Sélectionner une page

Sur les forces qui réchauffent l’océan interne de la lune de Saturne, Encelade depuis des millions… voir des milliards d’années

8 Nov 2017 | 0 commentaires

Ils ont été repérés pour la première fois il y a 12 ans. Des jets de vapeur (geysers) d’eau éjectés dans l’espace à travers des fissures de glace du pôle Sud d’Encelade, une lune glacée en orbite autour de Saturne.

Encelade par la sonde Cassini, avec les geysers visibles sur son pôle Sud. (NASA/JPL-Caltech)

C’était en 2005, bien avant que la sonde Cassini de la NASA plonge dans Saturne dans un ultime sacrifice scientifique, mais les geysers détectés par la sonde n’ont jamais été entièrement expliqués. Maintenant, nous avons peut-être un début d’explication, et elle correspond à l’espoir de trouver un jour de la vie sur Encelade.

Selon l’astrobiologiste Gaël Choblet de l’université de Nantes :

D’où Encelade obtient-elle le pouvoir de rester actif a toujours été un mystère.

Nous avons maintenant examiné plus en détail comment la structure et la composition du noyau rocheux de la lune pourraient jouer un rôle important dans la génération de l’énergie nécessaire.

Les scientifiques pensent que les panaches qui jaillissent de l’extérieur givré d’Encelade émanent d’un vaste océan global d’eau salée qui se trouve sous la couche de glace qui enveloppe la lune.

(NASA/JPL-Caltech)

On estime que cette coquille a une épaisseur moyenne de 25 kilomètres, atteignant 1 kilomètre autour de la région polaire sud où est produite la pulvérisation hydrothermale.

De minuscules fragments de minéraux dans les panaches détectés par Cassini suggèrent que les sels et la poussière de silice dans la pulvérisation sont formés par l’eau chaude atteignant environ 90 °C et interagissant avec la roche dans le noyau rocheux d’Encelade. Mais pour que cette interaction se produise, il faudrait qu’il y ait de l’espace dans le noyau pour que l’eau coexiste, la roche devrait être poreuse, peut-être même pâteuse.

Toujours selon Choblet interviewé par le New Scientist :

Quelle que soit la composition du noyau en termes de roches, il doit y avoir de l’eau, peut-être 20 ou 30% d’eau.

Dans de nouvelles simulations, l’équipe du Laboratoire de planétologie et géodynamique (LPG/ Université de Nantes/ Université d’Angers/ CNRS) a découvert que le mouvement des marées généré par l’orbite elliptique de Saturne pouvait réchauffer l’eau à l’intérieur du cœur d’Encelade, en raison de la friction produite par le liquide qui circule et glisse entre les fragments de roche.

(ESA)
1encelade-1117

Lorsque l’eau monte en température (atteignant 90 °C, dans les sections de couleur orange de l’image ci-dessus), elle monte à travers le noyau poreux, transférant la chaleur à l’océan global sous la forme de panaches s’élevant dont certains finissent par faire fondre le noyau glacé d’Encelade, qui s’échappe finalement dans des geysers glacés libérés dans l’espace.

La chaleur et l’énergie produites par le phénomène expulseraient les panaches à partir des régions polaires de la lune expliquant du même coup pourquoi la couche de glace chauffée y est plus mince et que cela pourrait ultimement aider à réchauffer l’océan pendant des milliards d’années, selon l’équipe.

De précédentes recherches sur Encelade ont suggéré que ces geysers pourraient être alimentés par la désintégration radioactive des roches dans le noyau de la lune. Si c’était le cas, le processus aurait pu fournir de la chaleur pendant des millions d’années, pas encore assez long pour que la vie évolue et s’installe dans l’océan tempéré enfoui sous la coquille gelée d’Encelade. Mais sur une période beaucoup plus longue, jusqu’à des milliards d’années, il est possible que la vie puisse trouver un moyen de tirer le meilleur parti d’une telle opportunité.

Un océan global chaud avec une durée de vie de plusieurs milliards d’années serait l’endroit idéal pour la vie, en sachant qu’il a fallu environ 640 millions d’années pour qu’elle passe du microbe au mammifère sur Terre.

Malheureusement, Encelade serait très jeune : une autre récente étude proposait que la lune ne se soit formée que depuis environ 100 millions d’années. Est-ce que cela suffira à la vie pour s’installer ?

L’étude publiée dans Nature Astronomy : Powering prolonged hydrothermal activity inside Enceladus et présentée sur le site de l’université de Nantes : Des sources chaudes réchauffent l’océan sous-glaciaire d’Encelade.

Faire un Don !

Pourquoi ?

Parce qu’il n'y a aucune publicité ici et que le Guru compte sur la générosité de ses lecteurs(trices) pour continuer à faire vivre GuruMeditation (...et son créateur par la même occasion). D'autres méthodes vous seront proposées en plus de PayPal.

Nous nous sommes trompés sur la taille d’Andromède, la galaxie qui fusionnera avec la nôtre

Une nouvelle technique pour mesurer la masse des galaxies a été appliquée à notre plus proche voisine galactique et elle a trouvé que la galaxie d’Andromède a à peu près la même taille que la Voie lactée et pas deux à trois fois plus comme on le pensait auparavant.

Cela signifie que lorsque les deux galaxies fusionneront dans environ 4 milliards d’années, la Voie lactée ne sera pas entièrement consommée par la galaxie d’Andromède comme l’avaient suggéré de précédents modèles…

Les rayons X révèlent des secrets cachés dans les œuvres de Pablo Picasso

Grâce, notamment, au pouvoir pénétrant des rayons X des scientifiques ont révélé certains secrets cachés dans les peintures et les sculptures de Pablo Picasso.

Une nouvelle recherche révèle ainsi que Picasso a peint sur une autre œuvre d’un artiste inconnu de Barcelone pour créer une de ses œuvres les plus célèbres de sa « période bleue »…

Découvertes de 100 nouveaux mondes extraterrestres par la mission Kepler

Des astronomes examinant les données recueillies au cours de la mission actuelle du télescope spatial Kepler, connue sous le nom de mission K2, ont repéré 95 nouvelles planètes extraterrestres (exoplanètes), selon une nouvelle étude.

Cela porte le nombre de ces mondes découverts lors de la mission K2 à 292, et le total passe à près de 2 440 sur toute la vie opérationnelle de Kepler, ce qui représente environ les deux tiers de toutes les exoplanètes découvertes jusqu’ici…

Un potentiel vaccin utilise des cellules souches pour former le système immunitaire à reconnaître les cancers

Dans le domaine de l’immunothérapie, une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’université de Stanford a montré que les souris à qui l’on a injecté des cellules souches pluripotentes induites (CSPi) inactivées présentent des réponses importantes du système immunitaire face à divers cancers. Si l’étude peut être reproduite chez l’homme, cette recherche pourrait ouvrir la voie à un traitement anticancéreux personnalisé révolutionnaire…

Ces fourmis soignent et sauvent au cas par cas leurs camarades blessées sur le champ de bataille

Dans une récente étude, des scientifiques ont observé des fourmis soignant leurs camarades blessés, sauvant celles qui peuvent encore l’être et délaissant les plus atteintes, ce qui pourrait être le premier exemple scientifiquement documenté (mis à part l’humain) de tels soins médicaux dans le règne animal.

La fourmi africaine Megaponera analis se spécialise dans la chasse aux termites…

Premier prix pour l’image de la capture d’un seul atome

Le premier prix d’un concours annuel de photographie scientifique organisé par l’Engineering and Physical Sciences Research Council (EPSRC) au Royaume-Uni a été remporté par l’image remarquable d’un seul atome de strontium suspendu dans un champ électrique (en entête).

Réalisée par David Nadlinger, de l’université d’Oxford, elle montre l’atome retenu par les champs émanant des électrodes métalliques…

Il y a 8000 ans, en Suède, des crânes humains ont été empalés sur des pieux et personne ne sait pourquoi

Des archéologues en Suède ont trouvé des restes humains curieusement disposés avec la présence de têtes décapitées montées sur des pieux, un comportement qui n’a jamais été suggéré auparavant pour les anciens chasseurs-cueilleurs européens. Cette sinistre découverte remet en question ce que nous savons de la culture européenne du mésolithique et comment ces premiers humains s’occupaient de leurs morts…

La Terre et la Lune photographiées à une distance de 63 millions de kilomètres

Voici une nouvelle perspective sur votre planète, fournie par une sonde d’échantillonnage d’astéroïdes de la NASA.

La Terre et la Lune ne sont que deux points lumineux flottant dans un immense vide noir, capturée par la sonde spatiale OSIRIS-REx le 17 janvier, à une distance de 63,6 millions de kilomètres…

La voiture Tesla envoyée dans l’espace a-t-elle des chances de nous revenir dessus ?

Pour le rappel, la société SpaceX appartenant à Elon Musk a envoyé une voiture électrique Tesla dans l’espace la semaine dernière.

Elle devrait emprunter une trajectoire autour du Soleil qui l’amènera de temps en temps à proximité de Mars. Mais même si ça peut durer des millions d’années, ça ne durera pas éternellement…

Il a écrit une fausse étude basée sur le pire épisode de Star Trek et elle a été publiée dans une revue scientifique

Un biologiste anonyme cherchant à montrer à quel point il est facile de publier une fausse étude dans certaines revues scientifiques prétendument revues par les pairs (peer-reviewed), a récemment soumis un document de recherche intitulé « Rapid Genetic and Developmental Morphological Change Following Extreme Celerity » (Rapide changement génétique et morphologique du développement suite à une célérité extrême)…

Le minage de cryptomonnaies entrave la recherche d’extraterrestre

Le minage de cryptomonnaies ne se contente pas d’engloutir les capacités des réseaux électriques du monde entier, elle pourrait également ralentir la recherche de la vie extraterrestre.

Ces monnaies virtuelles comme Bitcoin exigent que les mineurs résolvent des calculs complexes pour valider chaque transaction. Pour leurs efforts, les mineurs reçoivent un petit paiement, mais le processus nécessite une grande puissance de calcul…

Le robot SpotMini ouvre la porte à une ancienne version de lui-même

La société américaine Boston Dynamics est de retour avec une nouvelle vidéo présentant une de ses créations, la dernière itération du robot SpotMini.

Ce dernier a considérablement changé depuis ses débuts publics, ses mouvements sont plus animés, plus souples et il dispose d’un corps plus élancé, plus mince. Ce n’est plus simplement un robot-chien, il profite désormais d’un bras rotatif flexible muni d’une pince…

Starman écoute du David Bowie en conduisant son roadster Tesla dans l’espace

Le Guru a mis à jour son billet sur le lancement du plus puissant lanceur, la Falcon Heavy et de sa curieuse cargaison, que vous pouvez admirer dans cette image, façon SPaceX. Tout s’est passé comme prévu… à une petite exception près…

SpaceX + Tesla : aujourd’hui, une voiture électrique à bord de la plus puissante fusée humaine pourrait tenter d’atteindre Mars (Vidéos)

Et ce n’est pas une plaisanterie ! Votre Guru est pris un peu aux dépourvues…

Elon Musk, le PDG, entre autres, de SpaceX, à décider d’envoyer aujourd’hui même une voiture Tesla vers Mars à bord de la fusée opérationnelle la plus puissante du monde.

Musk à lui-même reconnu que c’était un gros «si (tout se passe bien)» et une vidéo partagée par l’entreprise montre comment ce voyage se déroulera si tout se passe comme prévu…

Pin It on Pinterest

Share This