Sélectionner une page

piqure-moustique

Lors d’une promenade au crépuscule certaines personnes se font prendre d’assaut par les moustiques (même par pluie battante). D’autres peuvent traverser les nuées ​​d’insectes et ne pas être ponctionnées. Quelle est leurs différences ? Les scientifiques ont trouvé de nombreuses raisons pour lesquelles les moustiques ne semblent pas pouvoir résister à certaines personnes, mais sont repoussés par d’autres.

Les moustiques sont les sources de graves infections dans de nombreuses régions du monde, il y a eu un grand nombre de recherches effectuées sur cette différenciation qui vous fera devenir, ou non, le casse-croute préféré des moustiques.

Cela commence par le type de personnes qui attirent le plus les moustiques. Bien que les moustiques peuvent sentir le sang à des kilomètres (jusqu’à 50), ils vont surtout repérer leurs proies en suivant le dioxyde de carbone que les animaux expirent. Les gens qui exhalent le plus du dioxyde de carbone, les grandes personnes et les femmes enceintes, sont les cibles les plus évidentes. Il est également prouvé que les moustiques préfèrent les femmes parce que leur peau est plus fine, permettant une morsure facile.

Le type de sang attire ou décourage les moustiques. Si vous êtes le seul d’un groupe de campeur, à être piqué, vous êtes probablement du groupe sanguin O. Un groupe de scientifiques au Japon a exposé des personnes à des groupes de moustiques à qui on avait retiré leur organe de succion. Les moustiques ont atterri encore et encore sur les personnes du groupe sanguin O, ignorant les groupes sanguins A et B.

Les moustiques sont aussi des gourmands, avec une propension pour le sucre. Ils préfèrent les personnes dont la chimie du corps sécrète les saccharides (oses), qui donnent à la peau un gout sucré.

Les bactéries vivent sur la peau et contribuent à donner à la sueur son odeur répugnante. Des scientifiques néerlandais ont constaté qu’une surabondance de seulement quelques types de bactéries encouragent les moustiques. Cependant, une grande variété des bactéries qui vivent sur la peau ont tendance à décourager les moustiques, comme le ferait une faible quantité de l’ensemble des bactéries. Le mieux est d’entretenir un écosystème insulaire sur sa peau.

Certains scientifiques et entreprises tentent d’analyser et de combiner les senteurs de ces éléments pour fabriquer une bombe anti-moustiques qui aura pour effet de dissuader les moustiques. Cependant, on est encore lent et les moustiques sont futés.

Donc, si vous êtes une femme, du groupe sanguin O, avec la peau sucrée, évitée le bord des courts d’eau la nuit et le matin… Heu, en fait à aucun moment de la journée, car le moustique, en plus, tend à évoluer pour nous attaquer même en pleine journée. Votre Guru n’a plus les références de cette dernière étude, mais c’est ce qui a été révélé récemment de l’activité des moustiques asiatiques.

A partir de Eyes on Malaria, The Straight Dope : do mosquitoes prefer certain blood types?, PLOS : Composition of Human Skin Microbiota Affects Attractiveness to Malaria Mosquitoes.

Pin It on Pinterest

Share This