Pourquoi le volcan de glace de la planète naine Cérès est-il si seul ?

Sur la planète naine Cérès, il y a un volcan de glace qui souffre de solitude et c’est étrange, car généralement les cryovolcans n’apparaissent pas seuls.

Culiminant à 4000 m de haut, l’Ahuna Mons est de loin la plus grande structure sur la planète naine et des scientifiques de l’université d’Arizona (Tucson/ Etats-Unis) pensent savoir pourquoi : les autres cryovolcans se sont “affaissés”.

Image d’entête (clic pour agrandir) : perspective de l’Ahuna Mons en fausses couleurs obtenue par la sonde Dawn. (NASA / JPL-Caltech / UCLA / MPS / DLR / IDA)

Il y a des millions d’années, Cérès pourrait avoir arboré bon nombre de ces montagnes cracheuses de cryomagma. Mais selon une nouvelle explication, les cryovolcans se sont aplanis au fil du temps. Non pas à cause de l’érosion, comme les montagnes et les volcans de la Terre, mais parce qu’ils ont coulé.

Avec suffisamment de temps, les objets solides peuvent couler. C’est ce qu’on appelle la relaxation visqueuse (Viscous relaxation). Les volcans rocheux sont trop visqueux pour couler dans des conditions normales, mais la glace d’eau peut se détendre et changer de forme sans fondre. C’est ainsi que les glaciers de la Terre se déplacent. Sur Cérès, qui est composée en grande partie de glace d’eau, toute la surface peut s’écouler.

(Dawn/ NASA/JPL-Caltech/UCLA/MPS/DLR/IDA)

Ce processus pourrait également remodeler les surfaces d’autres mondes glacés, comme Titan, Triton, Europe et Encelade. Mais ce processus est probablement particulièrement prononcé sur Cérès, qui est le corps glacé le plus proche du soleil.

Selon l’auteur de l’étude, Michael Sori :

La chaleur a aussi beaucoup à voir avec cela. C’est comme si vous mettiez un pot de miel dans le micro-ondes, le miel coule beaucoup plus vite qu’il ne le fait à température ambiante.

Sori et les modèles de ses collègues suggèrent que la relaxation visqueuse peut prendre des millions ou des centaines de millions d’années. Il n’y a pas beaucoup d’autres processus actifs sur Cérès, qui n’a pas d’atmosphère et aucun mouvement tectonique, donc aucune autre explication n’a vraiment de sens pour le moment.

L’équipe suspecte que l’Ahuna Mons, étant un jeune cryovolcan de 200 millions d’années, n’a pas encore eu assez de temps pour que la relaxation visqueuse l’aplanisse.

Maintenant, ils sont à la recherche d’autres cyrovolcans potentiellement déformés et ils ont déjà un suspect. A proximité de l’Ahuna Mons, la présence d’un plat bombé pourrait être le reste d’un volcan de glace qui s’est progressivement aplati sur plus de 500 millions d’années. Ainsi, l’Ahuna Mons ne serait finalement pas si seul dans le système solaire.

L’étude publiée dans la revue Geophysical research Letters : The vanishing cryovolcanoes of Ceres et présentée sur le site de l’American Geophysical Union : New research shows Ceres may have vanishing ice volcanoes.

Tags: , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser une réponse