Sélectionner une page

La première grande analyse scientifique sur la fabrication en masse par le gouvernement chinois de faux commentaires dans les médias sociaux

23 Jan 2017 | 9 commentaires

Propagande CH

Le gouvernement chinois fabrique et publie environ 448 millions de commentaires sur les médias sociaux par an, selon une récente et grande (par l’échelle) étude menée par des chercheurs de Harvard, Stanford et de l’université de Californie à San Diego et dirigés par Gary King responsable de l’Institute for Quantitative Social Science.

La recherche réfute le point de vue largement répandu selon lequel le Parti 50 cent, un groupe de travailleurs rémunérés à la pièce (50 cents $ par commentaires), viserait les personnes qui publient des commentaires négatifs au sujet du gouvernement. Le Parti 50c est plutôt un groupe étroitement coordonné de travailleurs du gouvernement dont les messages font partie de leurs fonctions normales et salariées et consistent pour la plupart, en discussions optimistes sur les initiatives gouvernementales à venir ou sur des questions qui détournent des véritables scandales. L’analyse révèle également des caractéristiques sémantiques des postes du Parti 50c, permettant d’utiliser des classificateurs de langage relativement simples pour faire des suppositions sur les commentaires provenant de ses membres et valident cette hypothèse de manière astucieuse en les amenant à se révéler par des propos trompeurs dans des messages privés.

La littérature scientifique offre maintenant pléthore de preuves sur le comment et pourquoi le gouvernement chinois censure certains commentaires des médias sociaux qui sont apparus sur le web ou de les filtrer avant qu’ils n’apparaissent. Dans les deux cas, l’appareil de censure permet une grande gestion de la critique du régime, de ses fonctionnaires et de leurs politiques qui peuvent être utiles pour le gouvernement central dans la gestion des dirigeants locaux, mais stoppent toutes discutions qui pourraient générer une action collective sur le terrain.

Cette recherche s’appuie sur une dizaine d’études déjà publiées ainsi que de l’analyse, au combien complexe et à grande échelle, de multiples documents, notamment d’une archive de milliers de courriels qui a fuité du Bureau de la propagande Internet de Zhanggong, un district de la ville de Ganzhou dans la province de Jiangxi.

Nous estimons et révélons la taille de ce qui se révèle être une opération gouvernementale massive qui compte environ 448 millions de postes par an.

Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, la recherche montre que presque aucun des membres du parti 50c du gouvernement chinois ne s’engage dans un débat ou un argumentaire quelconque. Ils ne s’engagent pas à défendre les critiques faites sur le gouvernement, ces dirigeants, et leurs politiques, quel que soit l’aspect “vitriolique” des commentaires. En effet, ils semblent éviter toute controversent. Au lieu de cela, la plupart des commentaires du 50c abordent de futures initiatives prises par le gouvernement et des discussions positives sur des questions de valence. Les chercheurs constatent également un niveau élevé de coordination au niveau du timing et du contenu de ces postes. Toujours selon l’étude, ces modèles de propagande correspondent à une stratégie du régime visant à distraire et à détourner l’attention du public des discussions ou des évènements ayant un potentiel d’action collective.

Tirée de l’étude, un exemple de la structure globale du transit des courriels de propagande. Dans ce diagramme, chaque cercle représente un compte de messagerie spécifique et chaque ligne indique d’où et vers qui les courriels ont été envoyés. Les membres du parti 50c envoient des copies de leurs messages au Bureau de propagande de l’Internet du district Zhanggong, réclamant un crédit pour l’affectation du commentaire. Ce bureau fait ensuite rapport à d’autres bureaux de l’exécutif de niveaux supérieurs, comme le “Zhanggong People’s Court News office”  ou le “District Party Office Information Department” (voir les lignes à partir du centre de la structure en forme de fleur).
Diag-50C

Le Guru vous a fait une traduction de l’abstract (résumé) de l’étude :

Le gouvernement chinois a longtemps été soupçonné d’avoir engagé jusqu’à 2 000 000 de personnes pour insérer de façon sournoise un grand nombre de pseudonymes et d’autres écrits trompeurs dans le flot de vrais messages des médias sociaux, comme s’ils étaient les véritables opinions des gens ordinaires. Beaucoup d’universitaires et la plupart des journalistes et militants affirment que ces soi-disant postes du « parti des 50c » plaident vigoureusement pour le côté du gouvernement dans les débats politiques. Comme nous le montrons, cela est également vrai de la grande majorité des commentaires ouvertement accusés sur les médias sociaux d’être du 50c. Pourtant, il n’existe pratiquement aucune preuve empirique systématique de cette allégation ou, plus important encore, de l’objectif stratégique du régime chinois dans la poursuite de cette activité. Dans la première analyse empirique à grande échelle de cette opération, nous montrons comment identifier les auteurs secrets de ces postes, les messages écrits par eux, et leur contenu. Nous estimons que le gouvernement fabrique et publie environ 448 millions de commentaires sur des médias sociaux par an. Contrairement aux précédentes revendications, nous montrons que la stratégie du régime chinois est d’éviter de discuter avec les sceptiques du parti et du gouvernement, et de ne pas même discuter de questions controversées. Nous pensons que le but de cette opération secrète massive est plutôt de distraire le public et de changer de sujet, la plupart de ces postes impliquant le dévouement à l’aspect positif de la Chine, l’histoire révolutionnaire du Parti communiste, ou d’autres symboles du régime. Nous discutons comment ces résultats correspondent à ce que l’on sait sur le programme de censure chinois et suggérons comment ils peuvent changer notre compréhension théorique plus large du “savoir commun” et du contrôle de l’information dans les régimes autoritaires.

L’étude publiée dans l’American Political Science Review et au format PDF sur le site de l’université d’Harvard qui a rendu les données public : How the Chinese Government Fabricates Social Media Posts for Strategic Distraction, not Engaged Argument.

Votre serviteur se permettra, pour une fois, un conseil : évitez de lire les commentaires sur les sites d’actualités en général, surtout quand ceux-ci traitent de politique étrangère ou intérieure ou de courant de pensée, religieux…car d’une part ils sont, assez souvent, très déprimants, écris sous le coup de l’émotion ou /et  par des personnes aux partis pris déjà bien établis et qui luttent désespérément à insuffler leur pensée dont ils ne peuvent se défaire, ou avec une motivation que l’on retrouve dans celle des mauvais graffitis sur les murs : d’une certaine reconnaissance quitte à se faire détester (le Troll). Et il y en a d’autre, comme ceux analyser dans l’étude et qui ne concerne pas que le gouvernement chinois, à la fonction plus “perverse/ stratégique” et de masse, qui tente à biaiser ou à détourner le lecteur de la réalité afin d’orienter ou de désorienter ce dernier par l’idée qu’il est tout seul à penser de la sorte, le laissant imaginer qu’il n’est pas dans le vrai et que la vérité est ailleurs… Basez-vous sur les faits, sur plusieurs sources, vérifiez-les et faites-vous votre propre opinion tout en sachant rester ouvert à toute autre.

Alors, me direz-vous, qu’en est-il de GuruMeditation ? Et bien, le grand censeur c’est le Guru (indépendance, quand tu nous tiens…) qui, après mûre réflexion (et parfois il se pose encore la question), a décidé de laisser ces lectrices(teurs) s’exprimer dans l’espoir que ces derniers enrichissent le contenu ou posent des questions auxquelles d’autres, peut être plus informés, pourront répondre (le Guru n’ayant pas forcément le temps ou la capacité d’y répondre).

Le Guru filtre donc les commentaires et soustrait/ censure ceux tendant à promouvoir/ à mettre en rapport avec des partis politiques, des mouvements religieux, courants de pensée… qui n’ont rien à faire sur un blog traitant de l’actualité scientifique… ou qui sont agressifs (avec des noms d’oiseaux, etc). Et là ou il manque peut-être d’impartialité, c’est quand on le critique directement sans y mettre les formes. Il faut garder en tête que le Guru passe beaucoup de temps à travailler (depuis maintenant 7 ans) sur ses articles et ceci de manière gratuite et anonyme, par passion et sans y incorporer ses propres convictions (à part, peut-être, dans ces quelques lignes) pour poser une toute petite pierre à l’édifice du savoir humain.

Faire un Don !

Pourquoi ?

Parce qu’il n'y a aucune publicité ici et que le Guru compte sur la générosité de ses lecteurs(trices) pour continuer à faire vivre GuruMeditation (...et son créateur par la même occasion). D'autres méthodes vous seront proposées en plus de PayPal.

Pouponnières stellaires : parce que les bébés humains ont tous de jeunes étoiles… et inversement

Comme les bébés humains, les jeunes étoiles, des sphères gigantesques de gaz et de poussière, sont fort turbulentes et vomissent foule de matière et de chaudes radiations dans toutes les directions. Réunissez-les dans une toute petite région de l’espace, et vous avez soudainement une zone d’enfer cosmique, un rêve d’astrophysicien…

Cette arme du néolithique pouvait effectivement briser des crânes

Les humains ont vécu autour de la Tamise, en Angleterre, pendant des millénaires, ce qui signifie que l’estran de la rivière est étonnamment riche en objets archéologiques. C’est ainsi qu’on y a trouvé le “Thames Beater”, excavé à partir de dépôts de tourbe à Chelsea dans les années 1990.

C’est un objet en bois d’environ 4600 ans, datant du néolithique (3630-3350 Av J.C). Il ressemble à une batte de cricket

Pourquoi cette île volcanique temporaire intéresse tant la NASA ?

Il y a trois ans, l’ile que vous voyez ci-dessus n’existait pas.

Puis, soudainement, un volcan sous-marin a éclaté au milieu du Pacifique Sud et au moment où la fumée et les cendres se sont dissipées, une nouvelle masse terrestre s’est révélée, une île que personne n’avait jamais vue auparavant.

C’est ainsi que l’île volcanique de Hunga Tonga-Hunga Ha’apai (du volcan Hunga Tonga) est apparue sur Terre en janvier 2015…

La prochaine cible de la sonde New Horizons aurait une petite lune

Après nous avoir ravis d’images et d’informations concernant Pluton, la sonde spatiale New Horizons de la NASA se dirige actuellement vers MU69, un objet de la Ceinture de Kuiper situé à des milliards de kilomètres de Pluton. Les informations concernant cet objet ne cessent de devenir de plus en plus intrigantes. En plus d’avoir une teinte rougeâtre et d’être potentiellement constitué de deux objets s’orbitant mutuellement (binaire), MU69 pourrait avoir une petite lune suggèrent…

Comment la planète naine Cérès a-t-elle acquis ses énigmatiques taches lumineuses et sa montagne si solitaire ?

Une nouvelle étude détaillant les processus responsables de la création des mystérieuses caractéristiques marquant la surface de la planète naine Cérès, comme les points lumineux du célèbre cratère Occator et la soi-disant “montagne solitaire”, vient d’être publiée.

Après l’approche de Cérès par la sonde Dawn au début de l’année 2015, la planète naine a fait l’objet de débats parmi les amateurs

Des chercheurs se sont inspirés des lucioles pour tenter de transformer nos plantes d’intérieur en lampes de bureau

Des ingénieurs du MIT voudraient transformer nos plantes d’intérieur en lampe de chevet. Ils ont modifié des plants de cresson pour les faire luire pendant quelques heures consécutives et, bien qu’elle soit à peu près aussi brillante que ces vieilles étoiles que vous auriez pu coller à votre plafond, leur plan sur le long terme est de développer des plantes qui pourraient réduire le besoin en éclairage électrique…

Une intelligence artificielle trouve une 8e planète à un système stellaire désormais très similaire au nôtre

Après avoir appris et maitriser, tel un maitre et en 4 heures, le jeu des échecs, l’intelligence artificielle de Google se lance maintenant à l’assaut des étoiles !

Une technique d’apprentissage automatique appelée réseau de neurones artificiels a identifié deux nouvelles exoplanètes dans notre galaxie, selon une annonce hier de scientifiques de la NASA et d’un ingénieur logiciel de Google, ce qui signifie que les chercheurs connaissent maintenant deux nouveaux mondes grâce au pouvoir de l’intelligence artificielle…

Une “machine à suicide” permettant aux Australiens de quitter confortablement la vie

Le docteur néerlandais, Philip Nitschke d’Exit International, considéré comme “l’Elon Musk du suicide assisté” a créé le Sarco (sarcophage ?), une «machine à suicide» controversée qui permet aux humains de partir facilement/ confortablement.

Le Sarco ressemble à une sorte de chambre à coucher futuriste, qui facilite l’aide médicale à mourir. L’appareil a été dévoilé la semaine dernière,..

Une comparaison de la puissance et de la fréquence des tremblements de terre

Reigarw Comparisons, spécialisé dans la comparaison scientifique, a créé une vidéo comparant l’ampleur et la fréquence des tremblements de terre :

Dans cet épisode, nous comparons la puissance libérée par les plus grands tremblements de terre, nous obtenons une…

Quelques images depuis l’espace du gigantesque feu qui dévaste la côte californienne

Depuis 9 jours, un gigantesque feu, si grand qu’on lui a donné un non : Thomas, dévore le nord-ouest de Los Angeles en Californie du Sud. Il a déjà consommé plus de 930 km2, soit 71% de la superficie de toute la ville de Los Angeles. Il est maintenant le cinquième plus grand feu de forêt dans l’histoire moderne de la Californie et il continue de croître…

Certains humains peuvent entendre ce GIF

En fait, beaucoup de personnes entendraient cette animation… au demeurant muette (créée par HappyToast, qui n’avait pas prévu l’effet auditif).

La chercheuse Lisa De Bruine, de l’université de Glasgow (Angleterre) s’intéresse au sujet, mais votre Guru ne sait pas si c’est par pure curiosité ou si elle a déjà entamé une étude pour expliquer ce phénomène. En fait, ce n’est pas son sujet de prédilection, en…

Comment correctement empiler 25 000 dès en les agitant dans un cylindre ?

Voici la magie de la dynamique du compactage. Des scientifiques mexicains et espagnols ont jeté 25 000 petits dés (0,5 cm) dans un grand cylindre en plastique transparent et ils l’ont fait tourner d’avant en arrière, une fois par seconde. Les dés se sont organisés en rangées concentriques…

Il y avait une capsule temporelle du 18e siècle dans le derrière de Jésus

Des historiens et préservationnistes espagnols, du groupe Da Vinci Restauro (Madrid), ont découvert dans le derrière d’une statue de Jésus, résident à l’église St Águeda (Nord de l’Espagne), deux lettres datant de 1777 décrivant la vie en Espagne à cette époque.

L’auteur de ces lettres, Joaquín Mínguez, aumônier de la cathédrale d’El Burgo de Osma décrit l’activité économique et culturelle quotidienne de la région…

Une superbe vidéo de la foudre traversant le ciel des Grandes Plaines d’Amérique

Dustin Farrell, chasseur de tempête, a créé « Transient », un timelapse époustouflant qui compile de superbes images d’éclairs qui traversent les nuages et percent le ciel pour entrer en contact avec le sol. Farrell a passé plusieurs jours et a parcouru de nombreux kilomètres à travers les Grandes Plaines de l’Amérique du Nord au cours de l’été 2017 pour capturer d’incroyables images…

Pin It on Pinterest

Share This