Finalement, on peut admirer les brillants cratères de Cérès d’encore plus près…

Cérès 16

Votre Guru a beaucoup écrit sur Cérès, la seule planète naine de la ceinture d’astéroïdes, notamment parce qu’il y a une sonde spatiale qui l’étudie de près, Dawn, et parce qu’elle arbore d’étranges caractéristiques. Les plus notables sont sans doute les taches lumineuses qu’elle présente au centre de certains cratères.

Depuis 2015, alors que la sonde se rapprochait de Cérès, tout en la photographiant, votre Guru s’est embourbé dans une série de titres de ses billets comme (dans l’ordre chronologique) : “Toujours plus proche des mystérieuses taches lumineuses de Cérès qui restent toujours aussi… mystérieuses”, “Un survol des mystérieuses particularités de la planète naine Cérès”, “De plus en plus près des mystérieuses taches lumineuses de la planète naine Cérès”, Encore et définitivement plus près de la planète naine Cérès… et l’avant-dernier : “On ne pourra pas être plus près des étranges cratères de la planète naine Cérès”. Ce qui n’était apparemment pas exact et le Guru tenait à s’excuser de cette mauvaise récurrence dans ses titres… il est vieux, il radote !

Récemment et profitant d’un angle assez unique, la sonde Dawn de la NASA a capturé (sans doute…) les points de vue les plus clairs de Cérès, comme du cratère Occator (dans l’image d’entête, clic pour agrandir) et ses intrigantes caractéristiques de surfaces brillantes.

Effectivement, l’une des zones les plus lumineuses de Ceres se trouve dans ce cratère, un trou de 92 km de largeur et de 4 km de profondeur. Les astronomes pensent que le matériau brillant en son centre est composé de sels laissés par un liquide saumâtre qui s’écoule du dessous, se fige, puis se sublime, ce qui signifie qu’il est directement transformé de glace en vapeur. Un impact d’astéroïde a probablement déclenché la remontée du liquide salé.

Une précédente Image obtenue en 2015 du cratère Occator et ses taches lumineuses en son centre photographiées par la sonde Dawn. (NASA/JPL-Caltech/UCLA/MPS/DLR/IDA)

La dernière orbite de Dawn, sa cinquième depuis son arrivée à Cérès au printemps de 2015, l’a menée à 1 480 km de la planète naine et à un angle où la position du soleil était différente de celle des orbites précédentes. Les nouvelles images offrent de nouvelles perspectives de cet objet remarquable et de l’étrange géologie responsable de ses caractéristiques de surface.

Pendant le mois d’octobre, la sonde a pris des milliers d’images de Cérès à partir de son orbite, dont beaucoup peuvent être admirées dans cette nouvelle galerie de la NASA.

Vous avez, par exemple, un beau point de vue sur le cratère Kupalo d’un diamètre de 26 km. (Image: NASA/JPL-Caltech/UCLA/MPS/DLR/IDA)
cratère Kupalo

… Ou le cratère Zadeni. (NASA/JPL-Caltech/UCLA/MPS/DLR/IDA)cratère Zadeni-Cérès

Les scientifiques de la NASA ont également publié une photo colorisée montrant à quoi la planète naine ressemblerait réellement pour l’œil humain. Avec l’aide du centre d’aérospatiale allemand à Berlin, l’équipe de la mission Dawn a pris des images de l’orbite initiale de la sonde en 2015, puis a calculé la façon dont Cérès reflète différentes longueurs d’onde de lumière. Ce n’est pas une vraie image en couleurs, mais c’est au plus proche de la réalité.

(NASA/JPL-Caltech/UCLA/MPS/DLR/IDA)Cérès colorisée

Maintenant, Dawn va se rendre dans sa sixième orbite de Cérès, à une altitude de plus de 7200 km. Durant cette phase, la sonde affinera les mesures recueillies précédemment, en particulier celles de la surface.

Sur le site de la NASA : New Ceres Views as Dawn Moves Higher et la nouvelle galerie de photos obtenues par Dawn : Dawn XMO2 Image 11.

Tags: , ,

5 Réponses à “Finalement, on peut admirer les brillants cratères de Cérès d’encore plus près…”

  1. V!nc3r
    22 novembre 2016 at 18 h 02 min #

    Est-ce qu’on sait ce qui est prévu pour la fin de vie de la sonde ? Un truc à la Rosetta serait super coul non ? 🙂

  2. Ockham
    22 novembre 2016 at 19 h 23 min #

    Bonsoir,
    Pourquoi n’existe t’il pas de photos aussi précises de la Lune, des atterrisseurs US alors qu’elle est bien moins loin que Céres ?

    • V!nc3r
      24 novembre 2016 at 15 h 41 min #

      Que voulez-vous dire ? On a carrément été prendre sur place prendre des photos à la surface il y a 47 ans, difficile de faire plus détaillé 🙂
      Et en 2011 la sonde LRO (toujours en orbite lunaire) a photographié des sites d’alunissage https://www.nasa.gov/mission_pages/LRO/news/apollo-sites.html

  3. Melkior
    23 novembre 2016 at 16 h 36 min #

    Bonjour Ockham,
    Une petite recherche google pourrait répondre à votre question :

    Les chinois ont réalisés une cartographie HD de la surface de la Lune (Chang’e-2, publiée en 2012). La sonde est passée à 15 km de la surface seulement par moments.

    Sinon les photos de Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO) sont ici : http://www.lecosmographe.com/blog/survol-hd-des-sites-dalunissage-dapollo-12-et-apollo-15/

    Il y a même une page wikipédia dédiée aux preuves des alunissages..

    Mais de nos jours, les reptiliens illuminati ont un pouvoir bien plus grand que dans les années 70, restons sceptiques (ou septiques dans le cas présent).

  4. Heretron
    23 novembre 2016 at 21 h 51 min #

    @ockham : on peut en trouver quelques unes : https://www.nasa.gov/mission_pages/LRO/news/apollo-sites.html
    Après ça reste de petits objets pour être très biens observés depuis l’espace

Laisser une réponse