De nouveaux indices apparaissent sur les mystérieuses taches lumineuses de Cérès alors que nous nous en rapprochons

Cérès-05_15

Pour le rappel, la sonde Dawn de la NASA est arrivée à proximité de la planète naine, Cérès, qui présentait sur sa surface deux mystérieuses taches brillantes. Nous étions restés avec l’espoir d’en savoir plus sur celles-ci, alors que la sonde se rapproche de plus en plus de Cérès. Et cette semaine, nous apprenons que ce ne sont pas deux taches, mais bien plus qui illuminent l’obscurité de l’espace.

Après avoir jeté un coup d’œil à la surface, à 13 600 km de distance, les scientifiques de la NASA ont rapporté deux choses : premièrement, que les deux taches lumineuses sont en fait composées de nombreux petits points lumineux et, deuxièmement, que leur luminosité est due à la lumière du soleil.

GIF d’entête : cette animation présente une séquence d’images prises par la sonde Dawn, le 4 mai 2015, à une distance de 13 600 km. La résolution de l’image est de 1,3 km par pixel. Ci-dessous une des images centrées sur ce qui était précédemment estimé comme étant deux taches. (NASA / JPL-Caltech / UCLA / MPS / DLR / IDA)

Cérès-05-15

Selon le chercheur Christopher Russell :

Les scientifiques de Dawn peuvent maintenant conclurent que la luminosité intense de ces zones est due à la réflexion de la lumière solaire par un matériau hautement réfléchissant sur la surface, éventuellement de la glace.

Il reste maintenant à confirmer qu’il s’agit bien de glace.

Sur le site de la NASA : Ceres Animation Showcases Bright Spots.

Tags: , , ,

Une réponse à “De nouveaux indices apparaissent sur les mystérieuses taches lumineuses de Cérès alors que nous nous en rapprochons”

  1. KHODJET EL KHIL
    18 mai 2015 at 3 h 59 min #

    Franchement, depuis quand le soleil est en mesure d’éclairer de la même manière Ceres sur 180° et maintenir les taches avec la même intensités s’il s’agissait vraiment de la réflexion du rayonnement solaire sur un matériaux réfléchissant??? à voir l’animation constituée à partir des images de la sonde, on pourrait conclure que le soleil tourne autour de Ceres à la même vitesse que cette dernier et maintenir l’intensité des taches lumineuses même après une rotation de prés de 180°.
    Tout ça est bien peu crédible….

Laisser une réponse