Sélectionner une page

Demodex Folliculorum3

Attention ! Si vous ne voulez pas avoir envie de passer votre visage au lance flamme, conservez à distance cet article…

De minuscules insectes se cachent dans les pores de votre peau en ce moment, ils sont étroitement liés aux araignées et ils vivent de votre sébum sur votre visage. Habituellement, rosaceces acariens sont inoffensifs, mais si vous en abritez un trop grand nombre, leur tendance à se décomposer lorsqu’ils meurent, pendant qu’ils sont à l’intérieur de vous, peu devenir un peu problématique. En effet, selon le chercheur Kevin Kavanagh de l’université nationale d’Irlande, ces acariens pourraient être responsable de ce que l’on appelle la couperose ou rosacée (image ci-contre), une maladie chronique de la peau  qui touche environ 5 à 20 % de la population mondiale.

Ces minuscules acariens à huit pattes (arachnides), vivent dans les pores de la peau du visage. Ils sont particulièrement friands des follicules pileux des sourcils et des cils et des pores huileux (sébum) plus localisés sur le nez, le front et les joues. Appelés Demodex, les acariens mangent le sébum et colonisent votre visage lors de votre puberté.

Instant frisson : Ils rampent sur ​​votre visage dans l’obscurité pour s’accoupler, puis s’introduisent dans les pores pour y pondre leurs œufs et meurent. Les adultes en bonne santé ont environ un ou deux acariens par centimètre carré de peau du visage. Les personnes atteintes de rosacée, cependant, peuvent en contenir 10 fois plus, selon Kavanagh. La recherche (lien plus bas) suggère que le stress, qui provoque des poussées de rosacée, modifie les substances chimiques dans le sébum, ce qui en fait une meilleure nourriture pour les acariens.

Demodex Folliculorum2

Le pauvre Demodex ne dispose pas d’un anus et ne peut donc pas se débarrasser de ses matières fécales. Leur abdomen grossit de plus en plus et quand ils meurent et se décomposent, ils libèrent tous leurs excréments accumulés, dans les pores. Lorsque les acariens sont nombreux, les excréments relâchés sont suffisants pour déclencher une réaction immunitaire, des inflammations et des lésions tissulaires.

Kavanagh note qu’une sorte de bactérie vit dans ces acariens, le Bacille oleronius, qui est tuée par les antibiotiques contre la rosacée et pas par d’autres types d’antibiotiques. 80 % des personnes avec la sorte la plus commune de rosacée ont des cellules immunitaires dans leur sang qui réagissent fortement à deux protéines de la B. Oleronius, déclenchant ainsi l’inflammation. Seulement 40 % des personnes sans rosacée ont cette réaction.

Demodex Folliculorum7

Donc, vous l’aurez certainement compris, il ne faudra pas chercher à vous débarrasser à tout prix de ces gentils monstres en vous frottant le visage avec du papier de verre, car ce n’est pas la cause première de vos problématiques de couperose. Ces acariens arachnides sont utiles, vous êtes juste victime d’un dérèglement temporaire dans votre production de sébum (comme pendant l’adolescence), mais qui peu devenir chronique une fois adulte, à cause notamment du stress. Le sébum qui lui-même est censé protégé votre peau lorsqu’il n’est pas surproduit ou d’une composition chimique différente. Tout est une question d’équilibre…

La recherche publiée sur le Journal of Medical Microbiology : The potential role of Demodex folliculorum mites and bacteria in the induction of rosacea.

Nest3

Chargement du Guru...

Pin It on Pinterest

Share This