Le plus beau métier du monde : des scientifiques chatouillent des animaux pour trouver les origines du rire. (Vidéos)

chatouille-gorille

C’est peut-être la plus curieuse des réactions corporelles involontaires, rire et s’esclaffer avec insouciance quand nos pieds, nos aisselles et nos côtes sont touchés de la bonne façon. Être chatouillé semble évoquer, à parts égales, l’extase et le tourment, même s’il se manifeste comme la plus pure expression de joie spontanée, le rire.

Par l’expression du visage, ce phénomène pourrait sembler une particularité uniquement humaine, mais depuis ces quelques dernières années, les scientifiques découvrent que les chatouilles induisent des gloussements tout au long du règne animal et commencent à mieux comprendre les origines du rire.

Selon la BBC (lien plus bas), des chercheurs au Royaume-Uni ont essentiellement inventé pour eux-mêmes, ce qui pourrait être le plus beau métier du monde : chatouiller pour la science. Ils se sont focalisés sur la façon dont les gorilles, dans un parc artificiel, vocalisent en réponse à certaines caresses bien placées, afin d’en apprendre plus sur comment le rire peut avoir évolué chez les humains. Ils ont trouvé plus de similitudes que de différences, explique la Dre Marina Davila-Ross de l’Université de Portsmouth.

J’ai été surprise de la manière dont les singes répondent aux chatouilles, les singes semblent se comporter de la même façon dont les humains et ses enfants se comportent quand ils sont chatouillés. Basés sur l’étude, nous pouvons maintenant dire que le rire remonte, au moins, de 30 à 60 millions d’années auparavant.

Cette dernière étude avec les gorilles, est juste une partie d’un regard étonnamment bien documenté sur les animaux qui se font chatouiller. En fait, quand le rire n’est pas susciter dans une variété d’espèces, petites et grandes, en laboratoire, les scientifiques ont découvert une mine d’animaux chatouillés dans des vidéos sur internet, avec lesquelles ils se sont aidés pour leurs études. Dans cet esprit, Davila-Ross pense que l’évolution a perfectionné le rire comme une évolution avantageuse, “une expression positive” qui a aidé les espèces sociales à mieux communiquer entre elles.

La Dre Davila-Ross, s’est tourné vers internet parce qu’il leur permet de regarder de grands volumes d’images, qui peuvent ensuite être systématiquement évalués. Ces vidéos (quelques exemples ci-dessous) révèlent un éventail éclectique d’animaux : des rats,  hiboux, chiens, suricates, pingouins et même un chameau et un dauphin, semblent bruyamment réagir lorsque se font chatouiller.

Il y a plusieurs années, Jaak Panksepp, maintenant basé au Collège de médecine vétérinaire de l’université de l’état de Washington, a décidé de voir comment les rats réagissaient aux chatouilles (l’étude ici : "Laughing" rats and the evolutionary antecedents of human joy?). Les chercheurs ont constaté que les rongeurs émettaient des gazouillis aigus lorsqu’ils étaient chatouillés par les scientifiques, en dehors de la gamme de l’audition humaine (vidéo ci-dessous).

 

“Une comparaison directe, à travers une variété d’espèces, nous donnera quelques indications intéressantes sur l’évolution et la coévolution des vocalises et l’émotion positive qu’elle entraine chez l’animal”, explique la scientifique.

Et Maintenant, pour votre plus grand plaisir scientifique, les vidéos de quelques animaux chatouillés.

Ci-dessous : Phil Ridges, le soigneur du gorille Emmie au zoo de Port Lympne, explique comment elle réagit aux chatouilles.

Chatouilles sur un gorille adolescent :

Ci-dessous : un jeune orang-outan chatouillé.

Même douloureuse expérience avec un Loris paresseux :

Sur un hiboux :

Sur un chameau :

L’information publiée sur le site de l’université de Portsmouth : Laughter research: Tickling dogs, apes and babies and children.

La précédente étude du Dre Marina Davila-Ross : Reconstructing the Evolution of Laughter in Great Apes and Humans et celle sur les rats chatouillés : "Laughing" rats and the evolutionary antecedents of human joy?.

A partir de l’article de la BBC : Scientists tickle animals to find laughter clues.

Tags: , ,

2 Réponses à “Le plus beau métier du monde : des scientifiques chatouillent des animaux pour trouver les origines du rire. (Vidéos)”

  1. Epoxy
    21 février 2012 at 14 h 59 min #

    Merveilleux.

  2. Dji
    25 mai 2012 at 14 h 55 min #

    Une correction : c’est une chouette pas un hibou, je vous laisse chercher pourquoi ;-)

Laisser une réponse