Sélectionner une page

Mirror-turtle-ant

Des chercheurs de l’université George Washington ont découvert une nouvelle espèce de fourmi qui survit en infiltrant d’autres espèces et en accédant à leur nourriture. Les fourmis ont été trouvées parmi une colonie de fourmis tortues (Turtle ant ou Crematogaster ampla) au Brésil.

Selon le Dr Scott Powell, l’entomologiste qui a fait la découverte :

Alors que je m’éloignais, après avoir vu ce qui semblait être un grand nombre de fourmis en quêtent de nourriture, je réalisai que quelques fourmis sur lesquelles je venais de posé les yeux n’étaient pas tout à fait comme les autres. Revenant sur mes pas, j’ai réussi à les retrouver dans la masse des fourmis hôtes, et tout est parti de là.

Powell a décidé de nommer la nouvelle espèce, fourmis tortues miroir (Mirror turtle ant ou Cephalotes specularis, en image d’entête de Scott Powell), après avoir constaté qu’elles réussissaient à échapper à toute détection en imitant les membres de la colonie de fourmis tortue, elles étaient infiltrées. Les fourmis tortues miroir relevaient leurs abdomens comme les fourmis tortues et veillaient à esquiver les vraies fourmis tortues afin de ne pas se faire repérer par l’odeur.

À gauche: une fourmi ouvrière Crematogaster ampla en position défensive sur un arbre. À droite: L’imitation visuelle de la Cephalotes specularis (fourmis tortue miroir).

Crematogaster ampla-Cephalotes specularis

C’est ainsi le premier cas, jamais documenté dans la nature, d’une espèce qui en parasite une autre (parasitisme social) à l’aide d’un mimétisme visuel.

D’autres études ont montré que les fourmis tortues miroir s’étaient infiltrées avec succès dans 89 % de la totalité des territoires de leurs hôtes (les fourmis tortues).

L’étude publiée dans American Naturalist : Mimicry and Eavesdropping Enable a New Form of Social Parasitism in Ants.

Nest3

Chargement du Guru...

Pin It on Pinterest

Share This