Le lézard de la taille d’une vache qui arpentait seul le désert il y a 250 millions d’années

Bunostegos akokanensis

Et le Guru vous présente le Bunostegos akokanensis, un paréiasaure de la taille d’une vache qui occupait un ancien désert de la Pangée pendant la période du Permien supérieur (Lopingien, 260 millions d’années – 251 Ma). Sa découverte suggère qu’une partie du supercontinent contenait un écosystème qui lui était propre.

Le supercontinent Pangée n’était peut-être qu’une seule masse continentale, mais les paléontologues pensent désormais que certains animaux étaient enfermés dans sa région centrale pendant des millions d’années.

Les données géologiques montrent que cette région désertique, ce qui est maintenant le Niger (replacé dans la carte de la Pangée ci-dessous), était extrêmement sèche, ce qui décourageait certains animaux de la traverser, tout en empêchant ceux qui vivaient en son sein de s’aventurer à l’extérieur. Le résultat : un très faible brassage entre les espèces et un écosystème en grande partie séparé d’un plus grand l’entourant.

Le supercontinent Pangée tel qu’il était il y a 250 millions d’années, avec les frontières politiques modernes.pangée-frontière moderne

Revenons au Bunostegos akokanensis. Ce reptile était une vache grandeur nature, en cela qu’il en avait la taille et que lui aussi se nourrissait de plante. Il avait  un crâne bosselé et il était doté d’une armure osseuse au bas de son dos.

A partir de l’étude (lien plus bas), le crane d’un Bunostegos akokanensis

crâne-Bunostegos akokanensis

Ses caractéristiques suggèrent qu’il était plus étroitement liée aux paréiasaures plus anciens et plus primitifs, ce qui conduit à la conclusion que sa lignée généalogique fut isolé pendant des millions d’années. Que, ou ses caractéristiques étaient le résultat d’une évolution convergente.

L’étude publiée sur le Journal of Vertebrate Paleontology : The vertebrate fauna of the Upper Permian of Niger—VII. Cranial anatomy and relationships of Bunostegos akokanensis (Pareiasauria).

Tags: , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser une réponse