Finalement, le Tyrannosaurus Rex n’avait pas de plumes

Scales from the neck of a T. rex. MUST CREDIT: Photo courtesy Peter Larson/Bell et al. Biol. Lett.

Le Tyrannosaurus Rex était un animal étrange, un prédateur aux dents de la taille de bananes, une tête massive et des bras minuscules. Étant donné que de nombreux dinosaures avaient des plumes, le T. Rex ressemblait-il à un énorme poulet tyrannique ?

Une nouvelle étude menée par Phil R. Bell, un paléontologue de l’université de Nouvelle-Angleterre en Australie et ses collègues estime que, “sans aucun doute” le T. Rex était recouvert d’écailles.

Lorsque T. Rex est apparu pour la première fois dans la culture populaire, le dinosaure avait une peau ridée et se tenait debout, traînant sa queue. Les scientifiques ont commencé à démanteler cette idée  à la fin des années 1960 et, dans le Jurassic Park de 1993,  dans lequel un T. Rex, très proche de ce qu’il était à l’époque, dévorait l’écran.

L’image des Dinosaures a de nouveau changé au cours des dernières décennies, car des preuves de la présence d’espèces à plumes se sont accumulées. Deux tyrannosauroïdes, le Dilong et le Yutyrannus, des ascendants (ancêtres) d’environ 50 millions d’années du T. Rex, étaient couverts de plumes… et les artistes ont repris leurs pinceaux pour rajouter des plumes aux T. Rex, mais selon Bell :

Avec tout le battage médiatique sur les théropodes à plumes, il est facile d’oublier qu’en réalité, la plupart des dinosaures avaient une peau écaillée et reptilienne.

Représentation d’un T. Rex avec des plumes. (R.J. Palmer)TREX plumes

Le clade des Théropodes comprenait des tyrannosaures et de nombreux autres dinosaures à deux pattes ainsi que les ancêtres d’oiseaux.

Bell et ses collègues ont examiné la peau de T. Rex et de quatre de ses descendants : l’Albertosaurus, le Daspletosaurus, le Gorgosaurus et le Tarbosaurus.

La peau de Tyrannosaure est rare, a déclaré Bell, en partie parce que les paléontologues ont favorisé l’écrasement de la peau pour arriver aux os. À partir de ces morceaux de peau, représentant l’abdomen, la poitrine, le bassin, le cou et la queue du tyrannosaure, les chercheurs n’ont trouvé que des écailles. Si des plumes existaient, elles ne se trouvaient que sur le dos ou l’échine des animaux.

Images tirées de l’étude, analyse de l’échantillon HMNS 2006.1743.01 (Wyrex), un spécimen de T. Rex au Museum of Natural Science à Houston. Ce squelette partiel a une peau écaillée sur son cou et d’autres parties de son corps. (Bell et col./ Biology Letter)
dinosaure-plume 17

Concernant la raison pour laquelle le T. Rex n’était pas couvert de plumes, contrairement à ses ascendants, les scientifiques proposent plusieurs hypothèses, selon Bell :

L’option probablement la plus sexy est le gigantisme.

Le Dilong à plumes faisait la taille d’un gros chien. Le T. Rex était à peu près de la longueur d’un autobus.

Les grands animaux ont du mal à perdre de l’excès de chaleur, donc être couverts de plumes n’est pas une bonne idée, sauf si vous vivez quelque part dans le froid.

Les éléphants, par exemple, ne sont pas aussi poilus que les souris. Mais le Yutyrannus, bien que pas aussi grand que le T. rex, n’était pas un chien.

Selon Bell :

Le problème ici est que nous avons de grands tyrannosaures, certains avec des plumes, certains qui vivent dans des climats assez semblables. Alors, quelle est la raison de cette différence ? Nous ne savons vraiment pas.

L’étude publiée dans Biology Letters : Tyrannosauroid integument reveals conflicting patterns of gigantism and feather evolution.

Tags: , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser une réponse