Pourquoi autrefois les Russes plongeaient une grenouille dans leur lait ?

Rana temporaria

Il y a une époque en Russie ou on laissait tremper les grenouilles dans le lait…

Faisant suite à une ancienne technique russe de conservation du lait pour éviter qu’il ne fermente, en mettant une grenouille dans le seau contenant le lait, des scientifiques ont identifié une multitude de nouvelles substances antibiotiques dans la peau de la grenouille russe Rana temporaria (en image d’entête).

À Lebedev et ses collègues de l’Université de Moscou (département chimie organique) expliquent que ces amphibiens sécrètent des substances antimicrobiennes appelées peptides par leur peau. Ces composés constituent la majorité de leurs sécrétions par leur épiderme et agissent en tant que première ligne de défense contre les bactéries et autres micro-organismes qui se développent dans les endroits humides où les grenouilles, crapauds, salamandres et autres amphibiens vivent.

Une précédente étude avait identifié 21 substances avec des antibiotiques sur la peau de la grenouille Rana temporaria, ainsi que d’autres composés aux vertus médicales. La recherche de l’équipe de Lebedev s’est portée sur ces autres trésors. Ils ont utilisé une technique de laboratoire pour agrandir la liste de ces substances sur la peau des grenouilles, en en identifiant 76 supplémentaires de ce type. Ils décrivent des tests en laboratoire dans lesquels certaines des substances étaient aussi efficaces contre les salmonelles et les bactéries Staphylococcus que certaines prescriptions d’antibiotiques.

grenouille-dans-seau

les scientifiques ont conclu :

Ces peptides peuvent potentiellement être utiles pour la prévention des pathogènes et des souches bactériennes résistantes aux antibiotiques alors que leur action peut également expliquer l’expérience traditionnelle des populations rurales.

L’étude publiée Journal of Proteome Research : Composition and Antimicrobial Activity of the Skin Peptidome of Russian Brown Frog Rana temporaria.

Tags: , , , , ,

4 Réponses à “Pourquoi autrefois les Russes plongeaient une grenouille dans leur lait ?”

  1. Meg
    14 décembre 2012 at 15 h 31 min #

    Moi en lisant ça je me demande surtout qui a bien pu avoir cette idée avant de savoir que la grenouille contenait toutes ses substances… Est-ce qu’ils avaient essayé avec d’autres animaux avant ? Des crapaux? Des souris ? un oran outang?

    Mystère mystère ! :p

  2. Amarant
    31 décembre 2012 at 16 h 10 min #

    Je pencherais plutôt pour l’accident, chère (cher ?) Meg. Une grenouille tombe dans le lait, et par magie celui-ci se conserve plus longtemps que d’habitude… Même pas besoin d’en déduire que la peau de la bestiole produit quoi que ce soit, on remet des grenouilles à chaque fois, l’important c’est que ça marche !

Laisser une réponse