Les singes ne parlent pas… pourtant ils disposent des organes pour

Monkey-head-xray

Alors que les singes disposent d’un larynx, d’une langue et de lèvres génétiquement en place pour parler, ils ne le peuvent pas. Une nouvelle recherche menée par l’université de Vienne a démontré que le tractus vocal des primates non humains est prêt à parler, mais pas leur cerveau.

Les chercheurs ont tiré cette conclusion en enregistrant d’abord des vidéos radiographiques montrant les mouvements des différentes parties de l’anatomie vocale d’un macaque comme la langue, les lèvres et le larynx.

Image d’entête : anatomie vocale du singe (à gauche), radiographie utilisée dans l’étude (à droite). (Tecumseh Fitch et Asif Ghazanfar)

Ils ont ensuite converti ces données en un modèle informatique qui pouvait prédire et simuler la gamme vocale d’un macaque.

Ci-dessous, vous pouvez écouter le résultat plutôt étrange, où le macaque simulé  demande, "Will you marry me ?” (Voulez-vous m’épouser ?)

Cependant, alors que le modèle a prouvé que ces singes pourraient facilement parler s’ils le voulaient, leur cerveau ne peut pas faire le lien cognitif.

Pour Asif Ghazanfar de l’université de Princeton (États-Unis) :

Personne ne peut dire maintenant qu’il y a un problème d’anatomie vocale avec la parole de singe. Ils ont une anatomie vocale prête à parler, mais un cerveau qui n’est pas prêt à parler. Maintenant, nous devons découvrir pourquoi le cerveau humain, mais pas celui du singe, peut produire le langage.

Comme les chercheurs l’ont remarqué, aucun singe ou grand singe n’a jamais été en mesure de produire des sons similaires à la parole humaine, même lorsqu’ils sont entrainés à cela dès la naissance… alors, si leur anatomie vocale en est parfaitement capable, quelque chose d’autre doit bien les retenir ?

Répondre à cette question fera l’objet d’une autre étude, mais les chercheurs précisent que leurs conclusions pourraient s’appliquer aussi à d’autres primates africains et asiatiques, connus comme les singes de l’Ancien Monde. Et leur recherche pourrait également indiquer comment la parole humaine a évolué. En comparant le cerveau d’un singe à celui d’un humain, nous pourrions repérer où l’évolution nous a donné l’avantage de la vocalisation.

De la même manière, le modèle de macaque de l’équipe pourrait également bénéficier au domaine de la recherche qui tente de savoir ce qu’il se passe dans le cerveau humain quand des personnes sont incapables de parler normalement suite à un traumatisme ou d’autres causes.

L’origine de la parole humaine reste un grand mystère qui ne devrait pas tarder à être élucidée.

L’étude publiée dans Science Advance : Monkey vocal tracts are speech-ready.

Tags: , , , , ,

2 Réponses à “Les singes ne parlent pas… pourtant ils disposent des organes pour”

  1. Noke
    17 décembre 2016 at 20 h 18 min #

    La réponse est non !
    Pas de mariage avec une voix pareille x]

  2. Khalis
    18 décembre 2016 at 14 h 58 min #

    Ils ont les organes pour mais pas la forme du palais (plus étroite que ceux des humains).

Laisser une réponse