Sélectionner une page

Les oiseaux dorment tout en volant – Les oiseaux volent tout en dormant

4 Août 2016 | 3 commentaires

Frégates superbe-sommeil

Comme certains oiseaux vol des jours sur des milliers de kilomètres sans s’arrêter, les scientifiques ont spéculé qu’ils étaient capables de dormir pendant leur périple. Une nouvelle étude, réalisée par une équipe internationale de chercheurs, a maintenant prouvé que c’est vrai, démontrant que les oiseaux peuvent faire la sieste tout en planant.

Dans leur étude, Niels Rattenborg de l’Institut Max Planck et ses collègues de plusieurs autres institutions ont apporté la première preuve montrant que les oiseaux volants peuvent dormir avec une seule moitié de leur cerveau en activité, ou sans aucun des deux hémisphères. Remarquablement, ces oiseaux peuvent conserver leur capacité de navigation tout en étant dans la phase de sommeil paradoxal, ce qui implique une perte temporaire du tonus musculaire.

Les scientifiques sont bien conscients que certains oiseaux, comme les martinets (voir : 6 mois d’affilés dans les airs sans atterrir : la vie d’un martinet alpin), les oiseaux chanteurs, les bécasseaux et les oiseaux de mer, dorment vraiment très peu. Pour les aider à rester en l’air pendant des jours, des semaines, voire des mois consécutifs, les scientifiques ont supposé que ces aviateurs de vol long-courrier ont évolué la capacité de dormir pendant le vol en rentrant dans un sommeil unihémisphérique, qui permet à une moitié du cerveau de se reposer alors que l’autre reste active. C’est d’ailleurs ce que font les dauphins pour éviter qu’ils ne se noient, les crocodiles qui ne dorment que d’un oeil,les requins peut-être aussi et d’autres. Cela permet à un animal de se reposer un peu, tout en lui permettant de rester conscient de son environnement et de ses dangers.

Le problème est que le sommeil unihémisphérique, chez les oiseaux volants, n’a pas été étudié, mais il a été observé chez les canards reposant au sol. Avant cette étude, aucune preuve scientifique ne pouvait soutenir une telle revendication. Pour résoudre ce mystère, Rattenborg et ses collègues ont enregistré l’activité cérébrale des oiseaux en plein vol pour voir s’ils entrent dans l’un de ces deux types de sommeil : le sommeil profond et le sommeil paradoxal.

Avec des chercheurs de l’université de Zurich et de l’Institut fédéral suisse de technologie, l’équipe de Rattenborg a développé un petit appareil qui, quand il est attaché à la tête d’un oiseau, est capable de réaliser une électroencéphalographie (EEG) de l’activité du cerveau, tout en vérifiant les mouvements de la tête.

Pour l’expérience, les chercheurs ont choisi d’étudier les Frégates superbes, qui nichent sur les îles Galapagos. Ces oiseaux passent souvent des semaines à voler sans escale, sur l’océan, à la recherche de proies. Avec ce petit appareil attaché sur leur tête, les frégates ont parcouru plus de 3 000 kilomètres sans s’arrêter.

Image d’entête : une Frégate superbe avec le petit appareil d’encéphalographie sur sa tête. (B. Voirin)

Une fois que les données des enregistreurs de vol ont été récupérées et analysées, les chercheurs ont découvert que les oiseaux sont restés éveillés pendant la journée, mais au coucher du soleil, alors qu’ils ont adopté le “mode vol” par opposition au “mode de recherche active de nourriture”, ils sont rentrés dans des phases de sommeil profond pouvant durer  plusieurs minutes.

Les chercheurs ne s’attendaient pas à ce que les phases de sommeils profonds se produisent parfois dans un hémisphère à la fois, ou simultanément dans les deux. Les chercheurs ont conclu que les oiseaux n’ont pas besoin d’un sommeil unihémisphérique pour le contrôle aérodynamique. Cela dit, le sommeil unihémisphérique a eu lieu assez souvent et il est arrivé alors que les oiseaux tournoyaient pour s’élever en s’aidant des courants d’air, ce qui suggère qu’ils gardaient littéralement un œil ouvert, ils regardaient où ils allaient.

De temps en temps, les oiseaux sont également rentrés dans un sommeil paradoxal. Cela peut sembler extrême à faire en plein vol, mais il est important de comprendre que le sommeil paradoxal chez les oiseaux n’est pas le même que chez les mammifères. Contrairement à nous, où les phases de sommeil paradoxal sont longues et impliquent une perte complète du tonus musculaire, chez les oiseaux, il ne dure que quelques secondes. Cela dit, la perte de tonus musculaire a fait baisser la tête des oiseaux au cours de leur vol, mais cela n’a pas affecté celui-ci.

Tout cela est fascinant, mais ce qui est peut-être le plus surprenant, c’est le fait que, en dépit de cette capacité unique, les Frégates superbes ont dormi moins d’une heure par jour, ou 42 minutes en moyenne pour être précis, moins de 10 % du temps qu’ils passent normalement à dormir sur terre.

Cela laisse à penser qu’il y a un compromis évolutif à faire une sieste en plein vol. Peut-être que les oiseaux sont plus susceptibles d’avoir des collisions ou de manquer de nourriture pendant le sommeil, mais davantage de recherche devra être réalisés pour comprendre ce qui se passe réellement. Des recherches devront également être menées sur la façon dont les oiseaux se meuvent dans les airs avec si peu de sommeil, ce qui serait désastreux rapporté aux humains.

Ainsi, alors que la nouvelle étude répond à une question, comment les oiseaux restent dans l’air pendant des semaines à la fois sans prendre une pause, elle en ouvre maintenant plusieurs autres…

L’étude publiée dans Nature Communications : Evidence that birds sleep in mid-flight et présentée sur le site de l’institut Max Planck : First evidence of sleep in flight.

Faire un Don !

Pourquoi ?

Parce qu’il n’y a aucune publicité ici et que le Guru compte sur la générosité de ses lecteurs(trices) pour continuer à faire vivre GuruMeditation (…et son créateur par la même occasion). D’autres méthodes vous seront proposées en plus de PayPal.

Comment les chauves-souris vampires sont-elles capables de survivre en buvant du sang ?

Se nourrir de sang présente des défis nutritionnels, mais les chauves-souris vampires (Desmodontinae) les surmontent avec l’aide de leurs bactéries intestinales et de quelques “gènes sauteurs”.

Il y a trois types de chauves-souris qui boivent uniquement du sang, la chauve-souris vampire commune (Desmodus rotundus), la chauve-souris vampire à pattes velues (Diphylla ecaudata) et la chauve-souris vampire à ailes blanches (Diaemus youngi)…

Production d’organes : un nouvel hybride animal-humain testé sur des moutons

Une équipe de chercheurs de l’université de Stanford est passée à un autre niveau dans la pratique controversée du développement d’une espèce hybride, cette fois en fusionnant un embryon de mouton avec des cellules souches humaines.

Cette expérience fait suite à la création d’un hybride porc-humain par une équipe de l’université de Californie à Davis (UC Davis) en 2016. A l’origine, cette recherche fut menée afin de déterminer si des organes humains pouvaient être développés dans une autre espèce…

Les trous noirs ultramassifs sont bien plus gros et ils ont bien plus faim que les autres

Comme ils sont fondamentalement invisibles, il peut être difficile de déterminer la taille d’un trou noir. Ils peuvent varier de quelques fois la masse du Soleil (masse solaire) jusqu’à des millions ou des milliards de fois cette masse, mais il y a une classe (potentielle) qui est encore bien plus grande que cela. Une nouvelle étude des données recueillies par le télescope à rayons X Chandra de la NASA a révélé que ces trous noirs dits «ultramassifs» peuvent…

Nous nous sommes trompés sur la taille d’Andromède, la galaxie qui fusionnera avec la nôtre

Une nouvelle technique pour mesurer la masse des galaxies a été appliquée à notre plus proche voisine galactique et elle a trouvé que la galaxie d’Andromède a à peu près la même taille que la Voie lactée et pas deux à trois fois plus comme on le pensait auparavant.

Cela signifie que lorsque les deux galaxies fusionneront dans environ 4 milliards d’années, la Voie lactée ne sera pas entièrement consommée par la galaxie d’Andromède comme l’avaient suggéré de précédents modèles…

Les rayons X révèlent des secrets cachés dans les œuvres de Pablo Picasso

Grâce, notamment, au pouvoir pénétrant des rayons X des scientifiques ont révélé certains secrets cachés dans les peintures et les sculptures de Pablo Picasso.

Une nouvelle recherche révèle ainsi que Picasso a peint sur une autre œuvre d’un artiste inconnu de Barcelone pour créer une de ses œuvres les plus célèbres de sa « période bleue »…

Découvertes de 100 nouveaux mondes extraterrestres par la mission Kepler

Des astronomes examinant les données recueillies au cours de la mission actuelle du télescope spatial Kepler, connue sous le nom de mission K2, ont repéré 95 nouvelles planètes extraterrestres (exoplanètes), selon une nouvelle étude.

Cela porte le nombre de ces mondes découverts lors de la mission K2 à 292, et le total passe à près de 2 440 sur toute la vie opérationnelle de Kepler, ce qui représente environ les deux tiers de toutes les exoplanètes découvertes jusqu’ici…

Un potentiel vaccin utilise des cellules souches pour former le système immunitaire à reconnaître les cancers

Dans le domaine de l’immunothérapie, une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’université de Stanford a montré que les souris à qui l’on a injecté des cellules souches pluripotentes induites (CSPi) inactivées présentent des réponses importantes du système immunitaire face à divers cancers. Si l’étude peut être reproduite chez l’homme, cette recherche pourrait ouvrir la voie à un traitement anticancéreux personnalisé révolutionnaire…

La naissance d’un octopode “Dumbo” observée pour la première fois (vidéo)

Un coup d’œil sur l’image ci-dessus et vous saurez d’où l’octopode Grimpoteuthis tire son surnom de Dumbo (officiellement Dumbo octopod en anglais). Les grandes « oreilles » sur sa tête sont en faite des nageoires. L’image est celle d’un Grimpoteuthis adulte, mais la vidéo plus bas montre un petit octopode filmé pour la première fois juste après sa naissance…

La Terre et la Lune photographiées à une distance de 63 millions de kilomètres

Voici une nouvelle perspective sur votre planète, fournie par une sonde d’échantillonnage d’astéroïdes de la NASA.

La Terre et la Lune ne sont que deux points lumineux flottant dans un immense vide noir, capturée par la sonde spatiale OSIRIS-REx le 17 janvier, à une distance de 63,6 millions de kilomètres…

La voiture Tesla envoyée dans l’espace a-t-elle des chances de nous revenir dessus ?

Pour le rappel, la société SpaceX appartenant à Elon Musk a envoyé une voiture électrique Tesla dans l’espace la semaine dernière.

Elle devrait emprunter une trajectoire autour du Soleil qui l’amènera de temps en temps à proximité de Mars. Mais même si ça peut durer des millions d’années, ça ne durera pas éternellement…

Il a écrit une fausse étude basée sur le pire épisode de Star Trek et elle a été publiée dans une revue scientifique

Un biologiste anonyme cherchant à montrer à quel point il est facile de publier une fausse étude dans certaines revues scientifiques prétendument revues par les pairs (peer-reviewed), a récemment soumis un document de recherche intitulé « Rapid Genetic and Developmental Morphological Change Following Extreme Celerity » (Rapide changement génétique et morphologique du développement suite à une célérité extrême)…

Le minage de cryptomonnaies entrave la recherche d’extraterrestre

Le minage de cryptomonnaies ne se contente pas d’engloutir les capacités des réseaux électriques du monde entier, elle pourrait également ralentir la recherche de la vie extraterrestre.

Ces monnaies virtuelles comme Bitcoin exigent que les mineurs résolvent des calculs complexes pour valider chaque transaction. Pour leurs efforts, les mineurs reçoivent un petit paiement, mais le processus nécessite une grande puissance de calcul…

Le robot SpotMini ouvre la porte à une ancienne version de lui-même

La société américaine Boston Dynamics est de retour avec une nouvelle vidéo présentant une de ses créations, la dernière itération du robot SpotMini.

Ce dernier a considérablement changé depuis ses débuts publics, ses mouvements sont plus animés, plus souples et il dispose d’un corps plus élancé, plus mince. Ce n’est plus simplement un robot-chien, il profite désormais d’un bras rotatif flexible muni d’une pince…

Starman écoute du David Bowie en conduisant son roadster Tesla dans l’espace

Le Guru a mis à jour son billet sur le lancement du plus puissant lanceur, la Falcon Heavy et de sa curieuse cargaison, que vous pouvez admirer dans cette image, façon SPaceX. Tout s’est passé comme prévu… à une petite exception près…

Pin It on Pinterest

Share This