Tardigrade, l’extraterrestre de la Terre

BS8236

En 2011, l’Agence Spatiale Européenne a lancé une étrange créature terrestre, le tardigrade, en orbite pendant douze jours sur un vaisseau spatial inhabité. Le Guru insiste sur le “sur” parce que les scientifiques ont eu la cruauté d’attacher les organismes à l’extérieur de la fusée pour tester à quel point ils semblent extraterrestres.

Bien sûr, ce n’est pas seulement leur apparence qui les rend si bien adaptés à une vie d’E.T; comme la NASA l’explique, les tardigrades d’un millimètre de long sont réputés pour être capable de survivre pendant des décennies sans eau ni nourriture, à des températures proche du zéro absolu ou bien au-dessus du point d’ébullition de l’eau, de résister aux pressions proche de zéro ou bien supérieure à celle des fonds océaniques et de survivre l’exposition directe aux dangereuses radiations. En plus, ils peuvent réparer leur propre ADN et réduire leur teneur en eau dans leur corps pour n’en avoir plus qu’un très faible pourcentage.

C’est pourquoi la NASA a choisi cette micrographie électronique à la couleur améliorée (en entête) d’un tardigrade comme leur "image astronomique du jour" : Tardigrade in Moss. L’image a été obtenue par Nicole Ottawa & Oliver Meckes / Eye of Science / Science Source Images.

Tags: , ,

4 Réponses à “Tardigrade, l’extraterrestre de la Terre”

  1. Jimbo
    11 mars 2013 at 11 h 34 min #

    Et avons nous les résultats de ce test ? Ont-ils survécu ?

  2. Alex
    11 mars 2013 at 12 h 09 min #

    Le tardigrade ressemble curieusement à une combinaison synthétique… une autre créature se cache peut-être à l’intérieur ! ^^

  3. David
    12 mars 2013 at 18 h 28 min #

    C’est moi ou le Tardigrade a un truc en forme d’engrenage sur sa tête ?

Laisser une réponse