Le paon appel de futures partenaires pendant la copulation. (Vidéo)

Paon

Si en amour il y en a bien un qui ne perd pas son temps, ce pourrait bien être le mâle paon.

L’Université Duke (États-Unis) a étudié les habitudes d’accouplement des paons et notamment d’essayer de savoir pourquoi les mâles font un bruit appelé “Hoot-Dash " (hululer/huer dans l’élan) pendant l’acte sexuel. Et la raison se révèle être assez drôle : La meilleure façon pour un mâle paon d’attirer une demoiselle paonne est d’abord de forniquer avec une autre paonne et de faire le bruit d’un vieux klaxonne.

Ci-dessous : vidéo tirée de l’étude, le “hoot-dash” du paon lors de son accouplement.

Les chercheurs de l’Université Duke ont testé cette logique en diffusant via des hauts parleurs le fameux cri et toutes les paonnes étaient en délire… enfin, les femelles se sont rapprochées et ont passé plus de temps près des hauts parleurs qui diffusaient le “Hoot-dash” comparées aux pèriodes silencieuses.

Cette aide à la reproduction pourrait compenser les risques impliqués dans le fait de révéler son emplacement aux prédateurs potentiels, surtout dans l’habitat naturel des oiseaux où les arbres denses et les herbes rendent difficile pour le mâle d’apercevoir les femelles.

Pour Jessica Yorzinski biologiste à l’Université Duke et auteur de cette étude, une question demeure : “pourquoi les mâles ne simulent pas ce cri en dehors d’un rapport ?”.

L’annonce sur le site de l’Université Duke :‘Hoot-Dash Display’ Brings the Chicks In. L’étude publiée sur Behaviour : Peacock copulation calls attract distant females.

On peut également retrouver ce comportement dans d’autres espèces… comme chez les femelles Bonobos qui ont des rapports homosexuels bruyants pour accéder au Top…

Tags: , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser une réponse