Pourquoi ce macaque tente-t-il de s’accoupler avec un cerf ?

singe-accouple-cerf

…la frustration sexuelle !

Marie Pelé, de l’université de Strasbourg en France, a surpris le comportement bizarre d’un macaque japonais de rang inférieur tentant de s’accoupler à deux cerfs Sika dans la forêt de cèdres de l’île japonaise de Yakushima.

À un moment, dans la vidéo ci-dessous, le singe semble monter un cerf et éjaculer sur son dos, avant de décider de s’en remettre discrètement sous un arbre voisin. Le cerf lèche la preuve de sa tentative de viol avec une telle nonchalance, qu’on pourrait se demander si la situation ne lui est pas familière.

Plus tard dans la séquence, le singe en chasse deux autres qui se sont aventurés trop près du cerf, comme s’il ne désirait pas qu’un autre individu se mette en travers de lui et de son partenaire sexuel involontaire.

Marie Pelé et ses collègues chercheurs soupçonnent qu’une poussée hormonale a incité le singe à monter le cerf Sika. Étant d’un rand inférieur, d’un faible statut social dans sa troupe locale de singes, les chercheurs se réfèrent à lui comme étant un “mâle périphérique” (peripheral male), ce qui signifie qu’il n’a pas été autorisé à occuper la frange du cercle social, restant en périphérie du groupe, n’ayant pas d’occasion et d’autorisation de s’accoupler avec les individus de son espèce/ clan.

Selon Sueur Cédric, un membre de l’équipe interrogé par le New Scientist :

Il serait intéressant de continuer à observer ces groupes masculins de macaques japonais à Yakushima car cette espèce est connue pour présenter des comportements culturels et un apprentissage social. En conséquence de ne pas avoir accès aux femelles, ces mâles périphériques pourraient socialement apprendre à avoir une interaction sexuelle avec les cerfs Sika afin de diminuer leur frustration sexuelle.

Le fait que le cerf réagisse à peine au comportement suggère que soit ils sont habitués aux singes périphériques essayant de s’accoupler avec eux, ou que le comportement est similaire à des interactions plus “innocentes” entre les deux espèces.

Selon Marie Pelé :

Cela pourrait être la manifestation d’un comportement de jeu connu entre les macaques japonais et les cerfs qu’ils chevauchent parfois.

Ce serait seulement le deuxième cas documenté d’exemple de relation entre deux espèces éloignées selon le quotidien The Guardian et selon l’étude :

Les rares cas d’accouplement hétérospécifique chez des espèces lointaines se sont produits entre des animaux élevés et maintenus en captivité. Une seule étude scientifique a rapporté ce phénomène, décrivant le harcèlement sexuel de manchot royal par une otarie à fourrure antarctique.

Le singe a ainsi pu réussir a soulagé une certaine tension, mais ce ne fut pas une totale perte de temps pour le cerf, comme l’indique les chercheurs :

Le comportement de léchage montré par le cerf semble indiquer que le sperme pourrait être une bonne source de protéines.

L’étude publiée dans la revue Primates : Interspecies sexual behaviour between a male Japanese macaque and female sika deer.

Tags: , , , ,

2 Réponses à “Pourquoi ce macaque tente-t-il de s’accoupler avec un cerf ?”

  1. Céphée
    12 janvier 2017 at 12 h 33 min #

    Les relations inter-espèces sont courantes dans le monde animal. Il suffit d’observer pour le constater.
    Le « découvrir » seulement aujourd’hui, c’est s’enlever les œillères du puritanisme. Ce puritanisme qui a fait taire les éthologues sur les relations homosexuelles dans le monde animal durant des centaines d’années.

Laisser une réponse