Les humains fabriquaient déjà du fromage il y a 7 500 ans.

Nous restons dans le domaine de la laiterie et de sa conservation. Après avoir découvert comment le lait pouvait être préservé en y plongeant une grenouille (spécifique), nous allons découvrir à quand remonte les premières trace de la fabrication du fromage.

Quel génie préhistorique a d’abord découvert comment transformer du lait en un fromage délicieux ? Nous ne le saurons jamais, mais nous savons maintenant que les humains faisaient du fromage  il y a 7 500 ans. La conclusion à été publié dans le journal Nature, par Mélanie Salque et ses collègues de l’Université Princeton (New Jersey) sous le titre : “La Première preuve de la réalisation de fromage dans le sixième millénaire av. J.-C en Europe septentrionale” (lien plus bas).

Image d’entête – Paysages microbiens : le paradis des champignons.

Pour faire du fromage, vous forcez d’abord du lait à coaguler pour former du lait caillés. Puis vous retirez par filtration le liquide appelé  lactosérum (le petit-lait).

Les passoires à fromage modernes ont une forte ressemblance aux restes de 34 vases d’argiles récupérés de sites archéologiques polonais. Mais les chercheurs ne savaient pas si ces récipients ne pouvaient pas avoir une autre utilisation. La nouvelle étude a analysé les résidus sur les tessons de céramique non émaillé et a trouvé des résidus de matière grasse de lait. Ce qui prouve que ces récipients ont fait partie du processus pour fabriquer le fromage il y a plus de 7 000 ans.

Le fromage était plus qu’un délicieux plaisir. Ces humains préhistoriques étaient probablement intolérant au lactose entrainant des problème de digestion pour le lait non traité. En faisant égoutter le petit lait riche en lactose et en transformant le lait solides en fromage, les fermiers laitiers ont gagné de la nutrition à partir des vaches sans abattre leur source de nourriture.

L’étude publiée sur Nature : Earliest evidence for cheese making in the sixth millennium bc in northern Europe.

Tags: , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser une réponse