La plus rapide meurtrière, des plantes carnivores.

utricularia_macrorhizaLes Utriculaires constituent le plus grand genre de plantes carnivores. Ils attrapent et digèrent leurs proies, principalement de petits crustacés, avec des pièges à succion de taille millimétrique. Ces “vésicules”  ont fasciné les scientifiques depuis les premières études de Darwin sur les plantes carnivores.

Un projet conjoint entre le Groupe de Biomécanique végétale de l’Université de Fribourg, dirigé par le Prof Dr Thomas Speck, et Philippe Marmottant du Laboratoire de Spectrométrie Physique de l’Université de Grenoble ont enquêté sur les détails biophysique du mécanisme de capture de ses proies, pour la première fois.

utricularia_piègeLes “vésicules” contiennent de l’eau qui est pompée par des glandes spéciales, qui génèrent, par conséquent, une pression négative permettant à de l’énergie élastique d’être stockée dans les murs piégés. Une porte avec quatre poils déclencheurs dressés assure une fermeture étanche pour le piège. Lorsque ces poils sont touchés par la proie, la porte s’ouvre et se ferme en une fraction de seconde, et la relaxation des parois piégées provoque la succion de l’eau et des proies. Ce processus de capture prend moins d’une milliseconde et se classe donc parmi les mouvements les plus rapides pour une plante, connues à ce jour.
Les proies sont aspirées dans une accélération maximale de 600 fois celle de la gravité, en ne leur laissant aucune chance de s’échapper. La déformation de la porte implique une inversion complète de courbure qui se déroule en plusieurs étapes intermédiaires. Ce mouvement ultrarapide, complexe, en même temps précis dans le mouvement et très répétitif est dû à certaines adaptations fonctionnelles et morphologiques.
En outre, ce processus a été vérifié par des simulations numériques et des modèles théoriques.

Les explications en vidéo :

L’article de Philippe Marmottant du Laboratoire de Spectrométrie Physique de l’Université de Grenoble : Le piège ultra-rapide d’une plante carnivore aquatique.

Source

Tags: , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser une réponse