Comme les humains, les corbeaux peuvent être prévoyants

Corbeaux prévoyant

La plupart des humains et des chimpanzés peuvent prévoir/ planifier à l’avance. Mais les corbeaux ? Une nouvelle étude comportementale montre que les primates ne sont pas les seuls animaux capables de penser à l’avenir.

Dans cette étude, Can Kabadayi et Mathias Osvath, de l’université de Lund en Suède, ont soumis des corbeaux à différents scénarios dans lesquels ils pouvaient gagner quelque chose en démontrant des compétences de raisonnement supérieur comme la patience, la capacité à utiliser les outils et la capacité à planifier à l’avance.

Les corbeaux ont réussi tous les tests et ont démontré qu’ils pouvaient avoir des comportements complexes comme de sacrifier une petite récompense immédiate pour en obtenir une plus grande plus tard.

Comme pour l’image d’entête, corbeau (Corvus corax) sujet de cette étude. (Mathias Osvath/ Université de Lund)corbeau Lund

Bien que les membres de la famille des corvidés, comme, entre autres, les corbeaux, les corneilles et les pies, ont déjà été observés en train de cacher des aliments pour plus tard, cette étude a recherché des signes d’une planification plus complexe.

Pour leur expérience, les corbeaux ont d’abord appris à ouvrir une boîte avec un outil pour accéder à une récompense. Ensuite, il leur a été présenté la boîte, mais sans l’outil. Elle fut enlevée et, une heure plus tard, les corbeaux ont eu le choix entre l’outil pour l’ouvrir et plusieurs “distracteurs”, comme de plus petites friandise immédiates. Presque tous les corbeaux ont choisi l’outil qui ouvrirait la boîte, même si elle n’était plus présente. Lorsque la boîte a été remise à leur disposition, 15 minutes plus tard, 86% des oiseaux ont utilisé l’outil avec succès pour l’ouvrir.

Vidéo tirée de l’étude, les corbeaux ont appris qu’en plaçant une pierre dans le tube de la boite, ils recevaient une friandise. S’ils essayaient de déposer quoi que ce soit d’autre dans le tube, rien n’était libéré. (Can Kabadayi/ Mathias Osvath)

Un résultat similaire a été observé dans une expérience où les corbeaux ont échangé un jeton avec un humain contre de la nourriture. L’étude rapporte que les corbeaux ont obtenu de meilleurs résultats que les singes lors de la planification de la tâche symbolique et ils montré des résultats similaires à ces derniers pour la tâche de manipulation d’outils.

Plus tard, les oiseaux ont eu le choix entre l’outil pour ouvrir la boîte, le jeton de nourriture, les distracteurs et une récompense immédiate. Dans les trois quarts du temps, ils ont choisi l’outil ou le jeton, ce qui leur permettait d’obtenir une plus grande récompense plus tard.

Cela montre que les corbeaux ont un niveau de maîtrise de soi similaire à celui observé chez les primates. Ils ont également été plus rapides que des enfants de 4 ans avec la même tache.

Selon les chercheurs :

Les corbeaux ne sont pas des utilisateurs habituels d’outils et le troc n’a jamais été observé dans la nature. Les essais ont été principalement choisis parce qu’ils reproduisent des expériences clés avec des primates.

Les résultats indiquent que les corbeaux ont une capacité générale à s’adapter à de nouvelle expérience et à, d’une manière ou d’une autre, concevoir l’avenir.

Cela fait plus de 300 millions d’années que les oiseaux ont partagé un ancêtre commun avec les humains ou les grands singes, ce qui suggère que leur capacité à planifier a évolué indépendamment de la nôtre.

L’étude publiée dans Science : Ravens parallel great apes in flexible planning for tool-use and bartering et présentée sur le site de l’université de Lund : Ravens parallel great apes in their planning abilities.

Tags: , ,

Une réponse à “Comme les humains, les corbeaux peuvent être prévoyants”

  1. LeelooBastet
    15 juillet 2017 at 23 h 05 min #

    Un très bon livre sur la conscience animale :

    Sommes-nous trop « bêtes » pour comprendre l’intelligence des animaux ? (Frans de Waal)

Laisser une réponse