Sélectionner une page

atlas_Vs fouine3@GuruMed

La recherche des secrets de l’univers a apparemment été interrompue par une fouine…

Le Grand collisionneur de hadrons (LHC) l’un des plus passionnants instruments scientifiques jamais construit, a subi une panne de courant il y a deux jours, suite à la mortelle tentative d’une fouine de grignoter un câble d’alimentation de 66 kilovolts.

Le lieu du drame (CERN)acF5tfY

L’accélérateur de particules, qui comporte un très long tunnel circulaire de 27 km sous la frontière franco-suisse, est l’œuvre d’une collaboration internationale. C’est ici que les physiciens espèrent percer les secrets des particules atomiques et donc du matériau même de notre univers.

Ce n’est pas la première fois que le LHC, qui fait se percuter des atomes à une vitesse proche de la lumière, a des ennuis à cause d’une petite créature sauvage. En 2009, une perte de puissance fut provoquée par un oiseau qui aurait laissé tomber un morceau de pain dans un important système électrique. Bien que l’incident a été largement rapporté et confirmé à l’époque par des sources au LHC, le CERN a admis qu’il n’était pas véritablement sûr de l’origine de l’incident. Mais comme le souligne le porte-parole du CERN, Arnaud Marsollier : “Nous sommes à la campagne, vous avez des animaux sauvages.”

Ces incidents montrent clairement que le LHC est une expérience extrêmement sensible. Il faudra au CERN seulement quelques jours pour réparer le transformateur endommagé, mais le LHC ne sera à nouveau pleinement opérationnel qu’à la mi-mai.

La panne de courant intervient alors que le CERN se prépare à recueillir un nouveau lot de données sur le boson de Higgs, une nouvelle particule élémentaire qui a été découverte en 2012.

Les restes calcinés de la malheureuse fouine ont été retrouvés sur les lieux du drame.

Les images des pages relatant l’évènement : Electrical perturbation,  tirées du rapport de la dernière la réunion du CERN (PDF). 

Nest3

Chargement du Guru...

Pin It on Pinterest

Share This