Découverte : quatre nouvelles espèces de champignons qui transforment les fourmis en zombis.

fourmi-cordyceps3

Des chercheurs parcourant les forêts tropicales humides du Brésil ont découvert quatre nouvelles espèces de champignons qui transforment les fourmis en mort-vivants.

Ce n’est pas la première fois que des champignons ont été observés touchant les fourmis et je vous conseille vivement de regarder la superbe vidéo que j’ai inséré dans mon précédent article : le champignon cordyceps émerge du cerveau des insectes. Cette découverte concerne quatre nouvelles espèces distinctes, mettant en évidence le niveau de biodiversité en Amazonie.

La recherche, dirigée par David Hughes professeur adjoint de l’Université de Pennsylvannia, identifie et décrit les champignon parasite Ophiocordyceps unliateralis vivant sur quatre espèces de fourmis charpentières (Camponotini.) Dans la région Zona da Mata du Brésil.

Les futurs zombis : fourmis charpentières Camponotini.fourmis-charpentières-CamponotiniLes fourmis sont infectées lorsqu’elles entrent en contact avec les spores libérées par le champignon. En une semaine, la fourmi se transforme en mort-vivant. Son cerveau est manipulé par le champignon qui modifie les comportements de son hôte, entrainant sa mort dans une position exposée en hauteur, généralement accrochée par une morsure que la fourmi pratique à la surface adaxiale des feuilles d’arbustes (qui est orienté vers l’axe de la tige ou indique une face ventrale ou face interne d’une feuille).

La morsure du mort-vivant, le champignon pousse la fourmi à se placer en hauteur et s’accrochée par leur mandibules à une feuille :fourmi-cordyceps2

Le champignon se développe et sort de la tête de la fourmi, en libérant des spores dans l’air, qui retombent sur les fourmis sans méfiance et le sol de la forêt. fourmi-final-cordyceps

Au cours des premières phases de l’infection par l’Ophiocordyceps camponoti-rufipedis, le champignon consomme rapidement les éléments nutritifs à l’intérieur d’une fourmi zombie et commence à coloniser l’extérieur de son corps, ci-dessous :fourmi-infection-cordycepsEn 2009, Hughes a dirigé une équipe de chercheurs qui étudient « les fourmis-zombis » en Indonésie. Ils ont découvert que les fourmis infectées étaient toujours attachées aux feuilles de 25 centimètres, au-dessus du sol, dans un environnement avec 95 pour cent d’humidité, les conditions idéales pour la croissance du champignon.

Dans l’étude plus récente, Hughes et ses collègues ont constaté que chaque espèce de champignon était différentes en taille et en forme et adaptées à la vie d’une espèce particulière d’insectes.

Plus tout à fait un criquet :criquet-zombi

Plus tout a fait une guêpe :guèpe-cordyceps

Mouche momifiée :Mouche-momifiéeDeux des espèces de champignons se sont également adaptées en développant des spores secondaires pour doubler leurs chances de trouver un nouvel hôte.

Selon les chercheurs, il est difficile de savoir s’ils sont très répandus, mais si ces champignons étaient trop présents ils tueraient toutes les fourmis avant de se retirer. Les champignons aident aussi la forêt en contrôlant la population de fourmis, telle que les infestations des fourmis d’Argentine.
Il existe aussi de nombreux exemples de fourmis vivant en symbiose avec d’autres organismes comme les bactéries et d’autres types de champignons, aucun n’est aussi envahissant que l’Ophiocordyceps. Et malgré la capacité du champignon à détruire toute une colonie de fourmis, son potentiel pour son utilisation dans la lutte antiparasitaire est très limité.

Par contre, les produits chimiques de ce groupe mondial de champignons, connu sous le nom de Cordyceps, on fait partie de la médecine traditionnelle depuis des millénaires et dans une partie de la médecine occidentale depuis 50 ans.
Chez les transplantés d’organes, par exemple, ils reçoivent de la ciclosporine, un médicament qui supprime le système immunitaire, réduisant ainsi le risque que l’organisme rejette le nouveau tissu. Les composés chimiques, de ce même groupe fongiques, sont également utilisés pour des antibiotiques, des antipaludiques et des anticancéreux.

Le changement climatiques mondial, entrainant la sècheresse dans ces forêts, pourraient les conduire à leurs pertes, car ces champignons ont besoin d’un niveau d’humidité précis pour survivre.

Source et Source

Tags: , , , , , ,

Une réponse à “Découverte : quatre nouvelles espèces de champignons qui transforment les fourmis en zombis.”

  1. 18 novembre 2011 at 9 h 40 min #

    C’est impressionnant… existe-t-il des exemples similaires entre champignons et insectes en Europe?

Laisser une réponse