Faites la connaissance de notre plus vieil ancêtre connu qui se résume en une grande bouche à sacs sans anus

Saccorhytus coronarius

Bon… la ressemblance n’est peut-être pas frappante, mais des chercheurs estiment que cette créature de 540 millions d’années déterrée en Chine est notre plus vieil ancêtre connu.

Une étude publiée cette semaine présente le Saccorhytus coronarius, une minuscule créature du début de la période cambrienne, il y a 540 millions d’années. Le nom scientifique de ce microfossile fait référence à son corps et à sa bouche, semblables à des sacs, ressemblants à une couronne. Les chercheurs ont découvert 45 spécimens de l’animal dans des dépôts calcaires dans le centre de la Chine.

Image d’entête reconstruction artistique basée sur les fossiles trouvés du Saccorhytus coronarius (S Conway Morris / Jian Han). Ci-dessous, au microscope électronique (Jian Han/ Northwest University (Chine)).Saccorhytus coronarius2

L’équipe classe le Saccorhytus en tant que deutérostome, l’un des principaux groupes d’animaux situés sur la branche de l’Arbre de Vie qui comprend les vertébrés. Avant le Saccorhytus coronarius, les plus anciens deutérostomes trouvés fossilisés dataient d’il y a environ 520 à 525 millions d’années, bien que nous puissions constater par leur diversité que la lignée réelle est apparue beaucoup plus tôt, pendant le précambrien. Selon le grec ancien, deutérostomes peut se traduire par “deuxième bouche" mais, en fait, cela signifie que la bouche est le deuxième orifice à se développer dans l’embryon, après l’anus, bien que cette créature n’en ai pas.

Certaines lignées de deutérostome ont évolué pour donner les étoiles de mer et les concombres de mer tandis que d’autres ont développé une épine dorsale pour finir en dinosaures, en poissons et primates…

Saccorhytus coronarius 2

Le Saccorhytus représente le premier (chronologiquement) et le plus primitif, deutérostome connu de la science. Il mesurait environ un millimètre de long et de hauteur et s’accrochait probablement au fond marin. Ses caractéristiques les plus frappantes sont sa bouche, qui est grande pour la taille de son corps et des structures qui ressemblent à de minuscules volcans parsèment son corps. Les chercheurs pensent que ces mini-cônes ont peut-être filtré l’eau que le Saccorhytus ingurgitait en mangeant avec sa large bouche, ce qui en fait les précurseurs des branchies de poissons.

Malgré sa taille, le Saccorhytus pourrait bien se révéler extrêmement significatif pour notre compréhension du comment et quand la vie s’est développée sur Terre. Nous avons peu de fossiles de la période dans laquelle il évoluait et une grande partie de ce que nous estimons en savoir est basée sur la modélisation de l’horloge moléculaire. En simplifiant cette hypothèse, c’est une façon de déduire l’intervalle de temps d’un ancêtre commun en examinant les différences entre les espèces qui l’ont succédé et de remonter dans le temps en utilisant un taux standard de mutation génétique. Le Saccorhytus pourrait affiner cette horloge, pour en faire un modèle plus précis.

L’étude publiée dans Nature : Meiofaunal deuterostomes from the basal Cambrian of Shaanxi (China) et présentée sur le site de l’université de Cambridge : Bag-like sea creature was humans’ oldest known ancestor.

Tags: , ,

Une réponse à “Faites la connaissance de notre plus vieil ancêtre connu qui se résume en une grande bouche à sacs sans anus”

  1. 1 février 2017 at 11 h 14 min #

    Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais on tient surement la découverte biologique de l’année !

Laisser une réponse