Aujourd’hui, 2 sondes spatiales vont s’écraser sur la Lune. (Vidéo)

GRAIL-Crash

Elles venaient tout juste de nous dévoiler la face cachée de la Lune et de nous en apprendre plus sur sa gravité que le temps d’une retraite forcée s’annonce déjà…

La Nasa prévoit de planter une paire de petites sondes robotiques dans la lune cette semaine dans le cadre d’une mission d’un an qui visait à en apprendre plus sur ce qui se cache sous la surface de la Lune.

Les deux sondes spatiales de la mission Gravity Recovery and Interior Laboratory (GRAIL) effectueront un plongeon suicide aujourd’hui dans une montagne près de du pôle Nord de la lune, un site choisi pour éviter de tomber sur l’une des autres reliques lunaires laissées par l’homme.

Ci-dessous : Les sondes de la mission GRAIL éviteront de se crasher sur des lieux considérés comme historiques comme les sites d’atterrissages des missions Apollo 11, 12, 14, 16 et 17 indiqués par des cercles verts. Les sites du programme Surveyor sont indiqués avec des carrés jaunes. Les sites d’atterrissages de Luna et de Lunakhod de l’Union soviétique sont indiqués avec les diamants rouges et les carrés rouges, respectivement. La ligne violette correspond à la trajectoire finale des deux sondes GRAIL.

héritage-Lunaire-NASA
Les impacts, qui ne devraient pas être visibles depuis la Terre, auront lieu à environ 20 secondes d’intervalle à 17:28 HNE (22:28 GMT) aujourd’hui.

Presque à court de carburant et volant actuellement à 11 km au-dessus de la surface lunaire, les sondes ont effectué une manœuvre de braquage finale vendredi dernier et ont éteint leurs instruments scientifiques en préparation du crash.

Les deux satellites, chacun de la taille d’une petite machine à laver, ont volé en formation serrée autour de la Lune pendant presque un an pour cartographier la gravité lunaire.
Les scientifiques ont mesuré avec précision la distance entre les deux sondes qui varie légèrement alors qu’elles survolent les régions les plus denses de la lune. L’attraction gravitationnelle de la masse supplémentaire accélère la première sonde puis la suivante, en modifiant l’écart entre elles.

Les cartes gravimétriques de la première partie de la mission, recueillies entre mars et mai 2012, lorsque les sondes étaient à 55 km au-dessus de la surface lunaire, ont révélé que la lune a une croute profonde et beaucoup plus fracturée que prévu, le résultat d’impacts d’astéroïdes et de comètes il y a des milliards d’années. Des bombardements similaires se sont produits sur tous les corps solides du système solair, bien que les preuves sur Terre aient été effacées par l’érosion des plaques tectoniques et par d’autres phénomènes.

Les scientifiques ont également découvert des fissures souterraines remplies de lave à l’intérieur de la lune, la preuve que le corps s’est élargi au début de son histoire. En plus de la science planétaire, les cartes gravimétriques, avec des images détaillées de la surface lunaire, devrait aider les ingénieurs à choisir des sites d’atterrissage pour les futures expéditions robotiques et humaines vers la Lune. Pour en savoir plus : Les cartes les plus détaillées de la gravité lunaire qui viennent confirmer un passé magmatique.

Les satellites vont frapper la surface à environ 6120 km/h. Aucune image n’est prévue, car la région sera dans l’obscurité au moment de l’impact, mais un satellite en orbite autour de la lune, la sonde LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter), tentera de sonder le site du crash.

Ces deux petits satellites ont leurs réservoirs de carburant vides, donc ne vous attendez pas à voir un flash visible depuis la Terre.

Sur le site de la NASA : NASA Probes Prepare for Mission-Ending Moon Impact.

Tags: , ,

2 Réponses à “Aujourd’hui, 2 sondes spatiales vont s’écraser sur la Lune. (Vidéo)”

  1. cédric
    17 décembre 2012 at 18 h 17 min #

    il ne faudrait pas non plus que la lune serve de déchèterie :/

Laisser une réponse