grand Final”

Cassini-Saturne-survol anneau

Le vaisseau spatial Cassini de la NASA commence une série d’audacieuses plongées dans les anneaux de Saturne le 30 novembre, la première phase appelée “Cassini’s Ring-Grazing Orbits” de l’étape de sa mission baptisée “Grand finale" dans sa quête autour de la géante gazeuse.

Du 30 novembre au 22 avril, Cassini plongera 20 fois sur le bord extérieur des anneaux de Saturne, une fois tous les sept jours. Profitant d’une poussée gravitationnelle de la lune de Saturne, Titan, le vaisseau spatial entrera dans un territoire inexploré afin d’obtenir le plus proche point de vue sur les anneaux extérieurs de Saturne et de ses lunes.

Selon Linda Spilker, scientifique du projet Cassini au Jet Propulsion Laboratory  (JPL) de la NASA en Californie :

Nous appelons cette phase de la mission “Cassini’s Ring-Grazing Orbits”, parce que nous allons dépasser le bord extérieur des anneaux. En outre, nous avons deux instruments qui peuvent échantillonner des particules et des gaz alors que nous traverserons le plan de l’anneau… Cassini va ainsi frôler les anneaux.

Ce ne sera pas la première fois que Cassini sera à l’origine de manœuvres entrainant des découvertes uniques. Au cours de ses 12 années dans le système de Saturne, la sonde a déposé un atterrisseur sur la lune de Saturne, Titan, en révélant ses mers de méthane. Elle a découvert un océan souterrain sur la lune Encelade et elle a étudié les origines de l’étrange et gigantesque jet stream hexagonal de Saturne, sans parler des lunes que la sonde à découvert autour d’elle.

Cassini (20 ans dans l’espace, 12 ans dans le système saturnien) par les nombres. (NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute)
cassini-en chiffre

Pour revenir à cette dernière mission, Cassini passera à travers un fin anneau externe au cours de quelques orbites, puis sondera la partie extérieure de l’anneau F de Saturne, qui marque la limite du système d’anneau principal.

Le nom des anneaux dans l’ordre de leur découverte. L’étroit anneau F marque la limite extérieure du système d’anneau principal. (NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute)rings_diagram_discovery_order2

L’anneau F fait environ 800 kilomètres de largeur (plutôt fin par rapport aux autres anneaux), et présentent des caractéristiques en constante évolution avec “des filaments et des canaux sombres qui changent au fil des heures”, selon les chercheurs de la NASA.

Même si nous volons au plus près de l’anneau F, nous y serons encore à plus de 7 800 km de distance.

Cet été, quelque chose a déformé l’anneau F de Saturne. (NASA/JPL-Caltech/Cassini)

Pendant ce temps, Cassini explorera les nombreuses petites lunes en orbite autour des anneaux comme Pandore, Atlas, Pan et Daphnis, et elle récupèrera les particules et le gaz de l’anneau pour les analyser tout en réalisant un scan en profondeur de sa structure.

Après la fin de cette mission en avril, Cassini commencera son "Grand Final" proprement dit, en entamant 22 plongées entre Saturne et ses anneaux pour finalement plonger dans l’atmosphère de la planète le 15 septembre.

Cette dernière plongée permettra non seulement d’éviter que le vaisseau spatial, à court de carburant, ne contamine les lunes potentiellement habitables de Saturne, mais elle fournira également une vue sans précédent de la gravité de la planète, de sa composition et de son atmosphère.

La NASA a décrit cette phase de la mission dans une nouvelle vidéo :

Bien évidement, votre Guru suivra cela de très près…

Sur le site de la NASA : NASA Saturn Mission Prepares for ‘Ring-Grazing Orbits.

Tags: , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser une réponse