Où le prochain véhicule martien de la NASA va t’il atterrir ?

Mars-cratère-Gale

Le 22 juillet, la NASA a officiellement annoncé que son véhicule le Curiosity, atterrirait dans un an sur Mars, dans le cratère Gale (encadré ci-dessus), où ils espèrent apprendre comment la planète rouge est passé d’un état humide et potentiellement habitable, à une terre acide et désolée. Le cratère de 150 km de large et 5 km de profondeur contient un enregistrement géologique de l’histoire épique de la planète.

Le vaisseau spatial Curiosity, aussi appelé Mars Science Laboratory, de 2,5 milliards de dollars, devrait être lancé le 25 novembre à partir du Kennedy Space Center en Floride.

Après un voyage d’à peu près 75 millions de kilomètres, il effectuera des prises de vue lors de son orbite autour de Mars, pour poursuivre son enquête au sol. Pour son entrée dans l’atmosphère martienne il effectuera une séquence d’atterrissage complexe, comme je vous l’avais déjà présenté dans cette vidéo de la NASA.

Comment le véhicule curiosity effectuera son atterrissage sur Mars :

Les étapes comprennent le détachement du bouclier thermique, le déploiement du parachute, l’utilisation d’un radar d’atterrissage, le déclenchement de propulseur pour maitriser le balancement des 1 tonne du curiosity, avant d’être libérées sur le sol martien.

Le véhicule martien Curiosity ou Mars Science Laboratory :

Mars-curiosity

Mars-curiosity2

Contrairement aux précédents véhicules solaires, le nouveau robot a une source régulière de combustible nucléaire qui devrait lui permettre de l’explorer au moins pendant deux ans avec l’aide de ses contrôleurs humains sur Terre. Mesurant 3 mètres de long, il est également beaucoup plus grand que ces prédécesseurs, ce qui devrait l’aider à éviter des dangers tels que les fosses de sable qui ont bloqué le véhicule Spirit. Précédemment le véhicule Spirit enlisé sur Mars trouve des indices de présence d’eau.

Le Curiosity est également équipé de six caméras et de plus de 10 instruments expérimentaux, y compris une chambre biochimique de prélèvement, un détecteur d’eau gelée et des outils d’analyse pour les minéraux .

Le cratère Gale offre "des possibilités intéressantes" pour la détection de carbone organique, mais si celui-ci est trouvé, il sera difficile de dire s’il provenait d’astéroïdes sans vie ou d’organismes indigènes.

Emplacement de l’atterrissage du Curiosity dans le cratère Gale :

gale-cratere2

gale-cratere-wikipedia

Le monticule contient des sédiments formés quand Mars était humide et potentiellement habitable à la vie. Les dépôts plus récents montreront comment la planète s’est acidifiée et enlaidie. Ce changement sur la planète Mars est survenu il y a environ 3,7 milliards d’années et ce qui l’a provoqué demeure incertain. Le Curiosity pourrait aider à le savoir.

Des décennies de future exploration martienne dépendront du succès ou de l’échec du curiosity.

Le communiqué de press de la NASA sur le site dédié au Mars science Laboratory : NASA’s Next Mars Rover to Land at Gale Crater.

Tags: , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser une réponse