Voici le nouveau meilleur ami du soldat américain, qui le suivra à la trace sur des dizaines de kilomètres.

AlphaDog1

Il pourrait bientôt devenir le meilleur ami du soldat américain (ou votre pire ennemi, qui sait…), en le suivant fidèlement à travers le champ de bataille tout en transportant son équipement.

Les responsables militaires américains ont dévoilé la dernière version de leur chien robot (qui est plutôt une mule), nommé LS3 mais baptisé AlphaDog, un compagnon à quatre pattes, un robot autonome qui peut suivre un soldat et dont nous avions pu découvrir ses essais en laboratoire.

La machine, partie d’une série conçue par la société Boston Dynamics (le BigDog est son ancêtre), peut se tenir debout, marcher sur 30 km à travers un terrain accidenté sans une pause et transporter jusqu’à 200 kg.

Un autre robot de la firme, surnommé Cheetah, a récemment battu le record du monde de vitesse pour les robots. Ils appartiennent aux investissements de la DARPA (agence pour les projets de recherche avancée de défense américaine) qui se charge d’investir beaucoup d’argent dans des projets ambitieux et futuristes destinés au secteur militaire.

Selon la DARPA :

Le LS3 cherche à démontrer qu’un robot marcheur très mobiles, semi-autonome, peut transporter les 200 kg de charge d’une escouade, suivre les membres de l’escouade à travers un terrain accidenté et interagir avec les troupes d’une manière naturelle, semblable à un animal dressé et son maitre.

L’agence a révélé que des tests avec des militaire américains (Marines) ont déjà commencé :

Nous avons affiné la plate-forme LS3 et commencé les essais sur le terrain par rapport aux exigences du corps des Marines. La vision pour le LS3 est de combiner les capacités d’un muletier avec l’intelligence d’un animal dressé.

Au cours d’une récente démonstration, le prototype LS3 a effectué des marches aux trots et aux pas de course, démontré ses capacités de perception visuelle et pour suivre en toute autonomie un soldat. De plus, vous ne l’entendrez pas arriver, il est encore plus discret, générant encore moins de bruit.

Le LS3 est maintenant à peu près 10 fois plus silencieux que sa première version, ainsi les membres d’une escouade peuvent tenir une conversation juste à côté, ce qui était difficile auparavant.

D’autres améliorations incluent la possibilité de trotter en passant d’un 2 à 5 km/h sur un sol accidenté, rocailleux et, éventuellement, une course de 11 km/h sur des  surfaces planes, montrant la polyvalence nécessaire pour accompagner les unités débarquées sur différents terrains.

L’AlphaDog sera aussi très difficile à faire tomber et si vous y arrivez, il saura se remettre sur ses jambes tout seul.

En action :

Pour lui permettre de suivre ses propriétaires, les Marines ont connecté au robot le “Marine Corps Tactical Robot Controller” (TRC), un appareil semblable à une grosse tablette tactile.

L’annonce sur le site de la DARPA : DARPA’s Four-Legged Robots Walk Out For Capabilities Demonstration.

Tags: , ,

8 Réponses à “Voici le nouveau meilleur ami du soldat américain, qui le suivra à la trace sur des dizaines de kilomètres.”

  1. Simon
    12 septembre 2012 at 18 h 13 min #

    Pratique pour des missions discrète !

  2. laforet
    13 septembre 2012 at 15 h 32 min #

    discret comme machine, un bon moteur de tronçoneuse. Maintenan quan un soldat se planquera derriere un obstacle ce serat plus facile pour les musulman a le reperer et le buter, ya qu’a suivre le bruit… ou carement matter ou gigote la tronçomule.

    • Djuba
      16 septembre 2012 at 17 h 27 min #

      « ce serat plus facile pour les musulman a le reperer et le buter »
      Bravo, tout en nuances : les musulmans sont tous des terroristes fanatiques surarmés. D’ailleurs, ils naissent avec une barbe et un AK-47 et hurlent « Allah akbar !!! » en tirant dans le plafond de la maternité avant même d’ouvrir les yeux.

  3. Patecaky
    19 octobre 2012 at 22 h 18 min #

    Et sinon on a la mule : discret, très grande autonomie, tous terrains, vivant.

  4. Camille
    19 novembre 2012 at 15 h 48 min #

    Les terroristes se sont bien les américains suffit de voir ce qu’il avait écrit à l’entrée des camps militaire au Vietnam: Tuer est notre job et les affaires marchent bien! Ils sont à l’image des nazis et leur « Arbeit macht frei » le travail rend libre à l’entrée du camp Auschwitz!

    Penser que tout les musulmans sont des terroristes c’est vraiment se faire avoir par les médias (financé par les multinationales américaines).

  5. Camille
    19 novembre 2012 at 15 h 57 min #

    Produire des « Etats Ratés » d’Ed Herman

    Pendant la Guerre du Vietnam, au-dessus de l’entrée d’une base américaine on pouvait lire : « Killing Is Our Business, and Business Is Good. » (« Tuer c’est notre affaire, et les affaires marchent fort »). Et en effet, les affaires marchaient vraiment très fort au Vietnam (de même qu’au Cambodge, au Laos ou en Corée), où on comptait par millions le nombre de civils tués. D’ailleurs elles se sont plutôt bien maintenues aussi après la Guerre du Vietnam.
    On apprend dans cet article que les usa sont en guerre avec de nombreux pays qu’ils appellent « voyou »! Alors que les « voyous » ce sont bien eux les États unis d’Amérique et comme le dit si bien Mitt Romney « les etats-Unis doivent gouverner le monde »!

Laisser une réponse