En photos : La mouche qui contrôle les fourmis avant de les décapiter.

fourmi-zombi-mouche1

Décidément, les fourmis semblent être l’hôte idéale pour sa prise de contrôle l’amenant à une mort plutôt horrible. Non seulement les pauvres fourmis se font envahir le corps et l’esprit par des champignons (mes articles précédents quatre nouvelles espèces de champignons qui transforment les fourmis en zombis, le champignon cordyceps émerge du cerveau des insectes.), mais des mouches aussi profitent de cette pouponnière sur pattes.

Pseudacteon tricuspis et Pseudacteon curvatus sont des mouches phorides, parasitoïdes d’Amérique du Sud, les femelles ont développé une stratégie bizarre de reproduction: ils planent sur les fourmis de feu, puis injectent leurs œufs dans les fourmis avec un appendice en forme d’aiguille.
L’œuf se développe et la larve migre généralement vers la tête de la fourmi. La larve vit là des semaines, siphonne le cerveau et transforme la fourmi en «zombie», la contraignant à s’éloigner de 50 mètres de sa colonie, pour éviter les attaques par ses congénères qui savent reconnaitre un mort-vivant (c’est également le cas pour celles infectées par le champignon cordyceps). Pour finir, le bébé-mouche décapite son hôte, pour sortir de celle-ci, comme le montrent les images ci-dessous.

La mouche phocidés injectée dans une fourmi, décapite son hôte et utilise la tête évidée comme un lieu pour se transformer en une chrysalide, un stade intermédiaire entre la larve et la mouche adulte.fourmi-zombi-mouche2

Juste avant, la mouche semble contrôler le comportement de la fourmi, l’oriente vers un milieu humide, un lieu verdoyant où elle sera loin des attaques des autres fourmis.

fourmi-zombi-mouche3

Surprise !fourmi-zombi-mouche4

Et le cycle se perpétue…fourmi-zombi-mouche5

Les fourmis de feu qui vivent à proximité des habitations et des cultures aux États-Unis génèrent énormément de dégât, les scientifiques ont donc lâché des espèces de mouches phocidés afin de maitriser le développement des colonies de fourmis. Bien que ces mouches parasitoïdes n’infestent qu’un petit nombre de fourmis, leur seule présence effraye les fourmis, les retenant ainsi dans la fourmilière.

Source

Tags: , , , ,

5 Réponses à “En photos : La mouche qui contrôle les fourmis avant de les décapiter.”

  1. Anthony
    4 juin 2011 at 22 h 46 min #

    Bonjour,
    Il s’agit de mouches phorides, et non de « mouches phocidés ». Un article en anglais sur wikipedia est consacré sur les phoridae.

  2. Anthony
    4 juin 2011 at 22 h 46 min #

    http://en.wikipedia.org/wiki/Phoridae

    • 5 juin 2011 at 9 h 13 min #

      Effectivement, je pointais vers un lien wikipédia en français (qui n’existe plus !?) concernant les mouches phorides, en indiquant phocidés… J’ai corrigé tout cela, merci Anthony !

      P.S : j’ai compris, je me suis fait avoir par la correction orthographique…

  3. Anthony
    6 juin 2011 at 1 h 05 min #

    De rien. C’est étrange que le lien en français n’existe plus, d’autant plus qu’on trouve également ce genre de mouche en France.

  4. 18 novembre 2011 at 9 h 46 min #

    C’est intéressant le « contrôle » de la fourmi, en France je n’ai pas observé cela, auriez-vous des sources précises sur ce contrôle?

    (PS: vous avez laissé quelques « phocidés » dans l’article !)

Laisser une réponse