Pourquoi E.T n’était vraiment pas fait pour voyager dans l’espace ?

e.t-1

Parce que c’est dimanche…

Une étude de cas, publiée dans le très sérieux British Medical Journal (lien plus bas), a examiné la célèbre  forme de vie extraterrestre qui s’est échouée temporairement, en 1982, dans une banlieue au sud de la Californie. Après une analyse approfondie de l’anatomie macroscopique et par l’hospitalisation forcée d’E.T, le soi-disant “botaniste étranger”  a été estimé comme étant essentiellement une catastrophe médicale, présentant plusieurs maladies et pathologies médicales graves.

Il est clair que selon les critères terrestres, aucune organisation spatiale n’aurait laissé E.T aller dans l’espace.

Une liste de ses anomalies anatomiques :

  • – Probable maladie de Legg-Calvé-Perthes (formation incorrecte du fémur)
  • Lymphoedème des membres inférieurs (gonflement des jambes)
  • Adiposité centripète, syndrome métabolique possible (de la bedaine, grassouillet)
  •  Dextrocardie congénitale (non seulement son cœur s’illumine, mais il est aussi très mal fichu)
  • Déficience fonctionnelle en acétaldéhyde déshydrogénase (intoxication extrême et désorientation après l’ingestion d’une simple canette de bière)
  • Absence totale d’organes génitaux
  • Hippocratisme digital, doigts en massues/plissés (comme le gonflement bizarre au bout de son doigt remarquablement lumineux)

Après être entré en état de choc, suivi d’une crise de delirium, peut-être à cause de la malnutrition due à un régime alimentaire composé exclusivement de bière et de sucrerie à base de beurre d’arachide (Reese’s Pieces), il a fait un arrêt cardiaque et n’a pas réagi à la réanimation. Son corps a été assez rapidement placé en chambre de congélation pour empêcher les lésions au cerveau par le manque d’oxygène.

Cette préservation de la fonction cérébrale fut la clé :

E.T a effectué une exceptionnelle reprise fonctionnelle, conservant son équilibre dans le panier du vélo d’Elliott et réalisant des exploits de télékinésie en route vers le site de son éventuel départ.

Donc, si vous êtes un extraterrestre, pensez à ramener votre dossier médical, cela pourrait nous éviter de perdre du temps et de nous ruiner en recherches inutiles…

L’étude publiée sur The British Medical Journal : Case report of E.T.—The Extra-Terrestrial.

Tags: , , ,

Une réponse à “Pourquoi E.T n’était vraiment pas fait pour voyager dans l’espace ?”

  1. Manu
    7 septembre 2015 at 10 h 31 min #

    Et si le caractère le plus discriminant aux voyages interstellaires de E-T était tout simplement le fait qu’il s’agisse d’un être organique?

    j’ai été heureux de trouver une citation du directeur du centre des recherches de la NASA sur l’intelligence extraterrestre (SETI) Seth Shostak qui allait dans ce sens : « J’ai fais le pari avec des dizaines d’astronomes que si nous captions un signal extraterrestre, il s’agira d’une vie artificielle. À partir du moment où une civilisation invente la radio, elle est à 50 ans d’inventer l’ordinateur, et ensuite probablement à 50 ou 100 ans d’inventer l’intelligence artificielle. À ce moment-là, les cerveaux mous et spongieux deviennent un modèle obsolète ».

    Car conserver une enveloppe organique alors que l’on a la technologie pour voyager d’étoile en étoile ne pourrait résulter que d’une très (très) forte volonté.

Laisser une réponse