Cette araignée fabrique une plus grande copie d’elle-même dans sa toile.

Cyclosa-araignée-leurre

Considérée comme une nouvelle espèce du genre Cyclosa découverte récemment, cette araignée construit une plus grande copie d’elle-même à partir de feuilles, de débris et de cadavres d’insectes.

Bien que le genre Cyclosa comprenne d’autres arachnides sculpteurs, celle-ci est la première observée en train de construire une réplique avec de multiples pattes d’araignée.

Les scientifiques soupçonnent que cette fausse araignée sert de leurres, faisant partie d’un mécanisme de défense destiné à confondre ou distraire les prédateurs. Selon Phil Torres (un expert en entomologie pour Discovery channel), qui a décrit sa trouvaille sur le site Rainforest expedition (lien plus bas) :

Cela ressemble à un comportement très évolué et très spécialisé.

En septembre, Torres conduisait des visiteurs dans une plaine du Pérou près du Tambopata Research Center (un centre de recherche établi profondément au cœur de la forêt), situé près de l’extrémité ouest de l’Amazonie. De loin, ils ont vu ce qui ressemblait à une petite araignée morte dans une toile. Le cadavre à l’aspect cotonneux avait l’air d’être recouvert de champignon d’un arthropode. C’est alors que l’araignée feuilletée se mit à bouger.

En s’en approchant, l’illusion fut révélée. Au-dessus du leurre de 3 cm de long, se tenait une araignée beaucoup plus petite avec des rayures et de moins d’un 1,5 cm de long, qui secouait sa toile.

Apparemment, après que Torres ait contacté d’autres spécialistes, il semblerait que cette araignée ainsi que son comportement n’était pas connue auparavant. Par la suite, il en a trouvé 25 d’entre elles à proximité du centre de recherche. Selon lui, elles pourraient être cantonnées dans une zone. Les toiles d’araignées étaient conçues à 1,50 – 2 m de hauteur, près de la piste et représenteraient en largeur une main ouverte. Certains des leurres placés dans les toiles avaient plutôt l’air réalistes. D’autres ressemblaient davantage à une pieuvre de dessins animés.

Image d’entête et ci-dessous par Phil Torres.

Cyclosa-araignée-leurre2

D’autres araignées du genre Cyclosa sont connues pour leur construction de leurres, ceux-ci ressemblent juste à des touffes, loin de ressembler à une véritable araignée, faite de multiples petites boules construites à partir de sacs d’œufs, de débris ou de proies.

En attendant l’obtention d’un permis pour prélever ces organismes, la confirmation anatomique de la nouvelle espèce est en attente et Torres devrait retourner sur le site en janvier pour en récolter. L’identification de nouvelles espèces d’araignée n’est pas seulement fondée sur leur comportement, elle est définie sur la base de la structure des organes génitaux masculins et féminins. Dans une moindre mesure, sur la forme globale de l’abdomen.

Sur le site du Rainforest expedition : New Species of ‘Decoy’ Spider Likely Discovered At Tambopata Research Center.

Tags: , ,

3 Réponses à “Cette araignée fabrique une plus grande copie d’elle-même dans sa toile.”

  1. 19 décembre 2012 at 18 h 21 min #

    incroyable comment l’intelligence peut se manifester dans la capacité de faire face au danger!!!

  2. Xls
    21 juin 2013 at 8 h 04 min #

    Passionnant
    Mais bon « après que »+indicatif

Laisser une réponse