La cité engloutie de l’Atlantide aurait-elle été finalement trouvée ?

atlantide

Une équipe de recherche pourrait enfin, avoir trouvé la cité perdue de l’Atlantide, la légendaire métropole aurait été submergée par un tsunami, il y a des milliers d’années, dans les vasières du sud de l’Espagne.

Cette annonce a été faite dans un documentaire du National Geographic diffusé aux États-Unis, ce dimanche.

L’entreprise, pour trouver l’Atlantide, a commencé en 2004, lorsque le physicien allemand Rainer Kuhne a recensé des caractéristiques étranges sur des photos satellites. Les marais, à l’embouchure du fleuve Guadalquivir en Espagne, au nord-ouest de Cadix, portaient d’étranges ombres géométriques que, certains, pensaient ressembler aux restes d’une ville encerclée.

Pour assurer le suivi sur les résultats, les équipes de chercheurs de trois pays ont utilisé un géoradar, la tomographie de résistivité électrique (Hydrogéophysique), des magnétomètres et des spectromètres pour cartographier le sol et détecter des preuves d’objets construits par l’homme et ensevelis dans la boue. Ils disent qu’ils ont trouvé un four communal et la preuve de systèmes de canalisation enterrées dans le parc national de Doñana en Espagne.

atlantide-carte-espagne
Richard Freund, un archéologue de l’Université de Hartford dans le Connecticut qui à diriger l’équipe de recherche internationale, a déclaré qu’un tsunami a inondé l’ancienne communauté, située à 95 km dans les terres.
L’équipe a également trouvé des artéfacts plus au nord qui suggèrent que les réfugiés pourraient avoir érigé une seconde ville, où ils ont construit des œuvres d’art commémoratifs, pour célébrer celle qu’ils ont perdue.

Les archéologues ont recherché l’Atlantide depuis les premières descriptions faites par Platon, il y a 2600 ans dans ses dialogues qui sont la seule source historique concernant cette ville iconique. Elle est mentionnée pour la première fois par Platon dans son dialogue :  la Timée. Il y décrit une la ville située près des colonnes d’Hercule, qui correspondrait au détroit de Gibraltar, les vasières sont au nord du détroit. Platon a dit de l’Atlantide : "en un seul jour et nuit … elle disparut dans les profondeurs de la mer ».

Les tentatives précédentes pour trouver la cité engloutie s’étaient portées sur le sol océanique; sur diverses îles de la Méditerranée et de la mer Égée, dans le Triangle des Bermudes, en Bolivie, et même en Antarctique.

D’autres chercheurs ont mis en doute ces résultats, y compris les membres d’une équipe espagnole qui ont étudié le site depuis 2005. Ils devraient présenter leurs propres conclusions plus tard cette année.

Source et Source

Tags: , , , ,

2 Réponses à “La cité engloutie de l’Atlantide aurait-elle été finalement trouvée ?”

  1. helo
    5 mai 2016 at 1 h 07 min #

    il y a quelque chose qui cloche, vous dites : « il y a des milliers d’année» et ensuite vous dites que les premiere description etais fait par platon il ya 2600 ans…???

  2. Daniela de Montmartre
    13 mars 2017 at 12 h 18 min #

    Pour répondre à helo,
    Platon a retranscrit le récit de la disparition d’Atlantis (de l’akkadien « Atrahasis » signifiant littéralement « Plus haut des sages ») grâce au récit rapporté par son oncle Solon qui en aurait pris connaissance en déchiffrant une des stèles de basalte du temple de Saïs, lors de son périple égyptien.
    .
    Il n’est pas impossible que le cite découvert près de Cadix soit effectivement lié à l’empire Atlante mais il s’agis des ruines de Tartessos, cité forteresse fondée par des réfugiés d’Atrahasis et d’Ibérie Caucasienne lors de l’éruption du super-volcan Atlas (actuel mont Elbrouz du Caucase, ayant causé la rupture de l’isthme du Bosphore Thrace, à l’emplacement de l’actuelle Istanbul de Turquie et la submersion de la plaine marécageuse et du lac d’eau douce aujourd’hui disparus sous l’actuelle Mer Noire.

Laisser une réponse