Sélectionner une page

Interstellar - About building a Black Hole 720p_459-493

Quand le réalisateur, producteur et scénariste britannique, Christopher Nolan (Batman trilogie entre autres), a demandé à un physicien théoricien de mettre en forme les effets de son nouveau film, Interstellar, aucun d’entre eux ne s’attendait à faire progresser la science du même coup.

Le synopsis d’Interstellar selon Wikipédia :

Dans un futur proche sur une Terre exsangue, un groupe d’explorateurs utilise un vaisseau interstellaire pour franchir un trou de ver, récemment découvert, pour parcourir des distances jusque-là infranchissables et trouver une nouvelle planète habitable à coloniser pour l’humanité.

La dernière bande annonce :

 

Le physicien américain, Kip Thorne, a travaillé avec une équipe pendant un an pour créer le trou noir le plus réaliste jamais vu au cinéma. Il a commencé par mettre sur pied un ensemble d’équations entièrement nouvelles qui ont été introduites dans un logiciel de rendu. Thorne a uniquement utilisé des principes scientifiques connus dans ses modèles et étant donné que les trous noirs, par leur nature, aspirent la lumière, personne ne sait vraiment à quoi ils ressemblent.

interstellar-thorne

ci-contre, le diagramme de Thorne sur la distorsion de la lumière par un trou noir.

Lorsque l’équipe a finalement fait tourner le modèle sur de puissants ordinateurs, ce qu’ils ont vu était inattendu. Le trou noir apparait  tourner à une vitesse proche de la lumière, entrainant des morceaux de l’univers avec lui. Basé sur l’idée qu’il fut autrefois une étoile qui s’est effondrée dans une singularité gravitationnelle, le trou forme un anneau lumineux qui gravite autour d’un “maelström sphéroïdal” de lumière, qui semble se courber au-dessus et en dessous en même temps.

Selon Paul Franklin, superviseur des effets spéciaux :

Nous avons constaté que la déformation de l’espace autour du trou noir déforme également le disque d’accrétion. Ainsi, plutôt que de regarder ce qui ressemble aux anneaux de Saturne autour d’une sphère noire, la lumière crée ce halo extraordinaire.

interstellar-trou-noir

L’interview, par le magazine Wired, de Christopher Nolan et Kip Thorne sur la réalisation du trou noir :

Thorne estime que ses théories, sur la distorsion gravitationnelle de la lumière à l’approche d’un trou noir, sont suffisantes pour en faire deux nouveaux articles scientifiques et vous l’aurez compris, Interstellar est un film à aller voir au cinéma à partir du 5 novembre 2014.

Largement détaillé sur le site Wired : The warped astrophysics of Interstellar.

Nest3

Chargement du Guru...

Pin It on Pinterest

Share This