La carte dévoilant l’âge des étoiles de notre galaxie révèle comment elle s’est développée

age-étoile-voie-lactée

Certaines étoiles de notre galaxie, la Voie lactée, sont là depuis des milliards d’années (comme notre Soleil avec ses 4,57 milliards années environ), tandis que d’autres sont âgées de seulement quelques millions d’années. Pour la première fois, les scientifiques ont l’opportunité d’avoir une meilleure idée de la manière dont vieillit notre galaxie en disposant d’une nouvelle carte qui révèle l’âge (à quelques millions d’années près) de chaque étoile.

Des chercheurs de l’Institut Max Planck pour l’astronomie ont utilisé des données sur les longueurs d’onde de la lumière émise à partir de différentes étoiles observées à l’observatoire d’Apache Point, au Nouveau-Mexique et par le télescope spatial Kepler de la NASA pour définir l’âge de divers corps célestes dans la Voie lactée, nous donnant des indices sur la façon dont la galaxie a changé au fil du temps. La carte permet de visualiser les âges d’environ 80 000 étoiles géantes rouges, avec les plus jeunes étoiles présentées en bleu, les plus anciennes en rouge et celles entre les deux en vert. (Comme toutes les étoiles cartographiées sont des géantes rouges, cela signifie qu’elles sont toutes dans les derniers stades de leur évolution stellaire. Les étoiles géantes rouges peuvent subsister jusqu’à un milliard d’années.)

Auparavant, les chercheurs ont seulement pu cartographier l’âge des étoiles relativement proches de la nôtre, jusqu’à une distance de 330 années-lumière. La nouvelle carte montre des étoiles éloignées d’environ 65 000 années-lumière du centre de la galaxie, et sur une seule section radiale de la spirale de la Voie lactée.

Les plus vieilles étoiles sont regroupées au centre de la galaxie, confirmant les modèles précédents qui soutiennent que la Voie lactée fut un disque plus petit qui s’est étendu vers l’extérieur alors que de nouvelles étoiles sont nées.

Cette carte utilise de nouvelles méthodes de datation rendues possibles par des satellites capables de détecter la plus petite des variations de la luminosité d’une étoile, permettant aux scientifiques de déterminer leur âge uniquement en fonction du spectre de couleurs qu’elle émet. De ces données, les chercheurs peuvent estimer la masse d’une géante rouge et de cela, son âge, ce qui nous permet d’élargir nos connaissances sur la longue histoire de la galaxie.

Les résultats ont été présentés lors de la 227e réunion de l’American Astronomical Society et sur le site de l’Institut Max Planck pour l’Astronomie : Making (galactic) history with big data: First global age map of the Milky Way.

Tags: , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser une réponse