Ouf… La dernière fusée de SpaceX n’a pas explosé et a une nouvelle fois gracieusement atterri (Vidéo)

SpaceX-Janvier2016

Alors, autant le Guru ne vous décrit pas les prouesses spatiales du cosmonaute français Thomas Pesquet, actuellement à bord de la Station Spatial Internationale, car de nombreux médias français sont déjà sur le coup (chauvinismmmeeee) et que cela n’implique pas vraiment de découverte scientifique, autant le Guru à une sérieuse marotte avec les fusées réutilisables, qui reviennent atterrir sur Terre doite comme un i après avoir, assez régulièrement maintenant, déposé dans l’espace des satellites (deux sociétés privées américaines se font actuellement concurrence SpaceX et Blue Origin, avec une large avance, dans les contrats commerciaux, pour la première).

Le Guru est toujours émerveillé de voir cette technologie, qui permet la réutilisation de fusées et donc de grosses économies, à l’œuvre, certainement à cause d’un certain Tintin…

Voici donc le dernier atterrissage de la fusée Falcon 9 de la société SpaceX, qui était assez important, car cette dernière devait regagner la confiance du public après l’explosion de sa dernière fusée, en septembre, à Cap Canaveral en raison d’une fuite d’hélium à partir d’un de ses réservoirs.

Le dernier lancement a eu lieu le 14 janvier dernier et il consistait, pour la fusée Falcon 9, à déposer en orbite 10 satellites de communication Iridium NEXT, afin de créer une constellation de satellites, 95 en totalité, représentant le plus gros contrat de la société privée. Et, bien évidement, elle est revenue se poser sur sa barge, au milieu de l’océan et donc ballotée par les flots, à 1m de sa cible (une grosse croix au milieu de la barge)…

Profitons des images qui bougent :

De très belles photos sur le compte Flickr de la société SpaceX.

Tags: , ,

3 Réponses à “Ouf… La dernière fusée de SpaceX n’a pas explosé et a une nouvelle fois gracieusement atterri (Vidéo)”

  1. Noke
    20 janvier 2017 at 1 h 26 min #

    Après avoir longtemps bugué sur la vidéo, je viens enfin de comprendre qu’on a à gauche une caméra embarquée sur le lanceur tandis que celle de droite est située au dessus de la tuyère du satellite… Les données en haut à droite concernent le satellite et non le lanceur, ce dernier ne quittant en fait qu’à peine l’atmosphère !

    • chaise
      21 janvier 2017 at 12 h 22 min #

      Oui c’est ce que j’ai fini par comprendre au bout d’un moment, par contre la vidéo bug juste à l’atterrissage du lanceur c’est dommage.En tout cas c’est super impressionnant

  2. Luc
    24 janvier 2017 at 22 h 40 min #

    Curieux, je n’avais jamais remarqué que l’unité de mesure de hauteur était le « km » et de vitesse le « m/s ». C’est d’usage pour l’aérospatial ? Même pour nos amis anglo saxons ?

Laisser une réponse