Conspirationnisme : combien de temps faut-il avant que la théorie d’un complot se révèle être fausse ?

apollo12-consp

Il est difficile de garder une conspiration cachée car, tôt ou tard, l’un des conspirateurs révèlera sa couverture et plus il y en a, plus le mensonge sera dévoilé rapidement.

Une étude a examiné combien de temps les présumées conspirations pourraient “survivre” avant d’être révélées, délibérément ou inconsciemment, au grand public.

Les astronautes de la NASA, Neil Armstrong et Buzz Aldrin, ont-ils vraiment marché sur la lune en 1969, ou était-ce une ruse élaborée par le gouvernement américain et réalisée par Stanley Kubrick ?  Des avions laissent-ils des “chemtrails” dans le ciel, des agents chimiques pulvérisés à des fins mystérieuses et néfastes ? Y a-t-il, en fait, un remède contre le cancer, caché par les compagnies pharmaceutiques afin de protéger les médicaments alternatifs plus chers et moins performants ?

Malheureusement, pour les plus imaginatifs théoriciens de la conspiration, la réponse à toutes ces questions est susceptible d’être un non retentissant. Et ce n’est pas seulement en fonction de la grande quantité de preuves disponibles , mais désormais également à partir d’une équation élaborée par le mathématicien David Grimes de l’université d’Oxford, qui estime le temps d’existence des complots présumés avant d’être révélés comme étant faux.

L’équation, publiée dans une récente étude (lien plus bas), est constituée de trois facteurs : le nombre de conspirateurs impliqués, le temps passé depuis que la présumée conspiration a eu lieu et la "probabilité intrinsèque d’un défaut de conspiration". Cette mesure intrinsèque a été estimée en examinant les données de conspirations qui s’étaient plus tard révélées être vrai, comme le programme de surveillance PRISM, qui a été révélé par Edward Snowden plusieurs années après, le scandale de l’étude de Tuskegee sur la syphilis, qui a empêché l’accès à un traitement de la syphilis à des Afro-Américains et qui a été révélé 25 ans après et un scandale impliquant le FBI et qui a conduit à l’exécution de personnes innocentes, dévoilées par un médecin après six ans.

Les données de ces exemples ont notamment permis au Pr Grimes de calculer la probabilité de la révélation d’un complot, qu’il a déterminé comme étant d’environ quatre sur un million. Cela peut sembler très faible, mais ce chiffre augmente à mesure que le nombre de conspirateurs s’accroit et que le temps passe.

Grimes a testé son équation sur quatre des plus célèbres théories du complot :

  • L’atterrissage sur la Lune a été truqué
  • Le changement climatique est un mensonge
  • Les vaccins engendrent l’autisme
  • Un remède contre le cancer est caché

L’équation a montré que si l’un de ces complots était réel, il serait très susceptible d’avoir déjà été révélé : l’atterrissage sur la Lune en seulement 3,7 années, le mensonge sur les changements climatiques en 3,7 à 26,8 années, le vaccin causant l’autisme en 3,2 à 34,8 ans et le remède contre le cancer en 3,2 années.

Selon les conclusions de l’étude :

Même s’il y avait un effort concerté, l’ampleur du nombre de personnes requises pour d’hypothétiques tromperies saperait inextricablement ces conspirations naissantes. Pour une conspiration comportant quelques milliers d’acteurs, l’échec intrinsèque émergerait en quelques décennies. Pour des centaines de milliers de personnes impliquées, un tel échec serait assuré en moins de la moitié d’une décennie.

Grimes a également mis en garde contre les “chambres d’écho polarisées" de débat en ligne mal informé : que les personnes qui sont profondément investies dans un récit particulier… sont fermées à toute autre source d’information.

La triste réalité est qu’il semble y avoir une cohorte si idéologiquement investie dans la croyance de leurs convictions qu’ils sont imperméables aux intrusions de la réalité. Dans ces cas, il est hautement improbable qu’une simple démonstration mathématique de l’inconsistance de leur croyance change leur point de vue.

L’étude publiée dans Plos One : On the Viability of Conspiratorial Beliefs.

Tags: , , ,

13 Réponses à “Conspirationnisme : combien de temps faut-il avant que la théorie d’un complot se révèle être fausse ?”

  1. Albert
    27 janvier 2016 at 16 h 53 min #

    Cette étude est un complot !

  2. Arnaud
    27 janvier 2016 at 16 h 59 min #

    David Grimes fait indubitablement parti de ces complots.

    La preuve, il veut prouver que les complots n’existe pas !
    (si ce n’est pas une preuve ça !!!)

  3. pouletvelu
    27 janvier 2016 at 20 h 50 min #

    au top 🙂

  4. Fabien
    28 janvier 2016 at 1 h 04 min #

    Malheureusement la conclusion est bien réelle. Il est absolument impossible de convaincre une personne qui milite pour un complot avec des arguments rationnels.
    Ils protègent leur idéologie à la manière des sectes religieuses, c’est à dire que tout ce qui va à l’opposé de leur théorie n’est stimulé que par le mensonge des puissants de ce monde et dont le plus grand mensonge est la science !
    C’est d’ailleurs pour ça qu’en générale vous trouverez des connections entre les adorateurs du complot et toute personne qui remettra en cause la moindre théorie scientifique ou l’histoire des sciences. Ils ont peur de rien, ils vont jusqu’à Newton voir même Galilée !
    Vous avez les fondateurs de ces théories et de mon de vue la plus part à la base sont cintrés, ensuite vous avez ce que j’appelle les propagateurs avisés, cela sont les vrai idéologues de la chose, ils ont souvent une raison politiques et, ou religieuse pour profiter des phénomènes. Des gens qui s’assassineraient entre eux se retrouvent d’ailleurs autour de ces théories.
    Je n’oublie pas non plus ceux qui veulent juste se faire de la tune. Pour finir vous avez les croyants qui eux se caractérisent par une méconnaissance absolue de l’histoire en générale, mais surtout l’histoire des sciences. Il est donc a peut prêt possible de leur faire croire n’importe quoi. Par exemple pour le 11 septembre, certain croient à l’utilisation de nano thermite téléguidées, rien que ça !
    Comment lutter contre ça ?

  5. eddy GLAND
    28 janvier 2016 at 10 h 27 min #

    C’est du grand n’importe quoi !
    Cet imposteur de Grimes choisit lui-même les postulats visant à valider sa propre théorie.

    Prenons par exemple l’incident du golfe du Tonkin en aout 1964 qui a permis aux Etats-Unis de déclarer la guerre au Nord-Vietnam.
    De l’aveu même de Mac Namara, secrétaire à la défense de l’époque, et confirmé par tous les historiens, il s’agit d’une manipulation de l’opinion publique par le Pentagone.
    Les documents ont été rendus publics par la NSA en 2005 dans l’indifférence générale.

    Il se passera la même chose pour le 11 septembre.
    Il suffit d’attendre une ou deux générations et tout le monde s’en fout,
    car on est sorti du contexte,
    mais ce n’est pas pour cela que l’hypothèse complotiste est fausse !
    (il faudrait plutôt parler d’hypothèse dénonçant le complotisme)

    Tous ces gens là nous enfument en plaçant le débat hors de la réalité,
    et la majorité des gens ne sont pas suffisamment lucides ou éduqués pour dénoncer l’imposture.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Incidents_du_golfe_du_Tonkin

    https://www.youtube.com/watch?v=HODxnUrFX6k

  6. Geeks
    28 janvier 2016 at 13 h 04 min #

    Cet article est une CONSPIRATION!!!

  7. Hervé
    28 janvier 2016 at 17 h 13 min #

    Cet article est de toutes évidences une conspiration.

  8. Xipethotek
    28 janvier 2016 at 22 h 39 min #

    le terme « théorie du complot » est en lui meme un complot de la cia 🙂
    Et il dit quoi ce monsieur sur les théories en partie vrai ou en partie fausse ?
    il as réussi à modeliser la dissonance cognitive d un monde ne pouvant tolérer une théorie ? jusqu ‘ à  » étouffer  » le discours d un lanceur d alerte sous les moqueries et les diagnostique psy 🙂 ?

  9. Marc
    29 janvier 2016 at 15 h 53 min #

    Une théorie sur ce sujet n’a aucune valeur car trop de variables entrent en jeu. Donc absurde. Que ce soit un mathématicien ne rend pas la chose plus crédible et encore moins intelligente. Les complots existent et une théorie mathématique fumeuse n’y changera rien. Il n’y a rien de scientifique dans tout cela. Aimer la science ne me fera pas croire à ce genre de choses idiotes. Vous avez ( encore ) rater votre coup. A quand une théorie pour évaluer le degré d’hypocrisie et de mensonges des USA ? On peut toujours attendre…

  10. Arnaud
    31 janvier 2016 at 9 h 54 min #

    Et bien, au vue des quantités de réactions que suscite cette info, je me rend compte que que l’on en encore pour pas mal de temps avec les premiers pas de l’homme sur la lune.

    je plain notre grand Guru
    🙂

  11. Mulder
    2 février 2016 at 18 h 53 min #

    X-Files saison 10 est arrivé. Cooool !

  12. N2O
    7 février 2016 at 17 h 57 min #

    Pour les personnes faisant parti du complot, il a oublié d’inclure dans son équation :
    celles qui se font suicidées contre leur gré
    celles qui ne sont pas prises aux sérieux
    celles qu’on peut leur effacer la mémoire
    ….

    Tout de suite le résultat va largement augmenter.

  13. Frederic
    25 juin 2016 at 2 h 39 min #

    La réalité c’est qu’il y a certains complots, mais ces complots ne sont pas si secret ni mystérieux, en tout cas pas pour une personne intelligente qui comprend le milieu qui l’entoure. Les « intelligents » sont capable de trouver et dénoncer des situations problématiques. Le problème c’est que les conspirationnistes qui croient bien faire sont en fait le meilleur ami des conspirations. Un conspirationniste, à mon avis, est une personne pas spécialement intelligente qui se croit bien plus intelligente qu’elle ne l’est vraiment. Elle croit qu’elle comprend le monde qui l’entoure alors qu’elle n’y comprend absolument rien. Ces gens-là gobent n’importe quoi car ils ne sont pas assez intelligents/allumés pour faire la différence entre ce qui est crédible et ce qui est complètement imbécile. Ces conspirationnistes voient des complots partout, tellement qu’ils en viennent au point où ils perdent toute crédibilité aux yeux des autres. C’est pourquoi même si ils se croient génial et combattant de la liberté, ils sont en fait un fléau pour les réels combattants car si une personne « intelligente » découvre un problème et le dénonce, les personnes concernées vont être dans de beaux draps, toutefois si une gang de conspirationnistes embarque dans l’histoire, boom magie le problème vient de se régler, la personne qui a sonné l’alerte vient d’être associé aux urluberlus conspirationnistes donc elle vient de perdre toute crédibilité. J’appelle « intelligent » les personnes qui savent voire le vrai du faux, des gens qui peuvent comprendre et lutter de vraies menaces adéquatement. J’appelle conspirationniste toute personne pas trop intelligente qui gobe n’importe quoi. Un exemple, je lisais sur une certaine Josée qui fait des vidéos sur facebook et j’ai regarde UNE seule vidéo de quelques minutes, et ça ne m’en a pas pris plus pour la qualifié de conspirationniste. Au début elle dénonce des faits, certaines choses réelles alors je me disais « oh intéressant » et puis ce qui devait arriver arriva, elle est partie sur les chemtrails et autres imbécilités du genre. Ça a fermé mon dossier. Les conspirationnistes sont comme les personnes très religieuses, des gens pas vite vite entre les deux oreilles qui ne voudront pas entendre les paroles de gens comme moi car admettre que j’ai raison veut dire que ce qu’ils croient est imbécile et qu’ils sont probablement, eux aussi, imbéciles. La vérité choque, très peu on le courage de dénoncé ouvertement ce genre de mouvement pour la raison évidente que c’est très délicat. Je vais terminé en vous disant ce que je dis aux personnes religieuses, il faut accepter dans la vie d’avoir quelques fois à admettre qu’on ne le sait pas. On est pas obligé d’inventé n’importe quoi pour expliquer quelque chose qu’on ne comprend pas. Si les conspirationnistes se réveillaient vraiment et mettaient ça en action, ils arrêteraient de croire ou inventer n’importe quoi, ce qui aiderait à rendre plus crédible les lanceurs d’alerte plutôt que de les discrédités. Vous les conspirationnistes êtes vos pires ennemis, vous auriez plus de chance d’atteindre vos objectifs si vous n’existiez pas… pensez-y.

Laisser une réponse