Comment ! l’année 2016 fut la plus chaude jamais constatée !!??

Copernicus_graphics_press-release_EN-1

Le Guru fait dans l’ironie, tout cela était déjà prévu

À la suite d’une étude confirmant qu’il n’y avait pas eu de ralentissement du réchauffement planétaire entre 1998 et 2012 (une partie de l’argumentaire des climatosceptiques), il y a maintenant cette nouvelle… qui n’en est pas une : 2016 a en effet été l’année la plus chaude jamais enregistrée. L’analyse a été annoncée jeudi par le Copernicus Climate Change Service (C3S) de l’Union européenne.

Comme préciser dans ma phrase d’introduction, cela fait un certain temps que les  scientifiques ont prédit que 2016 atteindrait ce triste record.

L’annonce fait suite à de précédentes conclusions réalisées en décembre par l’Agence météorologique japonaise (JMA) montrant également que 2016 serait l’année la plus chaude. Deux organismes gouvernementaux américains, la NASA et la NOAA, fourniront bientôt leurs propres constatations. Bien qu’ils puissent différer quelque peu dans les détails, il ne fait aucun doute qu’ils seront en accord avec les conclusions du C3S.

Dans son analyse, le C3S a constaté que cette dernière année était plus chaude que 2015 de près de 0.2 °C et :

Les températures mondiales ont atteint un pic en février 2016 d’environ 1,5 ° C de plus qu’au début de la révolution industrielle.

Comme le montre le graphique ci-dessous, l’Arctique fut particulièrement chaud. En novembre les températures furent de 22°C au-dessus de la moyenne, une bouée de relevés de températures a même remonté un 30 °C (au-dessus de la moyenne)… Et la zone la plus chaude en 2016 fut celle de l’archipel insulaire de Svalbard, qui se trouve à plus de 800 km au nord de la Norvège.

Comme pour le graphique en entête (pour la période du début de l’ère industrielle 1880 à nos jours), les températures à une hauteur de deux mètres au-dessus des terres pour 2016 par rapport à leurs moyennes pour la période de 1981 à 2010. (ECMWF/ C3S)
Copernicus_graphics_press-release_EN-2

2016 a apporté des conditions climatiques qui peuvent être décrites comme bizarres. En octobre, par exemple, les températures ont grimpé à 10°C à Longyearbyen, la capitale de Svalbard. En novembre et en décembre, les températures ont atteint plus de 4,5 °C alors que, normalement, elle devrait être bien en dessous du point de congélation pendant ces mois, avec des températures en décembre qui peuvent facilement atteindre les – 20 °C. Cette zone a également présenté un autre record, celle d’avoir eu moins de 200 jours de température glaciale en 2016.

Très peu de régions du globe ont connu des températures en 2016 qui étaient plus froides que la moyenne.

Sur le site du Copernicus Climate Change Service : Earth on the edge: Record breaking 2016 was close to 1.5°C warming.

Tags: , , , , ,

Une réponse à “Comment ! l’année 2016 fut la plus chaude jamais constatée !!??”

  1. Ca va chier des orties
    7 janvier 2017 at 17 h 14 min #

    Le protocole scientifique est le suivant : il y a dix gonzes dans une baraque. Sur les dix, il y a un tout petit mec qui pille le frigo et squatte presque toute la maison à lui tout seul. Quand au final, il fout le feu à la baraque, les neuf autres le laissent continuer son bordel. Par quel mystère ? Et bien le secret, c’est que si les neuf autres ne font rien pour l’empêcher de nuire, c’est que huit parmi les neufs ne rêve que d’un truc : prendre la place du nabot. CQFD : WTF, Mother nature. Dans quel guêpier évolutif est-ce que tu nous a foutu ?

Laisser une réponse