Très rares vidéos : quatre lointaines exoplanètes en orbite autour de leur étoile

HR 8799_exoplanètes

Selon le dernier recensement de la NASA, nous avons jusqu’à maintenant découvert 3442 planètes en dehors de notre système solaire (exoplanète), 577 systèmes aux multiples (exo)planètes et 4696 corps, détectés par le télescope spatial Kepler, qui attendent d’être confirmés comme étant des planètes (elles ont donc le statut de planètes candidates).

La méthode (indirecte) la plus couramment utilisée pour les révéler est celle du transit, en détectant les baisses de luminosité d’une étoile alors qu’un corps passe devant elle avec une certaine période et régularité. Ainsi nous n’avons pas, ou très peu d’images obtenues directement de ces planètes en orbite autour de leur étoile.

Représentation de la méthode du transite. (Les astronomes ne profitent pas d’une belle image, mais juste de la courbe de luminosité…)

L’étudiant diplômé Jason Wang de l’université de Californie à Berkeley a donc utilisé un algorithme de sa facture qui a permis de combiner des années de données pour nous permettre de visualiser des exoplanètes en orbite autour de leurs étoiles.

Les astronomes ont pu observer, à l’aide de méthodes directes d’imagerie, des Jupiters chauds, des planètes de la taille de Jupiter qui se sont formées, selon Wang,  “après les dinosaures” et qui, par le fait qu’elle soit encore jeune, émettent encore un rayonnement infrarouge observable par des instruments spécifiques sur Terre.

Ainsi, en utilisant les images recueillies par Christian Marois du conseil national de recherches Canada avec l’observatoire W.M. Keck à Hawaii, Jason Wang a put mettre en image le périple des 4 planètes en orbite autour de l’étoile HR 8799, à 129 années-lumière de la Terre dans la constellation de Pégase. Elles seraient en résonnance orbitale les unes avec les autres, ce qui veut dire que leur gravité et leur période orbitale les amènent à se déplacer en harmonie. Le Guru vous présentait déjà ce système en 2013 et qui, à l’époque, avait profité d’un nouveau système d’imagerie pour en faire sa reconnaissance à partir de la Terre.

Comme la planète la plus proche de l’étoile met 40 ans à en faire le tour et la plus éloignée 400 ans, la vidéo ne présente pas leurs orbites complètes. Ah ! et il y a un rond noir sur l’étoile afin d’occulter sa lumière.

La même technique a permis à Jason Wang de nous présenter l’exoplanète Beta Pictoris b orbitant son étoile Beta Pictoris imagée par le Gemini Planet Imager de l’observatoire Gemini au Chili et : “avec une journée qui ne dure que 8 heures, il ne vaut mieux pas perdre son temps sur la planète Beta pictoris b”.

A partir du Twitter du programme NExSS (Nexus for Exoplanet System Science) de la NASA dont fait également partie James Wang et du blog Many Worlds.

Tags: , , , ,

Une réponse à “Très rares vidéos : quatre lointaines exoplanètes en orbite autour de leur étoile”

  1. Emmanuel
    28 janvier 2017 at 19 h 17 min #

    Complétement fou!

    Dire que lorsque j’étais collégien, parler d’exoplanètes faisait sourire…

    bluffé…

Laisser une réponse