Une main possédée pour diriger une pseudo musicienne.

kotop

Voici l’outil ultime, des paresseux romantiques qui souhaitent jouer la sérénade, sans utiliser leurs cerveaux.

Dans une interprétation légèrement moins effrayante de l’état médical de la main étrangère*, des techniciens du laboratoire Rekimoto, à l’Université de Tokyo et du Tokyo Sony Computer Science Laboratories, ont créé la PossessedHand (main possédée). Le but est de permettre aux novices en musique d’apprendre les techniques et les mouvements nécessaires, pour jouer d’un instrument à cordes.

*Le syndrome de la main étrangère (ou Alien hand syndrome) est un trouble neurologique, dans lequel la main de la personne malade, semble prendre sa propre autonomie. Le syndrome de la main étrangère est très documentée dans le cas de personnes, qui ont eu les deux hémisphères de leur cerveau séparées chirurgicalement, une procédure parfois utilisée pour soulager les symptômes de cas extrêmes d’épilepsie. Il se produit également dans certains cas d’autres chirurgies du cerveau, ou dans certaines infections. Cette main peut même aller jusqu’à agresser son propre propriétaire (un exemple sur le site de la BBC : Alien Hand Syndrome sees woman attacked by her own hand).

Le dispositif se compose d’un bracelet à l’avant-bras, pourvu de 28 électrodes qui manipulent et plient les articulations entre les os des doigts et du pouce de l’utilisateur et permet deux mouvements du poignet. Emi Tamaki, qui dirigea la recherche, a assimilé la sensation à celle des stimulateurs électriques domestiques, faible et non douloureuse.

possessedhand1

possessedhand3

En rendant des doigts, du porteur de ce système, indépendants du cerveau, la PossessedHand peut leur enseigner la bonne position, nécessaire pour jouer d’un instrument, dans ce cas (image d’entête), un Koto, instrument national du Japon.

possessedhand2

kotop2

Cependant, semblable à la façon dont on pourrait copier des mots d’une langue étrangère, sans comprendre ce que l’on écrit, la mémorisation de la position de vos doigts, lorsqu’ils jouent “Smoke On The Water”, ne signifie pas nécessairement que vous pourriez alors prendre la première guitare à proximité pour écrire vos propres solos. Mais pour les vrais débutants, il pourrait, un jour, devenir une première étape utile.

Plus de détails sur le site de son créateur : Rekimoto Lab- possessedhand.

Source

Tags: , , ,

2 Réponses à “Une main possédée pour diriger une pseudo musicienne.”

  1. GoD Lee
    1 juillet 2011 at 12 h 21 min #

    Des cerveaux télécommandés, programmés… Apprendre en accéléré, excellent, et injuste à la fois pour les classes moins aisées.

Laisser une réponse