Les éléphants pourraient être les plus petits dormeurs de tous les mammifères

éléphant endormis

Si nous nous mettions à dormir autant que les éléphants, nous ne tarderions pas à passer de vie à trépas… Une nouvelle étude constate ainsi que ces grands pachydermes africains passent vraiment très peu de temps à dormir.

Image d’entête : éléphant endormi au parc national de Tarangire. (Adrian Maidment/ Flickr)

Les scientifiques ont émis l’hypothèse que la taille du corps d’un mammifère est associée à la quantité de temps qu’il passe à dormir. Ainsi, les gros animaux dorment moins que les petits et ceux qui y passent actuellement le moins de temps sont le cheval domestique (2 heures et 53 minutes) et le poney (3 heures et 20 minutes).

Bien que généralement acceptée, cette théorie a été difficile à tester, puisque vous ne pouvez pas vraiment héberger une baleine dans un laboratoire pour lui chanter une berceuse. Bon nombre d’études se sont concentrées sur des animaux captifs, mais il y a souvent une grande différence entre la vie des animaux dans les zoos et ceux qui vagabondent librement.

Pour s’informer sur les habitudes de sommeil de l’éléphant sauvage d’Afrique (Loxodonta africana), les chercheurs se sont concentrés sur deux matriarches d’âge moyen de deux troupeaux différents. Les scientifiques ont équipé chaque éléphant d’un collier émetteur pour surveiller leur emplacement et la position de leur corps. Pour dormir, les éléphants adoptent deux positions : soit couchée, ce qui permet un sommeil profond ou soit debout, pour un sommeil superficiel… une sieste. Les biologistes ont également implanté un petit capteur/ enregistreur de mouvement à la pointe de leur trompe. Puis les deux éléphants ont été libérés pour aller vivre leur vie sauvage. Les chercheurs ont récupéré les capteurs 35 jours plus tard et ont passé en revue les données qu’ils avaient recueillies.

Il s’avère que les éléphants furent très actifs, constamment occupés, ne s’arrêtant que très rarement pour dormir, une fois tous les 3 ou 4 nuits, deux heures par nuit en moyenne. Pour le reste, ils pratiquaient de brèves petites siestes en positions debout. Certaines nuits, ils ont juste continué à marcher et n’ont pas du tout dormi.

Dans le détail, la matriarche 1, âgée de 30 ans, a dormi pendant 2,3 heures en moyenne  principalement la nuit, alors que matriarche 2, âgée de 37 ans, ne dormait que 1,8 heure en moyenne. La matriarche 1 a passé 15,17 % du temps total à dormir en position couchée, tandis que la matriarche 2 a passé 12 % du temps total de sommeil en position couchée.

Tirée de l’étude, “inactigramme” pour chaque éléphant durant la période d’enregistrement de leur position. (Gravett, et col./ Plos One)

Sommeil-éléphants

Selon Paul Manger de l’Université du Witwatersrand (Afrique du Sud) et coauteur de l’étude  :

Les études sur le sommeil chez les éléphants captifs ont montré qu’ils dormaient de 4 à 6 heures par jour. Cependant, l’étude actuelle montre que dans leur habitat naturel, les éléphants sauvages et libres ne dorment que deux heures par jour, le moins de sommeil de tout mammifère étudié à ce jour.

Ce que cela signifie pour les éléphants et les autres mammifères reste à définir. Avec seulement deux participants, il s’agissait d’une très petite étude et les chercheurs ont seulement suivi le mouvement, pas le sommeil lui-même. Un des deux éléphants s’occupait également d’un éléphanteau, une responsabilité qui a probablement empiété sur son temps de sommeil.

L’étude publiée dans PLOS One : Inactivity/sleep in two wild free-roaming African elephant matriarchs – Does large body size make elephants the shortest mammalian sleepers?

Tags: , ,

Une réponse à “Les éléphants pourraient être les plus petits dormeurs de tous les mammifères”

  1. Chaporond
    7 mars 2017 at 22 h 40 min #

    Je crois que s’ils dorment si peu, c’est tout simplement parce que le bruit qu’ils font quand ils ronflent les réveille. Il y a une étude à faire sur les éléphants ronfleurs.

Laisser une réponse