Cadeaux radiographiés et moisissures de Noël.

Cadeaux-RayonX5

Quelques images et créations artistiques sur des bases scientifiques pour ces fêtes de Noël et pour clôturer la journée du Guru.

Vision au Rayons-X d’une future bonne ou mauvaise surprise.

S’ils pouvaient profiter d’une source de rayon X, l’impatience des enfants, pas toujours fondée, à vouloir sondé le futur, serait mise à rude épreuve…

L’artiste anglais Hugh Turvey, de l’institut anglais de radiologie, à une passion pour “l’exploration de la transparence aux rayons X” et ces quelques modèles de cadeaux transparents inspirent votre Guru avec l’idée que la science éclaire l’imperceptible et laisse un aperçu du futur, avec le risque constant de nous décevoir…
Cadeaux-RayonX1

Cadeaux-RayonX3

Cadeaux-RayonX2

Cadeaux-RayonX4

D’autres belles transparences sur le site de Hugh Turvey : exploring ‘transparency’ with x-ray technologies.

Moisissures de Noel

Ces œuvres artistiques vivantes (ci-dessous) sont les créations de Stephanie Mounaud, une chercheuse spécialisée dans les maladies infectieuses au J. Craig Venter Institue (JCVI – institut américain de recherche génomique). A chaque Noel, Mounaud utilise différentes cultures de moisissure, avec lesquelles elle travaille chaque jour de l’année, pour pratiquer un art fongueux.

Le bonhomme de neige moisi :

Ce sourire gelé n’est pas un bonhomme de neige ordinaire, il est entièrement constitué de moisissure. Il a été créé en combinant quatre différents champignons, incluant des souches communes comme l’Aspergillus Niger et de plus rares, comme le Penicillium marneffei (pathogène pour l’homme).

Obtenir les bonnes couleurs s’avère être délicat et a exigé de faire se développer les bons champignons sur le bon médium. Par exemple, la couleur du bonhomme de neige est faite de spores, les formes reproductrices que les champignons utilisent pour se disperser. Pour inciter les champignons à développer des spores, Mounaud a utilisé un support de croissance pauvre en aliment. Ainsi, les champignons affamés produisent leurs spores parce qu’ils estiment qu’ils sont dans un environnement où ils doivent survivre.Bonhomme-neige-moisissures

Sapin de  Noel fongueux :

Un Arbre de Noël, qui a poussé en laboratoire, est décoré avec des guirlandes et des ornements fongueux. Pour créer chaque partie, Mounaud a commencé en dessinant le modèle sur un morceau de papier pour le transférer ensuite au dos d’une boite de pétri où elle a planifié la croissance de ses champignons. Avant l’application des champignon, la biologiste devait choisir la bonne variété pour obtenir la bonne couleur et les bons effets.

Pétri-champignons-arbre-Noel

Mounaud a combiné différents champignons  pour créer ce bonnet de Noel et faire ressortir un message. Ceux-ci se développent à des rythmes différents en fonction de leur variété donc le travail artistique de Mounaud ne dure rarement très longtemps. Il n’y a qu’une courte période de temps durant laquelle ils ressemblent ce à quoi on les a destiné.  Par exemple, l’A. flavus, le champignon qu’elle a utilisé pour écrire ce message, grandit très vite et “Le jour suivant, il n’est plus inscrit “Ho Ho Ho” mais plutôt “blablabla” “.

Le chapeau était particulièrement difficile à obtenir. Le champignon utilisé pour le former grandit différemment en fonction de la température. Le pigment dans celui-ci se forme à la température de la pièce, mais ce type de croissance a eu besoin de plus hautes températures. Les champignons ne se développeront pas tous dans l’harmonie. Par exemple, dans le chapeau, le N. fischeri (la bordure blanche et la boule) ne tient pas à se mêler avec le  P. marneffei (la partie rouge du bonnet) …  ils sont donc restés légèrement séparés.Pétri-champignons-HoHoHo!

Mounaud espère que son travail d’art fongueux aidera les gens à se faire une meilleur opinion de la moisissure qui les entoure.
Pétri-champignons-arbre-Noel2

Sur le blog du JVCI : ‘Twas the night before Christmas.

Voilà, le Guru vous souhaite un joyeux Noël, passez un bon réveillon et à demain !

Tags: , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser une réponse