Sélectionner une page
La découverte des fossiles des plus anciens homo sapiens remet en question le calendrier de notre évolution

La découverte des fossiles des plus anciens homo sapiens remet en question le calendrier de notre évolution

La découverte de restes humains vieux de 300 000 ans semble avoir pour effet de remettre en question les nombreux modèles actuels sur l’évolution et la migration de l’homo sapiens.

La datation d’os humains, trouvée au Maroc, a été réalisée par une équipe dirigée par Jean-Jacques Hublin de l’Institut Max Planck pour l’anthropologie évolutive en Allemagne et Abdelouahed Ben-Ncer de l’Institut national d’archéologie et du patrimoine…

La forme du nez sous l’influence climatique

La forme du nez sous l’influence climatique

De nouvelles recherches ont maintenant lié la largeur de nos narines au climat auquel nos ancêtres ont dû faire face. La forme de notre nez est le résultat de l’évolution qui a fait en sorte que nous (au moins nos ancêtres) soyons adaptés à respirer un air soit froid et sec, ou chaud et humide.

De précédentes hypothèses ont suggéré que…

Alors qu’il était sur le point de disparaitre, le diable de Tasmanie développe une résistance à son cancer

Alors qu’il était sur le point de disparaitre, le diable de Tasmanie développe une résistance à son cancer

En un peu plus de 20 ans, la maladie “Devil Facial Tumour Disease” (DFTD) a ravagé la population de diables de Tasmanie sur l’île australienne, ce qui a entrainé une réduction globale de 80 % de l’espèce. Le cancer transmissible se distingue par des tumeurs faciales rouges et suintantes, fatales dans presque 100 % des cas, 6 mois après avoir contracté la maladie.

Pin It on Pinterest