Peut on tirer avec une arme terrestre dans l’espace ?

Buzz-arme4

L’année dernière nous découvrions ensemble ce que devenait une balle tirer vers le ciel et aujourd’hui nous allons découvrir ce qu’elle devient dans l’espace… Non pas que votre Guru soit passionné par les armes, très loin de là… mais ce sont les vitesses et les contraintes auxquels sont soumis des objets expulsés à grande vitesse dans différents environnements qui rendent la chose scientifiquement attrayante, entendons-nous bien…

Le feu ne peut pas bruler dans le vide, sans oxygène, de l’espace, mais les armes peuvent tirer. Les munitions modernes contiennent leur propre comburant, un produit chimique qui va déclencher l’explosion de la poudre à canon, et donc le tir d’une balle, où que vous soyez dans l’univers. Pas besoin d’oxygène atmosphérique.

Image d’entête : Buzz Aldrin sur la Lune (armé par votre Guru).

La seule différence entre appuyer sur la gâchette, sur la Terre et dans l’espace, est la forme de la trainée de fumée qui en résulte. Dans l’espace, “ce serait une sphère de fumée en expansion à partir de la pointe du canon”, a déclaré Peter Schultz un astronome à l’université Brown qui fait des recherches sur les cratères d’impact.

La possibilité de coups de feu dans l’espace permet toutes sortes de scénarios absurdes.

Imaginez que vous êtes perdu dans le vide, entre les galaxies, flottant librement, juste vous, votre fusil et une seule balle. Vous avez deux options. Soit passer toute l’éternité à essayer de comprendre comment vous êtes arrivé là, ou vous pouvez tirer par dépit dans ce fichu cosmos.

Si vous choisissez cette dernière alternative, la troisième loi de Newton stipule que la force exercée sur la balle transmettra une force égale et opposée sur l’arme, et donc, parce que vous tenez le fusil, sur vous. Avec très peu d’atomes intergalactiques auxquels s’accrocher, vous allez commencer à vous déplacer vers l’arrière. Si la balle quitte le canon du fusil à 1000 mètres par seconde, vous, parce que vous êtes beaucoup plus massif, vous dirigerez dans le sens inverse, à seulement quelques centimètres par seconde.

Une fois tirée, la balle se déplacera pour toujours. "La balle ne s’arrêtera jamais, parce que l’univers est en expansion plus rapide que la balle qui ne pourra être ralentie par une masse imposante", a déclaré Matija Cuk, un astronome de l’université Harvard et de l’Institut SETI. Si l’univers n’était pas en expansion, alors les uns ou deux atomes par centimètre cube rencontré par la balle, dans le vide de l’espace, pourraient provoquer son arrêt après 10 millions d’années-lumière.

L’univers se dilate à une vitesse de 73 kilomètres par seconde par mégaparsec (environ 3 millions d’années-lumière, ou la distance moyenne entre les galaxies). Selon les calculs de Cuk, cela signifie que la matière située de 40 000 à 50 000 années-lumière de la balle s’éloignerait d’elle à la même vitesse avec laquelle elle se déplace, et elle serait donc toujours hors de portée. Pour tout l’avenir de l’univers, la balle ne rattrapera que les atomes qui sont à moins de 40 000 ou plus d’années-lumière de votre arme.

Des armes à feu sont actuellement portées dans l’espace, mais pas tout à fait dans le vide entre les galaxies. Pendant des décennies, la trousse de survie standard pour les cosmonautes russes comprenait une arme à feu. Jusqu’à récemment, cela n’était pas n’importe quel fusil, mais une arme tout-en-un avec trois barillets et une partie pliable ou se cache une machette (en photo ci-dessous), selon l’historien de l’espace Oberg James (lien plus bas). Ces armes sont confiées aux astronautes dans le cas d’un retour sur Terre, afin qu’ils puissent se protéger en cas d’atterrissage d’urgence dans une région dangereuse. Mais les cosmonautes, en théorie, pourraient tirer avant leur débarquement.

Russe-tp-82

Alors que se passerait ’il si, au cours d’une sortie dans l’espace, un cosmonaute ouvrait le feu sur Jupiter ? Selon Robert Flack, un physicien à l’Université College de Londres, l’immense champ gravitationnel de Jupiter est susceptible d’aspirer une balle même si elle est mal dirigée. “Jupiter est si énorme, elle saisira la balle qui suivra ensuite une trajectoire incurvée vers le bas de la planète," a dit Flack. Selon Schultz, si la balle est tiré directement vers Jupiter, la gravité de la planète permettra de l’accélérer à une vitesse d’environ 60 kilomètres par seconde au moment où elle traverse le seuil de la géante gazeuse.

Il faudra également surveiller ces arrières. Dans l’espace, en théorie, vous pourriez vous tirer dans le dos, selon Schultz. Vous pourriez le faire, par exemple, en orbite autour d’une planète. Parce que les objets en orbite autour des planètes sont en réalité dans un état constant de  chute libre, vous devez effectuer des réglages précis. Vous auriez à tirer horizontalement, à la bonne altitude, pour que la balle fasse le tour de la planète pour se retrouver à l’endroit d’où elle est partie (vous). Et il faudrait aussi tenir compte de votre recul (et, par conséquent, de votre changement d’altitude), lorsque vous tirez. "La visée doit être parfaite," d’après Schultz.

Un tel scénario n’est pas aussi absurde que cela puisse paraitre. En fait, les scientifiques, à un moment donné, ont envisagé d’exploiter ce phénomène dans l’espace afin d’étudier les effets de collisions à grande vitesse.

Toutefois, compte tenu de tous les calculs impliqués, Cuk suggère qu’il pourrait être plus facile de se suicider dans l’espace en se tenant debout sur une montagne de la lune. “Se tirer une balle dans le dos” fonctionne, en principe, si vous tirez une balle à l’horizon du haut d’une montagne lunaire, à 1600 mètres par seconde”, a-t-il dit. Cela pourrait marcher aussi longtemps que vous règlerez votre visé en tenant compte des irrégularités dans la forme de la lune, qui aurait une incidence sur l’altitude de la balle qui se déplace.

Via A physics question, l’université Brown Géological science et le site de James Oberg : The Russian Gun At The International Space Station.

Tags: , , , ,

5 Réponses à “Peut on tirer avec une arme terrestre dans l’espace ?”

  1. 26 février 2012 at 13 h 14 min #

    Sans compter que la poudre peut brûler sous l’eau.
    La poudre contient de l’oxygène (atomes, pas le gaz) qui fait que ça brûle quand même.
    http://www.secouchermoinsbete.fr/16165-du-feu-sous-l-eau-avec-la-poudre-a-canon/1

    Ça doit jouer aussi un peu, non ?

  2. Paladin69
    4 avril 2012 at 15 h 47 min #

    Mythbuster (je crois) avait également fait l’expérience de tirer une balle depuis un caisson sous vide, ça fonctionnait :)

  3. Darkmore59
    3 novembre 2013 at 10 h 36 min #

    une combustion nécessite de l’oxygène et dans l’espace bah y en a pas … pas de combustion = tir impossible CQFD

    • Kwaio
      20 novembre 2013 at 18 h 22 min #

      Haha toi t’as lu ni l’article, ni les commentaires.

Laisser une réponse