Les corbeaux ont la rancune tenace

corbeaux 17

Les oiseaux de la famille des corvidés tels que les corbeaux, les corneilles et les pies sont réputés pour leurs intelligences. Les chercheurs ont encore exploré ce trait chez les corbeaux en volants intentionnellement les pauvres oiseaux lors d’un échange, puis de revenir quelques jours plus tard pour voir s’ils avaient la rancune tenace.

La recherche a été menée par des scientifiques de l’université de Vienne (Autriche) avec l’aide de biologiste suédois. L’équipe a mené des expériences avec sept corbeaux apprivoisés pour savoir s’ils pouvaient interpréter les mauvais comportements de diverses personnes et, dans l’affirmative, comment ils y répondaient.

Les chercheurs ont formé les corbeaux pour échanger des friandises avec une personne, en échangeant un morceau de pain contre un morceau de fromage, qu’ils préfèrent manger. Mais une fois habitués à cet accord, certains humains trompaient parfois l’oiseau, en gardant le pain pour eux-mêmes et en le mangeant avec le fromage… l’ultime provocation… pour un corbeau.

Deux jours plus tard, les oiseaux qui avaient été trompés/ volés n’interagissaient plus avec ces mêmes personnes, mais continuaient à échanger avec d’autres qui avaient été réglo ou pas encore.

Vidéo de l’expérimentation tirée de l’étude. (J.J.A. Müller et Col./ Université de Vienne/ Animal Behavior)

Deux mois plus tard, les chercheurs sont revenus et un seul des oiseaux trompés était disposé à échanger avec l’un des trompeurs.

Ces résultats, selon l’équipe, montrent que les corbeaux peuvent se souvenir des humains avec qui cela vaut la peine de coopérer, même après une seule interaction. Une précédente étude, également réalisée par des chercheurs de l’université de Vienne, qui avaient temporairement fixé des marqueurs GPS sur des corbeaux sauvages, a également montré que les volatiles se réunissaient avec les congénères qu’ils préféraient dans différents lieux.

L’étape suivante, pour les chercheurs, sera de tester la mémoire des corbeaux interagissant avec leurs congénères.

L’étude publiée dans Animal Behavior : Ravens remember the nature of a single reciprocal interaction sequence over 2 days and even after a month.

Tags: , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser une réponse