L’image du jour : une "Neurosphère" navigue dans son nouvel univers.

neurosphère

Macrocosme ou microcosme (clic pour agrandir), c’est la question que l’on pourrait se poser à la première vue de cette “grande boule de feux” (great ball of fire) comme la surnomme ce qui ont fait en sorte de lui tirer ce portrait. Cette cellule nerveuse n’est pas sans évoquer divers éléments cosmiques comme une comète ou, en extrapolant, une étoile dont l’énergie serait absorbée par une civilisation ultramoderne… et met en évidence la relation en miroir entre le microcosme et le macrocosme.

Ce n’est donc pas d’un puissant télescope que provient cette image, mais d’un puissant microscope. Cette neurosphère (Cellule souche neurale) a été cultivée à partir d’un cerveau de souris adulte dans un projet visant à déterminer comment les  nouvelles cellules cérébrales naissent dans le cerveau adulte. Le nouveau neurone est donc en jaune dans cette image et il navigue parmi les astrocytes en rouge.

Et pour reprendre une citation du prix Nobel de médecine (1906), l’histologiste et neuroscientifique Santiago Ramón y Cajal   :

Tant que notre cerveau est un mystère, l’Univers, le reflet de la structure du cerveau, sera aussi un mystère.

Cette image a été obtenue à l’aide d’une technique de microscopie en fluorescence (Structured illumination microscopy (SIM)) par le Queensland Brain Institute’s Advanced Microimaging and Analysis Facility (Australie) et a remporté un prix en 2010, l’Australian Museum Eureka Prizes.

Tags: , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser une réponse