Sélectionner une page

Plus proche que jamais d’un vaccin, voire deux, contre le paludisme

17 Fév 2017 | 0 commentaires

Moustique17

Un nouveau vaccin contre le paludisme a montré jusqu’à 100 % d’efficacité dans des essais cliniques.

Le paludisme/ malaria tue toujours plus de 400 000 personnes chaque année, la plupart en Afrique et près des trois quarts des décès touchent les enfants de moins de cinq ans. l’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime qu’environ 214 millions de personnes ont été infectées uniquement pour l’année 2015.

Le paludisme est transmis par un groupe de parasites transmis par les moustiques. La plupart des infections et des décès sont causés par le parasite particulièrement virulent, Plasmodium falciparum.

Le potentiel vaccin introduit les parasites vivants du paludisme chez des patients, jumelés avec les médicaments nécessaires pour les combattre. Il a été administré à 67 humains en bonne santé et les 9 participants ayant reçu la dose la plus élevée ont été protégés à 100% contre la maladie pendant au moins 10 semaines après la vaccination.

Il s’agit seulement d’un essai clinique en phase II, qui vise à déterminer dans quelle mesure le vaccin fonctionne chez un petit groupe de personnes en bonne santé, ainsi qu’à tester les effets secondaires.

Mais ce qui est très positif, c’est que ce n’est pas le seul vaccin candidat actuellement à surmonter les essais cliniques.

L’année dernière, l’OMS a annoncé qu’un programme pilote impliquant le premier vaccin antipaludique autorisé au monde, le RTS,S/AS01 également connut sous le nom de Mosquirix qui sera déployé dans trois pays d’Afrique subsaharienne en 2018. Le Mosquirix a jusqu’ici prouvé être efficace jusqu’à 50 % chez les enfants, mais il est espéré que des essais plus poussés et des ajustements dans son dosage pourraient améliorer son efficacité.

Pour en revenir au nouveau vaccin candidat, appelé Sanaria® PfSPZ-CVac, il vient d’être autorisé à passer aux essais cliniques de phase II. Le processus de développement n’est pas aussi avancé que le Mosquirix, mais jusqu’à présent, il présente le potentiel d’être beaucoup plus efficace.

Indépendamment de celui qui finira par offrir une meilleure protection, la réalité est qu’après plus d’un siècle, nous sommes finalement très proches non pas d’un seul, mais de deux vaccins viables contre le paludisme.

Les  précédents vaccins candidats, y compris le Mosquirix, ont été conçus pour protéger le corps contre cette maladie en introduisant différentes molécules du parasite. L’espoir est que ce “petit aperçu de la menace” suffirait à amener le système immunitaire à déclencher une attaque complète à la prochaine rencontre, mais jusqu’à présent, cette approche n’a pas prouvé être suffisamment efficace pour offrir 100 % de protection chez les humains.

Mais le dernier candidat à atteindre les essais cliniques a une stratégie différente. Le Sanaria® PfSPZ-CVac est inhabituel, car il contient tout le parasite vivant du paludisme, pas seulement des parties du pathogène ou des versions inactivées de celui-ci. Ces parasites ont été injectés dans le corps des participants à l’essai aux côtés de médicaments appelés chloroquine, connu pour tuer les parasites.

Le vaccin a été administré à 67 participants adultes en bonne santé qui n’avait jamais contracté le paludisme auparavant. Différentes doses du vaccin candidat ont été testées et la meilleure protection a été constatée chez 9 personnes qui ont reçu 3 fois la dose la plus élevée à des intervalles de 4 semaines.

Dix semaines après les essais, 9 d’entre eux présentaient 100 % de protection contre la maladie. Les chercheurs ont cessé de mesurer la réponse des anticorps à ce moment-là, mais les participants ont montré des signes de protection continue après.

Selon Peter Kremsner, l’un des chercheurs menant l’essai (German Centre for Infection Research – DZIF) :

Cette protection a été probablement causée par des lymphocytes T spécifiques et des réponses d’anticorps contre les parasites dans le foie.

Le foie est particulièrement important dans l’infection du paludisme, car après la piqure d’un moustique infecté, le parasite s’y propage et il s’y reproduit avant d’envahir le corps.

Cycle de vie du Plasmodium falciparum. (Nature Publishing Group)
cycle vie plasmodium

Pendant ce temps d’arrêt dans le foie, le système immunitaire pourrait arrêter l’infection, mais le parasite ne rend pas la personne atteinte malade donc il ne fait rien. Les médicaments actuels, y compris la chloroquine, traitent le parasite dès qu’il émerge du foie, mais afin de vraiment nous en prémunir, nous devons arrêter le paludisme avant qu’il arrive au foie.

En injectant à des personnes un parasite actif directement dans leur circulation sanguine, le nouveau vaccin imite la deuxième partie de la maladie, donnant au corps un aperçu de ce qui va arriver, afin qu’il puisse l’arrêter dès le début.

Selon Benjamin Mordmueller leader de l’essai :

En vaccinant avec un agent pathogène vivant, pleinement actif, il semble clair que nous avons été en mesure de déclencher une très forte réponse immunitaire. En outre, toutes les données que nous avons jusqu’à présent indiquent que ce que nous avons ici est une protection à long terme relativement stable.

Le fait que le parasite soit injecté aux côtés de la chloroquine signifie également que les participants sont protégés contre le développement réel de la maladie. Alors que le groupe de neuf personnes ayant reçu la dose la plus élevée avait la meilleure protection contre la maladie, les doses plus faibles administrées à d’autres groupes ont atteint une efficacité comprise entre 33 et 67 %.

Le vaccin fonctionne à fortes doses et ne cause pas d’effets secondaires sur une période de 10 semaines.

L’étape suivante consiste à tester l’efficacité du vaccin sur plusieurs années, ce qui se passera lors d’un essai clinique de phase IV au Gabon déjà planifié et financé par le DZIF. Le Mosquirix a quant à lui terminé les essais cliniques de phase III et en 2018 il sera testé sur le grand public par l’OMS. Seul le temps indiquera du succès de l’un ou l’autre de ces vaccins.

Les résultats des essais ont été publiés dans Nature : Sterile protection against human malaria by chemoattenuated PfSPZ vaccine.

Faire un Don !

Pourquoi ?

Parce qu’il n'y a aucune publicité ici et que le Guru compte sur la générosité de ses lecteurs(trices) pour continuer à faire vivre GuruMeditation (...et son créateur par la même occasion). D'autres méthodes vous seront proposées en plus de PayPal.

Découvertes de 100 nouveaux mondes extraterrestres par la mission Kepler

Des astronomes examinant les données recueillies au cours de la mission actuelle du télescope spatial Kepler, connue sous le nom de mission K2, ont repéré 95 nouvelles planètes extraterrestres (exoplanètes), selon une nouvelle étude.

Cela porte le nombre de ces mondes découverts lors de la mission K2 à 292, et le total passe à près de 2 440 sur toute la vie opérationnelle de Kepler, ce qui représente environ les deux tiers de toutes les exoplanètes découvertes jusqu’ici…

Un potentiel vaccin utilise des cellules souches pour former le système immunitaire à reconnaître les cancers

Dans le domaine de l’immunothérapie, une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’université de Stanford a montré que les souris à qui l’on a injecté des cellules souches pluripotentes induites (CSPi) inactivées présentent des réponses importantes du système immunitaire face à divers cancers. Si l’étude peut être reproduite chez l’homme, cette recherche pourrait ouvrir la voie à un traitement anticancéreux personnalisé révolutionnaire…

Ces fourmis soignent et sauvent au cas par cas leurs camarades blessées sur le champ de bataille

Dans une récente étude, des scientifiques ont observé des fourmis soignant leurs camarades blessés, sauvant celles qui peuvent encore l’être et délaissant les plus atteintes, ce qui pourrait être le premier exemple scientifiquement documenté (mis à part l’humain) de tels soins médicaux dans le règne animal.

La fourmi africaine Megaponera analis se spécialise dans la chasse aux termites…

Premier prix pour l’image de la capture d’un seul atome

Le premier prix d’un concours annuel de photographie scientifique organisé par l’Engineering and Physical Sciences Research Council (EPSRC) au Royaume-Uni a été remporté par l’image remarquable d’un seul atome de strontium suspendu dans un champ électrique (en entête).

Réalisée par David Nadlinger, de l’université d’Oxford, elle montre l’atome retenu par les champs émanant des électrodes métalliques…

Il y a 8000 ans, en Suède, des crânes humains ont été empalés sur des pieux et personne ne sait pourquoi

Des archéologues en Suède ont trouvé des restes humains curieusement disposés avec la présence de têtes décapitées montées sur des pieux, un comportement qui n’a jamais été suggéré auparavant pour les anciens chasseurs-cueilleurs européens. Cette sinistre découverte remet en question ce que nous savons de la culture européenne du mésolithique et comment ces premiers humains s’occupaient de leurs morts…

La sonde New Horizons vient d’établir un nouveau record en prenant les photographies les plus éloignées de la Terre

La sonde New Horizons de la NASA vient d’établir un nouveau record d’exploration interstellaire, en prenant les plus lointaines photos dans l’espace, elle a ainsi obtenu les images que vous voyez ci-dessus à 6,12 milliards de kilomètres de la Terre.

C’est environ 6 millions de kilomètres de plus que la sonde spatiale Voyager 1 quand elle a capturé la célèbre image du “Point bleu pâle” de la Terre en 1990…

Les résultats de l’expérience qui avait placé des lunettes 3D sur des mantes religieuses afin d’étudier leur vision

Selon les films de Jurassic Park, la vision du Tyrannosaure Rex était basée sur le mouvement, donc il ne pouvait pas vous voir si vous étiez parfaitement immobile. Ce conseil ne vous aidera pas du tout dans le cas improbable où vous vous retrouveriez traqué par un vrai T-Rex, mais il s’avère que cela pourrait vous sauver la vie dans la situation tout aussi improbable que ce soit une mante religieuse géante qui vous pourchasse ! Bon…

La Terre et la Lune photographiées à une distance de 63 millions de kilomètres

Voici une nouvelle perspective sur votre planète, fournie par une sonde d’échantillonnage d’astéroïdes de la NASA.

La Terre et la Lune ne sont que deux points lumineux flottant dans un immense vide noir, capturée par la sonde spatiale OSIRIS-REx le 17 janvier, à une distance de 63,6 millions de kilomètres…

La voiture Tesla envoyée dans l’espace a-t-elle des chances de nous revenir dessus ?

Pour le rappel, la société SpaceX appartenant à Elon Musk a envoyé une voiture électrique Tesla dans l’espace la semaine dernière.

Elle devrait emprunter une trajectoire autour du Soleil qui l’amènera de temps en temps à proximité de Mars. Mais même si ça peut durer des millions d’années, ça ne durera pas éternellement…

Il a écrit une fausse étude basée sur le pire épisode de Star Trek et elle a été publiée dans une revue scientifique

Un biologiste anonyme cherchant à montrer à quel point il est facile de publier une fausse étude dans certaines revues scientifiques prétendument revues par les pairs (peer-reviewed), a récemment soumis un document de recherche intitulé « Rapid Genetic and Developmental Morphological Change Following Extreme Celerity » (Rapide changement génétique et morphologique du développement suite à une célérité extrême)…

Le minage de cryptomonnaies entrave la recherche d’extraterrestre

Le minage de cryptomonnaies ne se contente pas d’engloutir les capacités des réseaux électriques du monde entier, elle pourrait également ralentir la recherche de la vie extraterrestre.

Ces monnaies virtuelles comme Bitcoin exigent que les mineurs résolvent des calculs complexes pour valider chaque transaction. Pour leurs efforts, les mineurs reçoivent un petit paiement, mais le processus nécessite une grande puissance de calcul…

Le robot SpotMini ouvre la porte à une ancienne version de lui-même

La société américaine Boston Dynamics est de retour avec une nouvelle vidéo présentant une de ses créations, la dernière itération du robot SpotMini.

Ce dernier a considérablement changé depuis ses débuts publics, ses mouvements sont plus animés, plus souples et il dispose d’un corps plus élancé, plus mince. Ce n’est plus simplement un robot-chien, il profite désormais d’un bras rotatif flexible muni d’une pince…

Starman écoute du David Bowie en conduisant son roadster Tesla dans l’espace

Le Guru a mis à jour son billet sur le lancement du plus puissant lanceur, la Falcon Heavy et de sa curieuse cargaison, que vous pouvez admirer dans cette image, façon SPaceX. Tout s’est passé comme prévu… à une petite exception près…

SpaceX + Tesla : aujourd’hui, une voiture électrique à bord de la plus puissante fusée humaine pourrait tenter d’atteindre Mars (Vidéos)

Et ce n’est pas une plaisanterie ! Votre Guru est pris un peu aux dépourvues…

Elon Musk, le PDG, entre autres, de SpaceX, à décider d’envoyer aujourd’hui même une voiture Tesla vers Mars à bord de la fusée opérationnelle la plus puissante du monde.

Musk à lui-même reconnu que c’était un gros «si (tout se passe bien)» et une vidéo partagée par l’entreprise montre comment ce voyage se déroulera si tout se passe comme prévu…

Pin It on Pinterest

Share This