A quoi le sourire d’un rat ressemble-t-il ?

rat-face

Et bien, des scientifiques se sont posé la même question et y ont répondu en prenant des photos de rats chatouillés et en comparant les images de rats heureux à celle prise alors qu’ils leur était diffusé un bruit blanc. Il s’avère que l’équivalent d’un sourire de bonheur chez le rat fait rougir et détend ses oreilles.

Leur récente étude est la première à rechercher des signes d’émotions positives sur la face de rats, comme le plaisir ou le bonheur. D’autres recherches sur leurs expressions faciales se sont principalement concentrées sur la douleur, montrant que celle-ci fait plisser ou fermer les yeux des rats tout en aplatissant leur nez et leurs joues et en courbant leurs oreilles vers l’avant.

Pour Luca Melotti, spécialiste du comportement animal à l’université de Berne en Suisse, et auteur de l’étude récente :

Reconnaître quand un animal est heureux ou souffrant pourrait aider les gens à donner aux animaux captifs une meilleure qualité de vie.

Au final, il espère développer un système automatisé permettant de surveiller l’état émotionnel d’un animal en regardant ses expressions.

Pour voir si les rats ont des expressions de bonheur, les chercheurs les ont chatouillés pour les mettre de bonne humeur tout en photographiant leurs expressions faciales.

De précédentes recherches ont démontré que les rats aiment être chatouillés, ils se précipitent même vers la main d’une personne pour se faire chatouiller davantage et ils émettent un "rire", un son trop élevé pour que les humains l’entendent sans l’équipement approprié.

Melotti, qui est devenu un expert en chatouille de rat, précise qu’il a également constaté que les rats ont chacun des personnalités différentes. Les animaux qui sont timides et anxieux ont tendance à préférer les chatouilles moins “rugueuses”, plus douces.

L’équipe a comparé les expressions faciales des rats après avoir été chatouillés (donc heureux) et après avoir été exposés à un inconfortable bruit blanc. Les oreilles des rats heureux ont rougies en raison de l’augmentation de la circulation sanguine, même s’il reste à définir si c’était parce que les rats étaient heureux, ou tout simplement parce qu’ils ont fait davantage d’exercice pendant les chatouilles.

Quant au ressenti exact d’un rat heureux, il est difficile de le savoir précisément, selon  Melotti :

Bien qu’il soit probable que les animaux ressentent des émotions, on ne sait pas s’ils les ressentent de la même façon que nous.

Les scientifiques pourraient regarder quelles parties du cerveau sont activées et quels produits chimiques sont libérés au cours de situations émotionnelles.

Et comme les mammifères partagent de nombreuses fonctions du cerveau et la chimie qui va avec, les émotions qui stimulent le cerveau de la même manière peuvent être vécu de manière similaire.

Pour Marc Bekoff, spécialiste du comportement animal à l’université du Colorado à Boulder :

Ces temps-ci, il n’y a pas de pénurie de données solides montrant que les animaux éprouvent des émotions riches et profondes.

Les animaux utilisent principalement les expressions faciales pour communiquer entre eux, mais pour Melotti, il reste à définir comment les rats les utilisent pour communiquer. Les rongeurs, qui sont nocturnes et ont souvent à rester connectés dans l’obscurité, ont tendance à s’appuyer davantage sur l’odorat et le toucher que sur des indices visuels.

Mais il y a des preuves que les rats peuvent lire au moins une expression faciale : la douleur. Une étude en 2015 a constaté que les rats évitaient les photographies d’autres rats grimaçant de douleur, préférant rester près de photos de rats présentant une pose neutre.

Pour Bekoff, qui plaide pour la réduction de l’utilisation des animaux dans la recherche en laboratoire :

Maintenant, nous devons appliquer ce que nous savons au nom de ces animaux.

L’étude publiée dans PLOS ONE : Facial Indicators of Positive Emotions in Rats.

Tags: , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser une réponse