Comment un cinéaste borgne utilise une prothèse caméra de l’oeil pour filmer un documentaire et recherche une cul-de-jatte !

eyeborg-oeil-entête

J’aurais aimé faire beaucoup plus long pour le titre…

Un cinéaste borgne, c’est fais implanter une prothèse de l’œil contenant une caméra avec une transmission WiFi, pour un documentaire à la “Big Brother”. Aujourd’hui il cherche une femme ayant perdu une jambe pour lui proposer une prothèse à la Grindhouse (prothèse “mitraillette”).

Le canadien Rob spencer à perdu un œil à l’âge de 11 ans lors d’un accident avec le fusil de chasse de son grand-père. Il le fit enlever plus tard en filmant entièrement l’opération qu’il posta sur son blog.

Avec cet espace supplémentaire, Spencer eut l’idée, en tant que cinéaste, d’y insérer une caméra avec une transmission WiFi, pour percevoir les rapports humains d’un point de vue plus qu’intimiste, portant la vidéo surveillance de tous les jours à l’extrême, tout cela pour un documentaire appelé “Eye 4 an Eye” de son projet Eyeborg Project.

eyeborg-oeil

Eyeborg_Press_Parts Comparison

Après avoir récolté les fonds nécessaires il profita de l’aide de scientifiques de l’Université de Toronto pour mettre au point son œil caméra, qui comporte, aussi, une visée laser (à la Terminator). 

eyeborg-schema

Son invention reçu le prix de la meilleur invention (!!??) décerné par le Journal Time en 2009.

La vidéo qui explique tout (Attention le début est un peu sanguinolent) : 

L’histoire ne s’arrête pas là !

Suite à ce succès d’audience, ce clone de l’homme qui valait 3 milliards ne veut pas en rester là… Son prochain projet est de construire une prothèse similaire à celle que porte l’actrice Cherry Darling, dans le film, Grindhouse (thriller-épouvante, extrait vidéo en bas de page) où une jeune femme se fait poser illico presto une prothèse de jambe ayant pour particularité principale d’être une mitraillette-lance-roquette.

Grindhouse

 2007_grindhouse_pt_003

À la différence du film Grindhouse, Spencer se limitera à la pose d’un Paintball très amélioré…

Le cinéaste a donc passé une annonce sur son site dans l’espoir de trouver cette femme cul-de-jatte qui pourrait profiter d’une expérience de vie hors du commun, tout cela bien sûr, sous l’œil bionique avisé du cinéaste fou.

L’extrait de la femme à la prothèse mitraillette Grindhouse :

Le site du projet eyeborgproject.com.

L’annonce pour le casting d’une femme cul-de-jatte : CASTING CALL: “One-legged woman Laisser commentaire Gurumed who wants machine gun replacement” wanted…

 Source

Pas encore de commentaire.

Laisser une réponse