Comment soignait-on une carie il y a 13 000 ans ?

dentisterie-neolithique

…Ce n’était certainement pas dans la joie et la bonne humeur, mais qui a besoin d’anesthésie lorsque vous avez une pierre pointue et de l’asphalte naturel pour remplir une cavité ?

Des archéologues ont trouvé des preuves de la pratique de dentisterie au paléolithique.

Une nouvelle étude détaille le travail d’un dentiste néolithique en Italie, il y a entre 13 000 et 12 740 ans. Il y a environ 20 ans, des archéologues ont découvert les dents de six personnes du néolithique dans une région appelée Riparo Fredian dans les montagnes du nord de la Toscane. La nouvelle étude se focalise sur deux des incisives, qui contiennent des marques qui suggèrent qu’un instrument pointu, probablement une pierre, a été utilisé pour agrandir les cavités dans les dents afin d’en soustraire les tissus décomposés.

Image d’entête : un scan des deux dents qui ont été comblées avec du bitume. (S. Benazzi/ American Journal of Physical Anthropology)

Le dentiste néolithique semblait alors coller des morceaux noirs de bitume, un type de goudron naturel que les personnes de l’âge de glace utilisaient pour rendre étanches des paniers, des pots… Les chercheurs ont également trouvé des morceaux de cheveux et des fibres végétales collées dans le bitume, bien qu’ils ne soient pas sûrs de leur utilité. Globalement, les dents semblaient avoir subi un processus similaire à celui de la dentisterie moderne : les cavités ont été forées et remplies.

Bien que ce soit le seul exemple découvert de cette technique, le chef d’équipe Stefano Benazzi, de l’université de Bologne, estime que ce n’est peut-être pas un cas isolé et que la technique aurait pu être courante.

Et tandis que l’utilisation du bitume pour combler semble être une nouvelle découverte, en 2015 Benazzi et ses collègues ont décrit une dent légèrement plus ancienne d’un site différent qui présentait une cavité forée. Avant cette découverte, la plus ancienne utilisation d’un comblement provient du Pakistan, où les chercheurs ont trouvé une dent de 6 500 ans qui était remplie d’un bouchon de cire.

La recherche aide les chercheurs à définir l’histoire de la dentisterie. Ils pensent que les humains ont commencé à développer des techniques de dentisterie après l’avènement de l’agriculture, lorsqu’une augmentation de la consommation de céréales riches en glucides et d’autres aliments sucrés, comme le miel, a conduit à une spectaculaire augmentation des caries. Mais cette dernière recherche avance la mise en œuvre de la pratique.

Tuniz souligne que ces dents proviennent d’une période de l’histoire européenne, lorsque de nombreux peuples du Moyen-Orient ont migré vers la région et pourraient avoir apporté différents aliments avec eux. Ce changement de régime pourrait avoir conduit à la dentisterie selon les chercheurs.

Ils précisent qu’il se pourrait que cela ne corresponde pas à une technique de soin et que les trous creusés pourraient être destinés à recevoir des bijoux. Mais la présence de bitume est inhabituelle et la raison la plus probable serait de ralentir la détérioration des dents.

L’étude publiée dans Physical Anthropology : The dawn of d entistry in the late upper Paleolithic: An early case of pathological intervention at Riparo Fredian.

Tags: , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser une réponse